Erika Sattler – Hervé Bel

Encore une histoire sur la Seconde Guerre mondiale ? Oui, mais côté allemand.
Le point de vue d’Erika Sattler, une femme nazie que je vois comme une psychopathe (manque de remords et de comportements humains).

A l'arrière-plan, un avion de combat et au premier plan la couverture du livre de Hervé Bel, Erika Sattler
L’histoire vue par une allemande nazie

Une explication de la barbarie un peu trop commode à mon goût.

Service Presse

L’univers narratif

En janvier 1945, l’étau se resserre autour du Reich. En Pologne, les Allemands fuient devant les Russes. Des familles entières sont jetées sur les routes.
À travers les souvenirs des personnages, le passé d’une Allemagne qui triomphait et qui récompensait ses plus chauds partisans.

Les personnages

#Erika
Une beauté blonde, dans le plus pur style aryen. Elle a trouvé une raison de vivre dans le national-socialisme, elle sera une ménagère parfaite, tout comme le Führer le demande. Hélas, malgré ses efforts, il lui est impossible d’engendrer des petites têtes blondes.

#Paul
Fol amoureux d’Erika, il est devenu SS pour la séduire. Elle a alors accepté de l’épouser. Blessé au front, il n’y retourne pas, il est envoyé dans un “camp”. Au contraire d’Erika, ce qu’il vit ne lui plaît guère.

Tout autour de ces deux personnages et au hasard de la fuite devant les Russes graviteront des familles, des soldats, des nazis, des personnes qui les aideront ou qui les trahiront.

L’intrigue

Erika quitte son amant Gerd qu’elle ne reverra sans doute jamais. Il part se battre, elle fuit la Pologne, monte dans un camion puis dans un train pour aller à Posen où elle espère être en sécurité.
Paul aussi doit quitter la Pologne, ce qui le sauve d’une séance de torture.
Le chemin est long et dangereux, les Russes ne cessent de se rapprocher. Ils pillent, violent, tuent. Certaines scènes sont violentes, difficiles à lire, mais elles n’ont rien de gratuit.
Les questions qui taraudent le lecteur : est-ce qu’ils vont s’en sortir ? Erika va-t-elle faire preuve d’un peu d’humanité ? S’ils s’en sortent que vont-ils devenir dans l’après-guerre ?
Vous aurez toutes les réponses.

Le style

Incipit :

“La forêt du souffle des scies et des hommes harassés, des cris des kapos, et de l’écho saccadé des cognées. L’air sentait la pourriture végétale sur la terre gorgée de froid.”

Citation :

“Des murmures s’élèvent. Dans le grenier, il y a bien quarante personnes, étroitement collées, disposées comme dans un bateau de négriers, face à face. Pour l’essentiel, des femmes assises le long des parois, et sur leurs jambes allongées, leurs enfants qui dorment au milieu de paquets et de valises.”

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • L’histoire vue par une allemande nazie
  • Un roman qui tient en haleine
  • Détester Erika

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le manque de finesse psychologique du personnage d’Erika

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages2,5/5
Intrigue5,0/5
Style4,0/5
Moyenne4,1/5

Info-livre : Erika Sattler par Hervé Bel

Couverture du livre de Hervé Bel, Erika SattlerEditeur : Stock
ISBN : 978-2-234-08640-1
Pages : 337
Date de parution : 26/08/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 231

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.