La malédiction de l’escargot — Philippe Caroit

Le bonheur du lecteur : trouver une pépite là où il ne l’attendait pas.
Très bonne surprise que La malédiction de l’escargot. L’auteur a un talent indéniable et je vais suivre avec intérêt ses prochaines publications.

En arrière-plan, une spirale, au premier plan, le livre de Philippe Caroit, La malédiction de l'escargot
Acteur donc, d’âge à ce que les jeunes filles demandent des autographes pour leur mère ou leurs grand-mères.

Service Presse

L’univers narratif

Le Paris des Parisiens, aussi exotique qu’Hollywwod pour la provinciale que je suis.

Les personnages

#Hugo Talmont
L’auteur le reconnaît, Hugo est un avatar de lui-même : « On a le même regard sur le monde, sur notre planète en péril, sur le métier d’acteur. » Source TVmag. Le Figaro
Acteur donc, d’âge à ce que les jeunes filles demandent des autographes pour leur mère ou leurs grand-mères.

#Candice
Une intrigante groupie d’Hugo, elle n’a pas l’âge de ses fans. Elle assiste pourtant à plusieurs représentations de La Locandiera (Golodoni) et n’a d’yeux que pour le marquis de Forlimpopoli interprété par Hugo.

#Olivia
Le grand amour d’Hugo, elle l’a quitté parce que, adepte de la décroissance, il ne voulait pas d’enfants.

L’intrigue

Hugo s’étonne de cette jeune fille qui lui demande un autographe (pour elle, pas pour sa grand-mère).
Il ne tarde pas à l’apprendre, Candice est sa fille. Il n’a pourtant aucun souvenir de la mère de la jeune fille. Pire, il a beau chercher une aventure qui aurait eu lieu autour de la date de conception, non, toujours rien. Il s’agit d’une histoire à la Yves Montand. C’est qui, Yves Montant ? demande Candice.
La jeune fille piège Hugo et lui prouve, analyse ADN à l’appui, qu’elle est bien sa fille. Comment est-ce possible alors qu’il est certain de n’avoir jamais rencontré sa mère ?

L’énigme de La malédiction de l’escargot n’est pas le fond de l’histoire, sa résolution arrive bien avant la fin du livre. Je suis partagée sur la solution donnée à ce mystère. Elle me paraît peu probable bien que possible. En revanche, j’aime bien le fait que l’homme, bien qu’il n’ait subi aucune agression, soit la victime. De plus, voilà notre héros dans une situation impossible, et l’histoire repart de plus belle.

Le style

Incipit :

« Alors que le rideau se relevait pour un dernier rappel Hugo remarqua, assise au milieu de la troisième rangée d’orchestre, une spectatrice ostensiblement immobile. »

On avance dans la lecture et le style s’affirme :

Citation :

« Il n’accordait aucun intérêt aux débats et aux réflexions sur ce qui nous attend après notre disparition. Carpe Diem, ici et maintenant, ensuite on verra. Tant mieux si on retrouve ses disparus là-haut, si on est réincarné en girafe, ou si on se la coule douce avec des vierges brûlantes. Mais ça n’influencerait pas son mode de vie. Il tenait bien la route, il avait encore une allure juvénile, son petit pneu abdominal s’était dégonflé grâce aux courses à Vincennes. Tous ses cheveux étaient au poste et ils avaient l’élégance de ne pas vouloir trop blanchir ».

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • L’originalité de l’intrigue
  • Le petit côté feel good
  • Un auteur qui ne ressemble à aucun autre
  • La légère dérision

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • La solution de l’énigme

Mes notes

Univers narratif4,0/5
Personnages4,5/5
Intrigue4,5/5
Style4,0/5
Moyenne4,3/5

Info-livre : La malédiction de l’escargot par Philippe Caroit

Couverture du livre de Philippe Caroit, La malédiction de l'escargotEditeur : Anne Carrière
ISBN : 978-2-84337-993-2
Pages : 180
Date de parution : 06/11/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

2 commentaires

  1. Ecriture alerte, intrigue sympa, malgré un bémol sur la conception. Ce premier livre est prometteur. J’ai beaucoup aimé la place réservée aux grands-parents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.