Code 93 — Olivier Norek

Vous aimez les atmosphères violentes, glauques, tragiques ? Vous appréciez les policiers qui ressemblent à de vrais policiers, pas à de superhéros ni à d’improbables détectives ? Alors Code 93 vous plaira. Laissez-le vous emmener dans un commissariat de Seine–Saint-Denis.

A l'arrière-plan, un commissariat de police, au premier plan, la couverture du livre d'Olivier Norek, Code 93
« — J’ai peut-être une piste. »

L’intrigue

Un cadavre ressuscite sur la table du médecin légiste, un homme est retrouvé consumé par le feu, sans traces d’incendie autour de lui. Une mère et un frère ne reconnaissent pas le corps d’une jeune fille à la morgue. Ils mentent.
Et ce n’est que le début. Beaucoup d’intrigues dans Code 93, et en ajoutant les scènes qui sont censées en révéler plus sur les personnages et les allers-retours entre le présent et le passé, l’histoire en devient un peu floue. Pas si haletante que ça finalement.

L’univers narratif

Dans les cités, des enfants font le guet pour avertir les dealers.
Au commissariat, les policiers se débrouillent comme ils peuvent. Heureusement, l’équipe est soudée, enfin, jusqu’à ce que des malversations soient révélées.

Les personnages

Ils sont dessinés à grands coups de serpe.

#Victor Coste
Capitaine de police, intègre et solitaire. Il mettra tout en œuvre pour protéger ses hommes, ira jusqu’à se mettre en danger. Rendu un peu plus humain par l’attirance qu’il ressent pour Léa Marquant, médecin légiste.

#Mathias Aubin
Lieutenant de police, il est le bras droit de Coste. Sa femme ne supporte plus la vie qu’il mène et encore moins les conséquences sur leur vie de famille. Il a attendu longtemps, mais il vient enfin d’être muté à Annecy. Son départ a des répercussions imprévues.

Dans l’équipe de Coste, figurent également Sam, un as de l’informatique, peu attirée par le terrain et Ronan, grande gueule, mais bon policier. Et comme Mathias a quitté l’équipe, il faut le remplacer :

#Johanna De Ritter
Elle apporte un peu de fraîcheur et d’humour, d’abord parce qu’elle est nouvelle, ensuite parce que Ronan s’en fera des films avant de comprendre qui elle est.

Autour de l’équipe de Coste gravite une galerie de personnages : sa hiérarchie et ses collègues, un journaliste « fouille-merde » et bien évidemment, une foule de malfrats et de cinglés.

Le style

Incipit :

« Mars 2011
La taille pouvait correspondre. L’âge certainement. Quant au physique, il était difficile d’être affirmatif. Le vieux Simon décrocha son téléphone et, avec toutes les précautions nécessaires pour ne pas faire naître trop d’espoir, annonça :
— J’ai peut-être une piste. »

Citation :

« De Ritter n’était pas plus avancée et Ronan s’expliqua :
— Tu te pointes sur un lieu de deal, t’attends la visite d’un beau déchet, héroïnomane de préférence, ça parle plus facilement. Tu le laisses acheter sa came et tu le filoches sur quelques mètres. Quand t’es au calme, tu l’interceptes, tu lui prends sa dose et ensuite tu peux lui demander ce que tu veux, il aura très envie de te parler. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • La plongée dans un commissariat de Seine–Saint-Denis
  • Le personnage de De Ritter
  • Un livre écrit par un policier

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • La narration parfois confuse

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue3,0/5
Style3,5/5
Moyenne3,6/5

D’autres livres policiers réalistes

Cap Canaille
Christophe Gavat

A l'arrière-plan, la ville de Marseille, au premier plan, la couverture du livre de Christophe Gravat, Cap canaille
À Marseille, à la DIPJ des Bouches-du-Rhône

Nuit sombre et sacrée
Michael Connelly

En arrière-plan, Los Angeles vue d'une colline, au premier plan, la couverture du livre de Michael Connelly, Nuit sombre et sacrée
“Le type qui ouvrait les meubles classeurs avait une moustache et des cheveux gris. »

Info-livre : Code 93 par Olivier Norek

Couverture du livre d'Olivier Norek, Code 93

Editeur : Pocket
ISBN : 978-2-266-24915-7
Pages : 357
Date de parution : 09/10/2014

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 323

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.