La quiche fatale – M.C. Beaton

Est-ce que vous lisez toujours des livres sérieux ?
Après avoir lu une dizaine d’ouvrages de la rentrée littéraire, tous très sérieux et très littéraires (très très littéraires), j’ai eu envie d’un peu de légèreté. La quiche fatale, idéale pour ça.

En arrière plan, une quiche et une tête de mort. Au premier plan, couverture du livre de MC Beaton, La quiche fatale
La première enquête d’Agatha Raisin

L’univers narratif

En Angleterre, dans les Costwolds, dans un village plein de ravissants cottages.

Les personnages

#Agatha Raisin
Jusque-là, elle n’a vécu que pour son travail. Elle avait néanmoins une idée en tête : aller vivre dans les Costwolds. Un rêve qu’elle réalise au début du livre.

#Autres personnages
Qui peut-on retrouver dans ce genre de villages ? Le pasteur et sa femme bien sûr, un café avec ses habitués et des voisins plus ou moins attentionnés.

Si ça vous rappelle quelque chose, Agatha Raisin n’a rien de Miss Marple (Agatha Christie), même pas sa sagacité légendaire.

L’intrigue

Agatha Raisin a vendu son entreprise de communication pour s’installer à Carsely dans un cottage remis à neuf et joliment meublé par un décorateur.

“Rien ne manquait : canapé et fauteuils assortis recouverts de tissus de chez Sanderson, lampes, table basse avec plateau en verre, faux berceau à bois médiéval dans l’âtre, médaillons de harnais en cuivre cloués au manteau de cheminée, chopes en étains et pichets Toby suspendus aux poutres, pièces de machines agricoles astiquées accrochées aux murs”.

Malgré cela, Agatha n’apprécie pas plus que ça. Elle peine à s’intégrer au village, réalise qu’elle n’avait pas d’amis à Londres, qu’elle ne sait pas vraiment comment lier des relations.

Le concours de cuisine est la solution : elle va gagner grâce à une quiche achetée chez un excellent traiteur londonien. Excellent traiteur ou pas, elle perd. Vexant.
Pire, le juge chargé d’attribuer les prix meurt empoisonné par sa tarte (enfin, celle du traiteur). Très vite mise hors de cause, Agatha décide d’enquêter.

Je n’ai pas vraiment cherché à deviner le coupable, j’étais plutôt amusée par les tribulations de notre pseudo détective. Mais le livre est un policier, il y a bien un assassin qui ne sera révélé qu’à la fin.

Le style

Incipit :

“Mrs Agatha Raisin était assise à son bureau désormais vide de South Molton Street, dans le quartier de Mayfair, à Londres. De la réception lui parvenaient le bourdonnement des conversations et le tintement des verres du personnel qui s’apprêtait à lui faire ses adieux.”

Citation :

“Après tout, ce n’était pas si terrible. Pas si terrible du tout se disait Roy, plus tard, tandis qu’il caracolait à côté de la route en agitant son sceptre de bouffon en direction de Carsely. Les automobilistes donnaient des coups de klaxon, poussaient des vivats ; un car de touristes américains s’était arrêté pour lui demander de quoi il s’agissait et, en apprenant qu’il y aurait “des tonnes de rares objets anciens” à la vente aux enchères, ils avaient insisté auprès de leur guide pour qu’on les y conduise.”

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • L’atmosphère d’un village anglais
  • Le contraste entre le village et Agatha
  • L’humour (c’est un cosy mystery)

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Des personnages caricaturaux

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages4,0/5
Intrigue4,0/5
Style4,0/5
Moyenne4,3/5

Pour aller plus loin

Publié en Grande-Bretagne en 1992, le livre La quiche fatale, n’a été traduit et publié en France qu’en 2016. Si vous ne connaissez pas la série, autant commencer par celui-là. Si vous aimez, vous aurez plus de vingt livres à lire pour les jours moroses. Sans compter, les livres qu’il reste à traduire.


Info-livre : La quiche fatale par M.C. Beaton

Couverture du livre de M.C. Beaton, La quiche fataleEditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2-226-31732-2
Pages : 319
Date de parution : 01/06/2016

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.