Nos frères inattendus — Amin Maalouf

C’était un sujet majeur pendant l’âge d’or de la science-fiction. Une civilisation extra-terrestre plus avancée que la nôtre envoyait des émissaires sur la terre, avec des intentions plus ou moins bienveillantes. Cette fois-ci, ce sont des frères inattendus.

A l'arrière plan, une île. Au premier plan, la couverture du livre d'Amin Maalouf, Nos frères inattendus
Et si civilisation plus avancée que la nôtre nous envoyait des émissaires ?

J’ignore si l’auteur est un fan de la science-fiction de cette époque, mais il remet la question au goût du jour : et si une civilisation plus développée que nous, dans tous les domaines, empêchait le monde de courir à la catastrophe ?

Service Presse

L’univers narratif

Une petite île imaginaire, Antioche, qui fait partie de l’archipel des Chirons. Elle est reliée à une île plus importante par un passage submergé à marée haute.
Une seule personne habite d’abord l’île, puis deux. Peu de contacts avec l’extérieur.

Les personnages

#Alec
Dessinateur, il a réalisé le rêve de son père en vivant sur l’île.
Il se proclame chroniqueur de cette curieuse histoire qu’il relate avec flegme et sang-froid. Grâce aux nouvelles détaillées, précises, mais tardives, fournies par un de ses amis, il a assez de recul pour évaluer la situation ou faire des suppositions.

#Ève
Ecrivain à succès, elle n’a plus jamais écrit une seule ligne depuis son premier livre. Elle vit sur l’île et recherche la paix. Autant dire qu’elle n’accueillera pas avec chaleur son voisin, venu se présenter, Alec.

#Agamemnon

Le passeur. Un drôle de prénom, Agamemnon, pas courant de nos jours. Normal, ce n’est pas un extra-terrestre.

L’intrigue

Lorsque toutes les communications tombent en panne, Alec croit en connaître la cause, un conflit menaçait, une bombe nucléaire a donc fini par être lâchée. C’est la seule explication possible même si l’archipel n’a pas été (encore ?) touché.
Attentionné, il rend une deuxième visite à sa voisine qui partage sa certitude.
La réalité est autre, une réalité tellement étrange que notre civilisation peine à l’accepter.
À plusieurs reprises, le narrateur nous fait part de ses craintes, j’aurais préféré qu’il nous montre davantage les conséquences de cette rencontre. Les questions sans réponse me déçoivent toujours autant.

Le style

Incipit :

« Ma lampe de deux cents watts a tremblé au plafond comme un chétif cierge d’église, et elle s’est éteinte. »

Citation :

« L’explication de son attitude réside peut-être dans ces mots qu’il allait prononcer plus tard dans la soirée : “Il ne faudrait pas que ces gens attendent de nous ce que nous ne pourrions pas leur donner ! Les pires drames naissent de l’attente déçue.” Ce à quoi Ève répondit de façon imagée que l’insatisfaction était cependant “la monture de l’Histoire”, et que sans elle, on n’avancerait dans aucune direction. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Un livre facile à lire
  • La revisite d’une intrigue classique de science-fiction

Ce que vous regretterez ou pas :

  • Un livre qui laisse sur sa faim.

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Intrigue
Style

Moyenne

4,0/5
3,0/5
3,0/5
5,0/5

3,8/5


Info-livre : Nos frères inattendus par Amin Maalouf

Editeur : Grasset
ISBN : 978-2-246-82641-5
Pages : 336
Date de parution : 30/09/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.