Noces de neige — Gaëlle Josse

Un court et agréable roman qui se lit facilement. Voyager dans le Riviera Express en 1881 et en 2012 est le point fort de Noces de neige, mais la fin m’a laissée dubitative.

A l'arrière-plan, une gare de Moscou, au premier plan, la couverture du livre de Gaëlle Josse, Noces de neige
Une gare de Moscou

L’intrigue

En mars 1881, le grand-duc Alexandre Oulianov et sa famille quittent Nice pour Saint-Pétersbourg.
En mars 2012, Irina Tanaiev part de Moscou pour Nice où elle espère une vie meilleure grâce à Enzo qu’elle a rencontré sur le net.

J’ai surtout aimé l’histoire d’Irina, mais j’ai été déçue par la fin qui m’a paru tirée par les cheveux.

L’univers narratif

Le récit se déroule à bord du train, le Riviera Express. Salons luxueux et domestiques à l’aller pour Anna, deuxième classe et repas trop coûteux pour Irina. Ce voyage qui se passe dans le même train à plus d’un siècle d’écart fait tout le charme et la saveur de ce livre.

Les personnages

#Anna Alexandrovna Oulianova
Elle est laide, grande, hommasse. Ses parents la délaissent au profit de ses frères. Est-ce pour tout cela que dès les premières lignes, elle apparaît peu sympathique ?

#Mathilde
Jolie gouvernante française de la famille Oulianov, elle est issue d’une bonne famille et a connu des revers qui l’ont contrainte à se mettre aux services des autres. Elle est beaucoup trop belle pour être appréciée d’Anna.

#Irina

Si seulement elle pouvait s’acheter sacs à main, tenues ou bijoux sans que cela entraîne des calculs interminables. Grâce à Enzo, elle le pourra peut-être.

Écriture

L’écriture est fluide, agréable à lire.

Incipit :

« Nice, 9 mars 1881
La fête est finie, nous partons. Dans quelques jours, nous serons à Saint-Pétersbourg. Là-bas, la ville est encore enfermée dans son hiver. Bientôt viendra le dégel, avec les blocs de glace irisés emportés par la Neva, où se reflètent l’or et les couleurs joyeuses de nos palais. Je vais vivre, enfin, je vais revivre. »

Citation :

« Par la vitre de son compartiment, Irina regarde les voyageurs remonter vers le wagon-restaurant, comme les saumons remontent le courant. Ça la distrait un moment, le défilé des couples français se tenant par la main, des jeunes en jeans et chemises à carreaux et des retraités en vestes polaires zippées, lunettes demi-lunes accrochées au bout d’un cordon, des vieilles dames russes en robe fleurie qui voyagent ensemble et parlent fort, des couples russes habillés comme une soirée au Bolchoï, strass et talons aiguilles, cravates, boutons de manchette et vestes sombres. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Le voyage dans le Riviera Express à deux époques différentes
  • Le style agréable de l’auteur

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • La fin pas très convaincante
  • Difficile de s’intéresser aux personnages

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Intrigue3,5/5
Personnages3,5/5
Écriture5,0/5
Moyenne4,0/5

Info-livre : Noces de neige par Gaëlle Josse

Couverture du livre de Gaëlle Josse, Noces de neige

Editeur : J’ai Lu
ISBN : 978-2-290-07944-7
Pages : 122
Date de parution : 02/04/2014

Histoires qui se passent dans un train

Mort sur le transsibérien
C.J. Farrington

Au premier plan, la couverture du livre de C.J. Farrington, Meurtre sur le transsibérien
A l’arrière-plan, le trajet actuel du transsibérien.

L’homme du train
Laure Gombault

En arrière plan un train. Au premier plan, une liseuse avec le livre de Laure Gombault, L'homme du train.
Rencontre dans un train
Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 339

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.