Le cinquième cœur — Dan Simmons

Après avoir lu Le cycle d’Hypérion et le tome 1 de l’Échiquier du mal, j’avais perdu de vu l’auteur. J’ai pourtant savouré Le cinquième cœur, un roman policier, mi-fantastique, mi-humoristique, qui met en scène Sherlock Holmes et Henry James.

Couverture du livre de Dan Simmons, Le cinquième coeur, dessin de Henry James, dessin de Sherlock Holmes et photo de la Maison Blanche
Quand Henry James rencontre Sherlock Holmes

Oui, vous avez bien lu, un personnage de fiction créé par Conan Doyle et un des plus grands écrivains américains.

L’univers narratif

Washington où les deux hommes vont séjourner, tout à côté de la Maison-Blanche, occupée alors par le président Grover Cleveland. Nous sommes en 1893, quelques mois avant l’inauguration de l’Exposition universelle de Chicago que nous visitons à la suite des personnages et nous ressentons le même émerveillement que le ressentait le public pour les prouesses techniques.

Les personnages

#Sherlock Holmes
Est-il besoin de le présenter ? Toujours aussi grand, maigre et arrogant. Peut-être un peu plus sanguinaire que l’homme décrit par le Dr Watson, également plus avare d’explications.
En l’absence de son hagiographe, Sherlock Holmes hausse les épaules en écoutant ses prétendues aventures, bien moins captivantes selon lui. Et contrairement à ce qu’a dit Watson, Sherlock est loin d’être un gentleman.

Le Pr Moriarty est de la partie ainsi qu’Irène Adler.

#Henry James
Il est un des plus grands écrivains américains. Si vous n’avez rien lu de lui, je vous recommande Ce que savait Maisie ou sa nouvelle la plus connue, Le tour d’écrou.
Probablement homosexuel, Henry James ne s’est jamais marié. Ce n’est pas le sujet du livre, mais l’auteur décrit avec finesse certaines réactions conformes à une époque où ce secret était inavouable.

Vous croiserez également un autre monument de la littérature américaine, Mark Twain ainsi que l’écrivain britannique Rudyard Kipling

#Clara et John Hay
Très proches de Henry James, ils hébergent Sherlock Holmes et Henry James pendant leur séjour à Washington.

Pour savoir qui est le cinquième cœur, il vous faudra lire le livre.

L’intrigue

Henry James a décidé de se jeter dans la Seine. Un homme l’en empêche et l’écrivain reconnaît Sherlock Holmes qu’il a déjà croisé. Déguisé, le détective se fait passer pour un explorateur connu. Sherlock Holmes entraîne immédiatement son nouvel ami dans son enquête en cours.
Très vite, la question se pose : Sherlock Holmes est-il réel ? Même le plus célèbre des détectives en doute, n’a-t-il pas découvert que le 221b Baker Street n’existait pas ? Bien que les autres personnages réels du livre s’interrogent, cela ne les retient en aucune manière de se mêler à l’enquête. Et finalement, Mark Twain trouve la réponse :

« Vous ne comprenez pas ? Vous et moi ne sommes que des personnages très secondaires dans cette histoire consacrée au Grand Détective. Notre petite vie et notre sort importent peu au dieu-écrivain, qui que soit ce salaud. »

Le narrateur pointe de temps en temps le bout de son nez pour nous avertir qu’il ignore certaines choses ou qu’il va changer de point de vue.
C’est un petit plus qui rend certains passages savoureux, mais c’est loin de constituer tout le roman. L’intrigue est bien là et le livre ne se lâche pas. Le cinquième cœur est long et certaines scènes se rattachent mal à l’intrigue. Bien que je me sois parfois demandé où l’auteur voulait en venir, je n’en ai pas moins trouvé la lecture captivante.

Le style

Incipit :

« Au cours du pluvieux mois de mars 1893, que pour des raisons que personne ne comprend (en premier lieu parce que personne en dehors de nous ne connaît cette histoire) l’auteur américain Henry James, alors installé à Londres, décida de passer le jour de son anniversaire à Paris et, ce 15 avril, de s’y donner la mort en se jetant de nuit dans la Seine. »

Citation :

« De l’avis de James — qu’il garda pour lui parce que personne ne lui demanda — tout tireur d’élite digne de ce nom mourrait terrassé par tant de mauvais goût avant d’avoir pu tirer un seul coup de feu. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Retrouver Sherlock Holmes qui, cette fois-ci, fait équipe avec Henry James
  • Le mélange fiction/réalité ; clair, sans confusion
  • La note d’humour

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Des longueurs

Mes notes

Univers narratif
Personnages
Intrigue
Style

Moyenne

5,0/5
5,0/5
4,5/5
5,0/5

4,9/5


Info-livre : Le cinquième cœur par Dan Simmons

Couverture du livre de Dan Simmons, Le cinquième coeurEditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21869-3
Pages : 576
Date de parution : 15/10/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.