Ceci n’est pas un fait divers — Philippe Besson

Ceci n’est pas un fait divers de Philippe Besson aborde le féminicide sous un angle original, l’impact sur la vie des enfants. Un roman un peu trop court pour être profond, mais cette lecture reste importante pour penser à ceux que les médias n’évoquent jamais, mais dont la vie est brisée.

A l'arrière-plan, un frère et une sœur, au premier plan, la couverture de Philippe Besson, Ceci n'est pas un fait divers
« Au téléphone, d’abord, elle n’a pas réussi à parler. »

Service Presse

Sommaire

Que se passe-t-il ?

Le papa de Léa vient de tuer sa maman. Léa appelle immédiatement son frère et ils vont affronter ensemble la suite. Pour eux, ce n’est pas la fin de quelque chose, mais le début d’une nouvelle vie, l’ancienne a été fracassée.
J’ai aimé l’angle adopté, le récit. Il n’y a aucun voyeurisme, mais, jour après jour, la vie et les réactions des deux enfants. J’ai aussi aimé que Philippe Besson décrive les doutes des personnages : qu’est-ce qu’ils n’ont pas vu ? Auraient-ils pu faire quelque chose ? Sûrement, oui, mais ce n’est pas si simple, celui qui a vu quelque chose, a de tels doutes qu’il n’a rien fait, doutes dont la défense s’emparera : un homme éméché ? La nuit ? À distance ? Allons, ce n’est pas sérieux. Quant à la gendarmerie…

Le roman est court, un peu trop pour traiter le sujet en profondeur, le lecteur reste en surface.

Quel est le thème ?

  • Féminicide

Où et quand ?

De nos jours, à Blanquefort, dans les environs de Bordeaux, mais cela a peu d’importance, cette histoire pourrait se passer n’importe où, n’importe quand, et, jamais, jamais, on ne sait ce qu’il advient des enfants, s’ils ont surmonté leur traumatisme. La réponse de Philippe Besson est claire : non.

Les personnages

Le narrateur
Il a dix-neuf ans et a quitté le domicile familial pour entrer à l’Opéra de Paris où l’attendait une carrière prometteuse. Dès qu’il reçoit l’appel de Léa, il prévient la police et prend le premier train pour Bordeaux.

Léa
Elle n’a que treize ans quand le meurtre survient. Alors que son frère raye leur père de sa vie, elle est plus ambivalente parce qu’il n’a pas toujours été un monstre.

Le père meurtrier
Philippe Besson s’attarde peu sur lui et c’est très bien comme ça.

Pierre Verdier, le gendarme
Il fait son métier, interroge Léa qui doit revivre la scène.

Comment est-ce écrit ?

La plume de Philippe Besson est fluide et Ceci n’est pas un fait divers peut se lire d’une traite.

Incipit :

« Au téléphone, d’abord, elle n’a pas réussi à parler.
Elle avait pourtant trouvé la force de composer mon numéro, trouvé aussi la patience d’écouter la sonnerie retentir quatre fois dans son oreille, puisque j’étais occupé à je ne sais quoi à ce moment-là et que j’ai décroché à la dernière extrémité. »

Citation :

« Parce que la réalité, c’était une mère au fond d’un trou dans un cimetière et un père dans une cellule. La réalité, c’était que la personne à laquelle elle était le plus attachée avait été tuée, massacrée par la personne qui était supposée incarner la protection. Et on avait beau s’efforcer de fabriquer de la normalité, tous les jours, on n’arriverait jamais à faire disparaître cette réalité-là. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • L’angle choisi par l’auteur pour écrire sur un féminicide
  • L’écriture fluide

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Le récit reste un peu à la surface

Mes notes

Univers créatif4,0/5
Intrigue5,0/5
Personnages4,0/5
Écriture 5,0/5
Moyenne4,5/5

Un des meilleurs livres du moment (2023), un des meilleurs livres de poche parus en 2024

Les violences faites aux femmes

Femmes en colère
Mathieu Menegaux

A l'arrière-plan, la Justice avec sa balance et son glaive, au premier plan, la couverture du livre de Mathieu Menegaux, Femmes en colère
Six jurés tirés au sort, trois magistrats pour le procès de Mathilde

Et l’évolution créa la femme
Pascal Picq

Photos de singes et couverture du livre de Pascal Picq, Et l'évolution créa la femme
Pascal Pick étudie la domination masculine au travers de l’évolution et des hominidés actuels.

Info-livre : Ceci n’est pas un fait divers par Philippe Besson

Couverture de Philippe Besson, Ceci n'est pas un fait divers

Editeur : Julliard
ISBN : 978-2-260-05537-2
Pages : 208
Date de parution : 05/01/2023

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 593
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
J'adorerais avoir votre avis. Dites-le-moi en commentaire.x