La définition du bonheur — Catherine Cusset

Difficile de surnager pendant la rentrée littéraire, en 2021, les livres forts y ont été nombreux. La définition du bonheur est un bon livre, mais banal et fade, sans aspérités auxquelles se raccrocher malgré tous les thèmes abordés.

Deux femmes en arrière plan, couverture du livre de Catherine Cusset, La définition du bonheur, au premier plan
Tous les sujets préoccupants du moment sont abordés.

L’intrigue

Clarisse et Ève, deux femmes qui n’ont rien en commun (sauf un point : seule bonne surprise du livre) dont on suit la vie entre deux ellipses. Tous les sujets préoccupants du moment sont abordés : violence faite aux femmes, viols et j’en passe. Tellement de thèmes sont présents dans La définition du bonheur qu’il y a forcément un endroit où le lecteur se retrouve (oui, moi aussi, mais sur quelques paragraphes).

J’ai eu une impression de déjà-lu. Peu d’audace dans l’intrigue. Sur les mêmes sujets, il existe d’autres textes plus puissants.

Il manque un angle original à cet ouvrage, ou un style qui fait mouche. Pas un mauvais livre, non, juste bon, ce qui ne me suffit plus.

L’univers narratif

Paris et New York, mais le récit pourrait se dérouler n’importe où.

Les personnages

Les personnages principaux

#Clarisse
Son père les a abandonnées, sa mère et elle alors qu’elle avait deux ans. Il n’est intervenu que très peu dans sa vie. À seize ans, elle est heureuse de s’éloigner de sa mère pour partir en vacances. Hélas, une toute jeune fille peu surveillée…

#Hendrik
Le mari de Clarisse est un mufle, ce dont Clarisse ne semble pas s’apercevoir. Ils ont trois enfants.

#Ève
Elle a été élevée dans une famille aimante et unie, mais à dix-huit ans, elle découvre que le mari de sa mère n’est pas son père biologique. Très protégée, elle mène la vie qu’elle souhaite, non sans se poser de questions.

#Paul
Le mari d’Ève est un homme bien même s’il est peu présent dans le livre, pas plus que dans la vie d’Ève, d’une certaine façon.

Les personnages secondaires

En plus des deux personnages principaux et de leur mari, une foule de personnages secondaires, certains sont frappants, mais d’autres tellement peu existants que j’ai oublié leurs noms (les frères d’Ève, par exemple, qui apparaissent très épisodiquement). Un personnage m’a marquée plus particulièrement :

#Sébastien Bélair
Bien que peu esquissé, ce jeune homme a tout pour lui, ce qui lui permet de penser qu’il est au-dessus de tout le monde. Un archétype courant.

Le style

Le livre est bien écrit, mais sans plus, pas d’envoûtement dû à l’écriture.

Incipit :

« Paul et moi passions la nuit chez mes parents à Boulogne. Nous avions fait l’aller-retour pour enterrer Clarisse et reprenions l’avion le lendemain matin pour New York. »

Citation :

« À l’instant où Clarisse avait vu les portes-fenêtres donnant sur le ciel, elle avait senti un apaisement. Ce lieu, c’était le contraire de la grotte où elle avait grandi. Elle était sûre qu’au septième étage, n’importe quel mur porteur pouvait être abattu, et qu’au noir, les travaux ne coûteraient pas si cher. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Un livre facile à lire
  • Facile de trouver des passages qui vous toucheront
  • Deux beaux personnages féminins

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Trop de thèmes
  • Trop d’ellipses
  • Trop de personnages
  • Pas assez d’originalité ni de puissance.

Mes notes

Univers narratif2,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue2,5/5
Écriture3,0/5
Moyenne2,6/5

Sur le sort des femmes, d’autres livres plus puissants

L’amant
Marguerite Duras

A l'arrière-plan, le Mékong, au premier plan, la couverture du livre de Marguerite Duras, L'amant
« Bientôt, j’aurai un diamant au doigt des fiançailles. »

Pourquoi es-tu restée ?
Christine Payot

En arrière plan, des mains derrière une grille, au premier plan, couverture du livre de Christine Payot, Pourquoi es-tu restée ?
Un livre essentiel

Info-livre : La définition du bonheur par Catherine Cusset

Couverture du livre de Catherine Cusset, La définition du bonheur

Editeur : Gallimard
ISBN : 978-2-07-295037-7
Pages : 352
Date de parution : 19/08/2021

Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.