Nickel Boys – Colson Whitehead

Après avoir remporté le prix Pulitzer en 2017 pour Underground Railroad, Colson Whitehead a remporté un deuxième prix Pulitzer pour Nickel Boys. Il n’est que le quatrième écrivain à avoir accompli cet exploit. Normal, Nickel Boys est un chef-d’œuvre.

En arrière plan, une carte postale représentant la Dozier School, au premier plan, la couverture du livre de Colson Whitehead, Nickel Boys
En arrière-plan, la Dozier School for boys (carte postale)

Au sommaire

L’univers narratif

Dans une école pour garçons en Floride. On y envoie les blancs et les noirs, éduqués séparément comme les lois Jim Crow l’imposaient à l’époque. De l’extérieur, l’établissement a tout pour convaincre que son objectif est de permettre aux élèves d’acquérir une éducation et de devenir des hommes honnêtes. De l’intérieur, c’est l’enfer.

Les personnages

#Elwood Curtis
Il a été élevé par sa grand-mère, Harriet. Il rêve d’aller s’amuser à Fun Town, Atlanta, mais le parc d’attractions est fermé aux personnes de couleur. Il espère que Martin Luther King fera bouger les choses, il connaît ses discours par cœur.

#Harriet
Le père d’Harriet avait été arrêté pour ne pas avoir cédé le passage à une femme blanche, il est mort en prison. Le mari d’Harriet, Monty, avait essayé de séparer des blancs et des noirs lors d’une rixe qui fit deux morts. Monty fut l’un d’eux. La fille d’Harriet, Evelyn, est partie avec son mari en laissant Elwood derrière eux. Ni Harriet ni Elwood n’ont jamais eu de leurs nouvelles.

#Jack Turner

Il vient de Houston et s’arrange avec l’école comme il peut.

« La deuxième chose que remarqua Elwood fut l’étonnant rapport au monde de ce garçon. Malgré le brouhaha adolescent qui rendait le réfectoire assourdissant, il évoluait dans une poche de silence qui n’appartenait qu’à lui. »

L’intrigue

Alors que des promoteurs immobiliers veulent construire une esplanade de restauration, des corps sont découverts. Des tombes sans croix blanche, sans nom. Les travaux sont arrêtés, une enquête est ouverte. Un groupe d’anciens élèves qui a l’habitude de se réunir pour parler de ses années suit les recherches avec intérêt. Ils attendent des excuses officielles, projettent un monument commémoratif. À New York, un certain Elwood Curtis, qui s’était toujours tenu à l’écart des réunions comprend qu’il va devoir retourner au campus.
Même si ce roman s’inspire de faits réels, il s’agit bien d’un roman avec des personnages imaginaires attachants et une fin époustouflante.

Le style

Le style n’est pas très aisé. Le narrateur laisse souvent entendre, ne décrit jamais les sévices et pourtant certaines phrases sont brutales, comme un coup de poing :

« Ce jour-là sur le ring, il avait été eux tous en un seul corps noir, et eux tous lorsque les Blancs l’emmenèrent au fond et l’accrochèrent aux anneaux de fer. Ils l’embarquèrent le soir même et on ne le revit plus jamais. »

L’incipit aussi :

« Même morts, les garçons étaient un problème.
Le cimetière clandestin se trouvait dans la partie nord du campus de Nickel, sur un demi-hectare de mauvaises herbes entre l’ancienne grange et la déchetterie de l’école. »

Mon avis en résumé

Ce que vous allez aimer :

  • L’histoire inspirée de faits réels
  • La fin
  • Pas de violence explicite

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Pas toujours facile à lire

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Style4,0/5
Moyenne4,8/5

Pour aller plus loin

Dans une note à la fin du livre, l’auteur explique qu’il s’est inspiré de l’histoire de la Dozier School for boys à Marianna en Floride, une école à la sinistre réputation où un cimetière clandestin a été retrouvé. Il cite ses sources qui sont en anglais pour la plupart.
En 2017, l’état a présenté officiellement ses excuses aux familles et aux survivants.

Info-livre : Nickel boys par Colson Whitehead

Couverture du livre de Colson Whitehead, Nickel Boys

Editeur : Albin Michel
ISBN : 978-2-226-44303-8
Pages : 258
Date de parution : 19/08/2020

Autres livres sur le racisme aux Etats Unis

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur
Harper Lee

Les deux livre des Harper Lee, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur et Va et poste une sentinelle
Les deux seuls livres écrits par Harper Lee

Le nouveau
Tracy Chevalier

Cinq couvertures de livres qui font partie du Projet Hogarth, portrait de Shakespeare
Des pièces de Shakespeare réécrites par des auteurs contemporains (Othello)

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 198

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.