Au bonheur des filles — Elizabeth Gilbert

Elizabeth Gilbert est connue pour son livre Mange Prie Aime. Elle a aussi écrit un ouvrage sur la créativité, Comme par magie qui est dans ma liste de souhaits.
Je vous présente son dernier roman, Au bonheur des filles.

A l'arrière plan, un gratte-ciel de New York, au premier plan, couverture du livre d'Elizabeth Gilbert, Au bonheur des filles
Vivian découvre la vie new-yorkaise et ses tentations…

L’univers narratif

New York en 1940, puis dans les années qui suivent jusqu’à nos jours. Cette année-là, les États-Unis ne sont pas encore en guerre. La menace pèse pourtant sur les Américains.

Les principaux personnages

#Vivian
À dix-neuf ans, Vivian n’a aucune envie de suivre la route toute tracée par son milieu : études à l’université de Vassar en attendant de se marier. Grâce à son manque d’assiduité à ses cours, elle en est bientôt dispensée.

La couture et la mode la passionnent, mais que pourrait bien faire une jeune fille de bonne famille de cette compétence ? Ne sachant que faire d’elle, ses parents l’envoient à New York chez sa tante Peg.

#Peg
Excentrique, elle accueille sa nièce avec plaisir dans son théâtre et lui trouve même une occupation : costumière.

#Edna
Actrice londonienne connue, elle ne peut retourner à Londres, sa maison a été détruite par les bombardements allemands. Accompagnée de son jeune mari, elle trouve refuge chez Peg et lui donne l’occasion de monter un divertissement plus ambitieux que ceux proposés jusque-là à la population ouvrière. Grâce à la présence d’Edna, le nouveau spectacle rencontre un vif succès.
Vivian est fascinée par Edna qui lui en apprend beaucoup sur la mode, le style et finit par faire d’elle son assistante.

#Walter
Le frère de Vivian n’apprécie pas la vie de sa sœur, mais, il est certain qu’elle va revenir dans le droit chemin, sans avoir commis l’irréparable.
Il ne sait pas tout.

#Anthony
Petit ami de Vivian.

À Peg, Edna et Walter s’ajoutent d’autres personnages hauts en couleur :

  • Olive, l’assistante de Peg. Elle s’occupe de tout.
  • Billy, le mari de Peg dont elle est séparée sans être divorcée.
  • Les girls du théâtre.
  • Et bien sûr… Frank.

L’intrigue

Vivian découvre la vie new-yorkaise et ses tentations, au bonheur des filles en quelque sorte. Elle sort, elle s’amuse, passe de bras en bras. Elle est consciente que suivre des inconnus, aussi séduisants soient-ils, entraîne des risques physiques, mais elle ne s’en soucie guère. Le danger vient d’ailleurs : en 1940 lorsqu’un comportement choque la société, les hommes sont excusés ou pardonnés, les femmes sont punies.

Vivian est bannie du théâtre. Retour chez ses parents ou pendant un temps, un temps seulement, elle se coule dans le moule de la jeune fille de bonne famille et va même jusqu’à se fiancer.

Le style

Incipit :

« New York, avril 2010

J’ai reçu une lettre de sa fille, l’autre jour.
Angela. »

Une citation :

« Passé un certain âge, nous vivons tous dans un corps constitué de secrets et de honte, de chagrin et de vieilles blessures jamais guéries. Notre cœur peu à peu s’endolorit, et se déforme pour épouser les contours de toute cette douleur — et pourtant d’une façon ou d’une autre, on continue à aller de l’avant. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Le personnage de Vivian, unique et ce quelque soit l’époque.
  • L’originalité de l’histoire
  • New York au travers de plusieurs décennies

Ce qui peut vous agacer :

  • Des longueurs.

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Intrigue
Style

Moyenne

4,5/5
5,0/5
4,0/5
5,0/5

4,6/5

Info-livre : Au bonheur des filles par Elizabeth Gilbert


Couverture du livre d'Elizabeth Gilbert, Au bonheur des fillesEditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 9782702157442
Pages : 428
Date de parution : 05/02/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.