La passe-miroir — Christelle Dabos

Je suis bien consciente que je ne lis pas la même chose que les plus jeunes. Du moins, en général. Quand un livre est excellent, pourquoi s’en priver ? J’ai adoré Harry Potter et j’aime beaucoup La passe-miroir.

Les couvertures des trois premiers tomes de la série de Christelle Dabos, La passe-miroir.
Un monde foisonnant de trouvailles

Au sommaire de cet article

J’ai du mal à comprendre ce qui les différencie de la littérature pour adultes. Ils sont bons. Pourquoi chercher plus loin ?

L’univers narratif

Un monde imaginaire, foisonnant de trouvailles. Des familles sont disséminées sur des Arches. Entre les Arches, les habitants se côtoient peu. Sur la couverture du tome II, vous voyez Citacielle, la capitale flottante du Pôle. Anima est l’Arche « où les objets prennent vie ».
Chaque Arche a un esprit de famille, personnage immortel.

Les principaux personnages

#Ophélie

Maladroite, notre passe-miroir n’est pas vraiment aidée par son écharpe animée qui la suit partout. Elle peut aller d’un endroit à un autre en passant à travers les miroirs. Elle a aussi la capacité de lire les objets, d’entrevoir ceux qui les ont possédés.

#Thorn

Il vient du Pôle. Très grand, très mince, il n’a rien du Prince Charmant. Il possède des griffes qui peuvent déchiqueter. Il est rigide et peu aimable.

Autour de ces personnages gravitent les parents d’Ophélie, ses nombreux frères et sœurs, sa tante Roseline qui lui sert de chaperon. Thorn n’a qu’une tante, la mystérieuse Berenilde.

Les fiancées de l’hiver — Tome I

Intrigue

Les Doyennes d’Anima décident de fiancer Ophélie à Thorn. La jeune fille n’a d’autre choix que d’accepter. Elle part à Citacielle où une surprise l’attend : elle doit dissimuler son identité. Mais pourquoi ?

L’univers du livre est tellement riche qu’il arrive parfois que l’intrigue devienne de moindre importance confuse.

Incipit

Une première phrase qui accroche tout de suite

« On dit souvent des vieilles demeures qu’elles ont une âme. Sur Anima, l’Arche où les objets prennent vie, les vieilles demeures ont surtout tendance à développer un épouvantable caractère. »

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Narration
Style

Moyenne

5,0/5
5,0/5
4,5/5
5,0/5

4,9/5

Les disparus du clair de lune — Tome II

Intrigue

Ophélie vit à la Cour du Pôle. On ne peut pas dire que les relations avec son fiancé, Thorn, se soient réchauffées. Et la Cour est loin d’être un milieu sympathique. Autour de Farouk, l’esprit de famille du Pôle, les courtisans sont prêts à toutes les bassesses pour s’attirer ses faveurs.

L’univers narratif se précise et l’intrigue prend plus d’importance.

Incipit

« Ophélie était aveuglée. Dès qu’elle risquait un regard par dessous son ombrelle, le soleil l’assaillait de toutes parts : il tombait en trombe du ciel, rebondissait sur la promenade en bois verni, faisait pétiller la mer entière et illuminait les bijoux de chaque courtisan. »

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Narration
Style

Moyenne

5,0/5
5,0/5
5,0/5
5,0/5

4,9/5

La mémoire de Babel — Tome III

Intrigue

Après trois ans à se morfondre sur Anima, Ophélie suit le facétieux Archibald venu avec Victoire, la petite fille de Farouk et de Berenilde. Il lui propose de revenir au Pôle mais Ophélie a une autre idée, elle part sur l’Arche de Babel, dirigé non par un esprit de famille mais par deux jumeaux, Pollux et Lady Helen. Si son intuition est bonne, Thorn devrait l’avoir précédée.
J’ai beaucoup aimé le personnage de Victoire. Christelle Dabos continue sur sa lancée et crée un nouvel univers tout aussi riche.

Incipit

« L’horloge fonçait à toute allure. C’était une immense comtoise montée sur roulettes avec un balancier qui battait puissamment les secondes. Ce n’était pas tous les jours qu’Ophélie voyait un meuble de cette stature se précipiter sur elle. »

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Intrigue
Style

Moyenne

5,0/5
5,0/5
5,0/5
5,0/5

5/5


La tempête des échos – Tome IV

Intrigue

Ophélie et Thorn, toujours à la recherche de l’Autre, doivent cacher à tout le monde qu’ils sont mariés. Les choses commencent à se compliquer pour Ophélie qui a de faux papiers ; d’abord un recensement et ensuite une convocation.

Si j’ai débuté ce quatrième tome avec plaisir, j’ai fini par être perdue dans les multiples rebondissements. L’explication à tous les mystères développés précédemment est astucieuse, mais la fin est ouverte, ce que je n’aime jamais.

Incipit

« Il regarde la glace ; il n’a pas de reflet. Aucune importance, seule compte la glace. Elle est toute simple, pas très grande, pas bien droite non plus sur le mur. Elle ressemble à Ophélie. »

Mes notes pour La tempête des échos

Univers narratif
Personnages
Narration
Style

Moyenne

5,0/5
5,0/5
2,0/5
5,0/5

4,3/5

Info-livres : La passe miroir par Christelle Dabos

Couverture du livre de Christelle Dabos, Les fiancés de l'hiverEditeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 978-2-07-065376-8
Pages : 528
Date de parution : 06/06/2013

Couverture du livre de Christelle Dabos, Les disparus du ClairdeluneEditeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 978-2-07-066198-5
Pages : 560
Date de parution : 29/10/2015

 
 
 

Couverture du livre de Christelle Dabos, La mémoire de BabelEditeur : Gallimard jeunesse
ISBN : 978-2-07-508189-4
Pages : 482
Date de parution : 01/06/2017

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.