Nos espérances — Anna Hope

Si vous aimez suivre la vie de femmes d’aujourd’hui, Nos espérances est fait pour vous. En ce qui me concerne, la plume de l’auteur a été insuffisante à créer de l’émotion.

A l'arrière-plan, une cabine téléphonique londonienne, au premier plan, la couverture du livre d'Anna Hope, Nos espérances
« C’est samedi, samedi c’est le jour du marché. C’est la fin du printemps ou le début de l’été. »

L’intrigue

Hannah, Cate et Lissa ont certainement vécu le meilleur de leur vie quand elles résidaient en colocation à Londres dans les années 1990. À l’époque où je les ai retrouvées des années plus tard, elles sont toutes les trois insatisfaites. Hannah ne peut pas concevoir d’enfants et poursuit l’éprouvant chemin des FIV. Cate s’ennuie entre son mari et son fils. Lissa court après une carrière d’artistes, elle a de moins en moins de chances de réussir.

J’ai retrouvé par instant la fine plume d’Anna Hope, j’ai apprécié qu’elle ne plaque pas grossièrement les maux de notre temps. En revanche, les évolutions d’amies au fil du temps ne m’enthousiasment pas plus que ça, l’intrigue restant plate, sans l’analyse psychologique des personnages qui m’avait tant plu dans Le chagrin des vivants. Bref, l’émotion n’a pas toujours été au rendez-vous.

L’univers narratif

Londres et ses environs dans les années 1990 et de nos jours.

Les personnages

#Hannah
Attachante, Hannah agit pour obtenir ce qu’elle veut et ça marche, à l’exception d’une chose : avoir un bébé. Et pourtant, elle se donne du mal et suit à la lettre les recommandations médicales. Elle ne mérite pas ce que la vie lui réserve.

#Cate
La plus insatisfaite, dépressive même, Cate est difficile à comprendre. Depuis toujours, elle se laisse porter par les évènements et ses amies, sans vraiment savoir ce qu’elle veut.

#Lissa
Elle est aussi difficile à comprendre que Cate. Anna Hope laisse planer le mystère sur ses sentiments amoureux. Par conséquent, j’ignore si elle est une amoureuse déçue ou une peste, peut-être les deux.

L’écriture est fluide

Incipit :

« C’est samedi, samedi c’est le jour du marché. C’est la fin du printemps ou le début de l’été. C’est la mi-mai, les églantiers sont en fleurs dans le jardin broussailleux devant la maison. »

Citation :

« Elle pense à Nathan, à la tête qu’il avait à la bibliothèque. “J’ai dû aller chez un psy après avoir vu ce film.” Le genre de choses que la plupart des hommes ne disent pas. Mais Nathan n’a jamais été la plupart des hommes.
C’est grâce à Sarah qu’elle l’a rencontré. La première fois qu’elle l’a vu, elle avait douze ans et venait de refuser de continuer à poser pour sa mère, or comme les samedis étaient le jour de peinture, Sarah s’est trouvé un autre modèle et Lissa a été livrée à elle-même. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Une histoire d’amitiés féminines
  • La finesse de l’écriture d’Anna Hope

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Une intrigue plate
  • Trop peu d’émotion

Mes notes

Univers narratif3,0/5
Intrigue3,0/5
Personnages3,0/5
Ecriture4,0/5
Moyenne3,3/5

Info-livre : Nos espérances par Anna Hope

Couverture du livre d'Anna Hope, Nos espérances

Editeur : Gallimard
ISBN : 978-2-07-285139-1
Pages : 368
Date de parution : 18/03/2020
(Paru en édition Folio le 07/10/2021)

Histoires de femmes

La définition du bonheur
Catherine Cusset

Deux femmes en arrière plan, couverture du livre de Catherine Cusset, La définition du bonheur, au premier plan
Tous les sujets préoccupants du moment sont abordés.

Les Souvenirs et les Mensonges aussi
Karine Lebert

En arrière-plan, la façade d'une maison normande, au premier plan, la couverture du livre de Karine Lebert, Les Souvenirs et les Mensonges aussi
Tout commence à Honfleur
Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 394

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.