Jef, ombre et lumière — Guy Boisberranger

Un thriller qui sort de l’ordinaire, c’est souvent le cas en autoédition, les auteurs laissent libre cours à leur imagination, comme dans Jef, ombre et lumière.
Alors, si un éditeur passe par là…

Liseuse avec la couverture du livre de Guy Boisberranger, Jef, ombre et lumière. Trois photos : Egypte, Grenoble, Montpellier
Sous licence CC BY-SA 3.0

L’univers narratif

De l’Égypte à Grenoble en passant par Montpellier.
Le journalisme de faits divers.
La violence de certains milieux.

Les personnages

#Jef
Brisé par un événement dramatique survenu alors qu’il visitait Égypte, une soixantaine de personnes ont été assassinés par des assaillants déguisés en force de sécurité, Jef va voir sa vie prendre des tournants inattendus. Un personnage dont j’aurais aimé que l’intériorité soit davantage développée.

#Patricia
Elle rêve d’être journaliste et pourrait bien y arriver, tournant ainsi le dos à son passé de jeune femme que les loubards de son quartier ont mis sur le trottoir.

#Sophie
Amoureuse de Patricia et amie de Jef.

#Bernardo
Très amoureux lui aussi de Patricia, il n’est pas payé de retour.
Il n’agit pas que dans la légalité, loin de là.
Jef est à la fois prudent avec le personnage, mais également fasciné. Et il rencontrera pire que Bernardo.

#Amélie
Elle tombe tout de suite amoureuse de Jef qu’elle essaie de garder du côté de la lumière.

L’intrigue

Mue à moitié par intérêt, à moitié par une réelle compassion, Patricia aide Jef à sortir de la non-vie dans laquelle, il se complaît après le drame. Après sa rupture avec Sophie, elle retourne d’où elle vient, laissant Jef de nouveau seul avec lui-même. Mais elle lui a donné le goût du journalisme.

Difficile de résumer le début de l’intrigue tant elle est riche et complexe. Les personnages n’ont rien de caricatural, ils essaient de faire du mieux qu’ils peuvent en fonction de ce qu’ils sont. Parfois, ils réussissent, parfois ils échouent. Dans ce cas, ils se relèvent et recommencent.

Le style

Le style efficace des thrillers

Incipit :

« Novembre 2017 : le minibus stoppa dans la cour de l’Eskaleh Nubian Ecolodge. Déjà, un jeune nubien faisait glisser la porte coulissante et saluait le groupe d’un anglais hésitant. »

Citation :

« Jef passa la matinée dans le bureau de l’officier de police responsable de l’enquête. Dans un premier temps, l’officier et son adjoint se concentrèrent sur son témoignage : D’où étaient-ils partis ? Quand ? Qui dans la voiture ? Quelle route ? Qui d’autres ? Des arrêts ? Heure d’arrivée au Number One ? Descendus de la voiture ensemble ? »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Les personnages : Jef, Patricia, Amélie, Bernardo
  • L’intrigue captivante
  • L’originalité

Ce que vous regretterez (… ou pas) :

  • Que la psychologie des personnages ne soit pas plus développée.

Mes notes

Univers narratif4,5/5
Personnages5,0/5
Intrigue4,5/5
Ecriture4,0/5
Moyenne4,5/5

Info-livre : Jef, ombre et lumière par Guy Boisberranger

Couverture du livre de Guy Boisberranger, Jef, ombre et lumièreEditeur : Bookelis
ISBN : 979-10-359-4403-2
Pages : 256
Date de parution : 01/05/2020


Crédits photo

Place de la Comédie – Montpellier
Photo by Vincent Ramos
Grenoble
Photo by Florian Olivo
Abou Simbel
Photo by Lea Kobal

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 198

3 commentaires

  1. J’ai commencé à lire Jef ce matin et j’ai du mal à m’arrêter.. Pris par l’intrigue, les personnages, l’écriture, c’est haletant ! N’hésitez pas, vous ne regretterez, au contraire…

  2. Bonjour,
    Jai également lu ce livre et je le recommande, on est en effet très vite attrapé par l intrigue et l’ambiance que l’auteur arrive à créer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.