Le hameau des Purs — Sonja Delzongle

Le hameau des Purs commence de façon presque réaliste pour se terminer de façon, disons alambiquée. Un roman noir, effrayant.

A l'arrière-plan, un homme effrayant, au premier plan, la couverture du livre de Sonja Delzongle, Le hameau des purs
“Les maisons ont toutes brûlé en même temps. “

L’intrigue

Enfant, Audrey Grimaud passait ses vacances auprès de ses grands-parents dans un hameau coupé de tout, occupé par des Purs. Elle y revient des années plus tard, jeune journaliste, pour couvrir un incendie qui a fait sept morts.
Ce roman n’a rien de réaliste (même si les Purs existent) et relève plutôt du cauchemar avec des questions qui n’auront pas de réponses. La fin rappelle celle d’un célèbre livre de Dennis Lehane, une fin que Sonja Delzongle pousse plus loin, tellement loin qu’elle atteint l’invraisemblance, tout en restant fidèle au style déjà sinistre du début. Une œuvre d’une noirceur qui m’a dérangée, mais si vous aimez le noir plus que noir, ce roman vous plaira.

L’univers narratif

Dans une région où souffle la burle (tiens ?), les Purs vivent façon amish, en autarcie, mais… pas de travaux des champs ? Pas d’animaux de ferme ? Que des humains à peine visibles (Audrey n’a pas le droit de jouer avec les autres enfants, elle est à peine tolérée).
Que fait Audrey quand elle réside avec ses parents ? Vous ne le saurez pas, vous saurez juste que son père est banni du hameau pour avoir épousé une non-Pure.

Cette absence de réalisme ajoute à l’atmosphère d’horreur et de délire.

Les personnages

Ils n’existent que par le lien, avec le hameau et le lecteur se trouve vite plongé dans une atmosphère à la Lovecraft même s’il n’y a aucun fantastique, mais où le noir est tellement noir que le livre en devient fantasmagorique.

#Audrey
Elle est adolescente quand, après la mort de ses grands-parents, elle n’a plus aucune raison d’aller au hameau. Mais que lui est-il arrivé entre ce moment et le moment où elle revient ? Mystère.
Elle se souvient de ses rares contacts, plutôt hostiles, avec la population et de son amitié avec un garçon plus âgé, étrange, voire effrayant, qui n’appartient pas à la communauté des Purs.

#Les Purs
Vous ne saurez rien des croyances et des valeurs auxquelles ils sont attachés, vous ne verrez que des monstres, rien de pur, donc.

#Le commissaire
Il ne devrait avoir aucun rapport avec l’enquête, mais pas dans ce livre où tout se passe comme si les personnages ne pouvaient échapper à ce lieu maléfique.

L’écriture

Incipit :

« Notes du 25 juin 1989
Les maisons ont toutes brûlé en même temps. L’incendie a fait sept victimes parmi les Purs. Les pompiers sont arrivés trop tard. Sur le sol, ils ont découvert des résidus de matière inflammable. Son ampleur et sa soudaineté indiquent qu’il s’agit d’un incendie criminel. Il y avait eu une série de plaintes contre les membres de la communauté, une enquête avait été ouverte, avant que l’incendie ne ravage le hameau, la nuit du 21 juin dernier. Y a-t-il un lien entre les événements ? »

Citation :

« Audrey était tolérée par les Purs à la seule condition de se plier à leur régime de vie, de s’habiller comme eux et de ne pas entrer en contact avec d’autres enfants. Affublée de grosses chaussures et d’une robe longue passée de mode, elle se déplaçait comme une grosse oie maladroite. Mais si elle supportait cet accoutrement d’un autre temps, en revanche, elle souffrait de solitude, n’ayant pas le droit de jouer avec les enfants du hameau. »

Mon avis en résumé

Peu de chances que je lise d’autres livres de cet auteur, n’étant pas fan des romans horrifiques, mais :

Ce qui est réussi :

  • L’atmosphère terrifiante

Ce qui l’est moins :

  • L’intrigue tirée par les cheveux

Mes notes

Atmosphère terrifiante5,0/5
Univers narratif2,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue2,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne3,6/5

Info-livre : Le hameau des Purs par Sonja Delzongle

Couverture du livre de Sonja Delzongle, Le hameau des purs

Editeur : Folio policier
ISBN : 978-2-07-286401-8
Pages : 366
Date de parution : 17/10/2019

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 339

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.