Céleste Bien sûr monsieur Proust — Chloé Cruchaudet

Une délicieuse bande dessinée qui nous entraîne dans l’univers de Marcel Proust et de sa gouvernante, Céleste Albaret. Si vous connaissez bien l’écrivain, vous serez séduit par l’interprétation de Chloé Cruchaudet, si vous n’avez jamais osé l’aborder, faites un premier pas en lisant Céleste Bien sûr monsieur Proust.

A l'arrière-plan, Marcel Proust, au premier plan, la couverture du livre de Chloé Cuchaudet, Céleste, bien sûr monsieur Proust
Une bande dessinée délicieuse

Service Presse

Après avoir lu le premier tome que j’ai découvert grâce à un Service Presse, j’ai lu le second : Céleste « Il est temps, monsieur Proust ».

Céleste Bien sûr monsieur Proust

Le scénario

Une jeune femme, Céleste, venue de la campagne ne sait pas faire grand-chose de ses dix doigts. Son mari, Odilon, est chauffeur de taxi, très souvent demandé par un écrivain excentrique. Pour occuper sa femme, il lui propose de travailler pour l’écrivain, elle sera seulement chargée de porter des colis, pas question de préparer des repas — le café tout de même — et encore moins de faire la poussière ; ces deux-là sont faits pour s’entendre.

Sous les dessins de Chloé Cruchaudet, c’est une histoire fraîche qui nous est racontée. J’ai adoré le passage où Marcel Proust apprend à Céleste à se servir du téléphone. Cette façon de rajeunir le Graaaand Écrivain m’a donné envie de me replonger dans À la recherche du temps perdu.

J’ai beaucoup aimé que l’histoire commence avant que Céleste rencontre Proust, avant qu’ils aient trouvé un équilibre dans leurs fonctionnements.
Si vous connaissez bien Marcel Proust, vous n’apprendrez pas grand-chose, mais vous aurez une délicieuse interprétation de sa relation avec sa gouvernante.

L’univers narratif

A Paris, au début du siècle dernier, à l’époque où les voitures se mêlaient aux fiacres et où les chauffeurs portaient des uniformes.

Les personnages

#Marcel Proust
Son visage est connu grâce aux photos et aux portraits, mais sa façon de bouger ? Ses poses ? L’interprétation de Chloé Cruchaudet est savoureuse et après tout, pourquoi pas ?

#Céleste Albaret
Une jolie description d’une naïve jeune femme qui débarque à Paris et qui devient vite indispensable à l’écrivain.

Les dessins

L’époque telle que nous l’imaginons, un rien caricaturale, assez pour nous faire sourire, mais pas pour que notre attention dérive du récit.

L’écrivain Colette est parfaitement reconnaissable.

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Une histoire fraîche
  • Un dépoussiérage de Marcel Proust

Mes notes

Un des meilleurs livres du moment (2022)

Univers narratif5,0/5
Scénario5,0/5
Personnages5,0/5
Dessins5,0/5
Moyenne5,0/5

Info-livre : Céleste Bien sûr monsieur Proust par Chloé Cruchaudet

Couverture du livre de Chloé Cuchaudet, Céleste, bien sûr monsieur Proust

Editeur : Soleil
ISBN : 978-2-302-09570-0
Pages : 116
Date de parution : 15/06/2022

Céleste, « il est temps, monsieur Proust »

Le scénario

Céleste est brouillée avec Marcel et il faut bien le dire, elle s’ennuie ferme malgré sa broderie compulsive. Alors quand il la réclame, elle négocie son retour, elle n’est plus bonne, mais gouvernante et son salaire a augmenté en conséquence. Elle n’est plus seule non plus, sa sœur Marie l’a rejointe pour l’aider.

Marcel est très malade, passe sa vie au fond de son lit. Céleste lui est indispensable, c’est elle qui dirige la maison. On ne voit pas Proust écrire, juste manigancer pour obtenir le prix Goncourt (prix mérité, non ?) Dommage !
Mais après tout, le livre concerne Céleste sans qui Marcel Proust ne serait peut-être pas arrivé au bout de son œuvre.

J’ai retrouvé le même scénario tout en douceur, une jolie évocation, vraiment.

L’univers narratif

Dans la maison de l’écrivain, de la fin de la Première Guerre mondiale à 1922.

Les dessins

Ils sont un peu différents de ceux du premier tome. Si j’ai moins aimé ceux des personnages (Colette, en particulier), il y a de magnifiques pleines pages dans des couleurs noires et lilas.

Dans l’une d’elles, Céleste cherche un appartement pour son patron, on la voit monter et descendre des escaliers pour visiter des lieux bruyants ou remplis de pollen.

Mon avis en résumé

Plus une biographie de Céleste que de Proust, mais après tout, c’est ce que le titre indique. La bande dessinée ne respecte pas forcément la réalité, mais là aussi, peu importe ; le plaisir est là.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Scénario    5,0/5
Personnages4,0/5
Dessins     4,5/5
Moyenne4,7/5
Plus de détails sur le système de notation

Info-livre : Céleste, « il est temps, monsieur Proust » par Chloé Cruchaudet

Couverture de la bande dessinnée de Chloé Cruchaudet, Céleste" il est temps monsieur Proust".

Editeur : Soleil
ISBN : 2302095715
Pages : 140
Date de parution : 08/11/2023

D’autres histoires d’écrivains

Hamnet
Maggie O’Farrell

Couverture du livre de Maggie O'Farrell, Hamnet, Portaits de Shakespeare et de son épouse, couverture de la pièce de théâtre Hamnet
Shakespeare et sa femme Anne Hathaway

Céleste et Marcel, un amour de Proust
Jocelyne Sauvard

A l'arrière plan, des manuscrits de Marcel Proust, au premier plan, la couverture du livre de Jocelyne Sauvard, Céleste et Marcel
A l’arrière plan, des manuscrits de Marcel Proust
Cet article vous a-t-il été utile ? Notez-le !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 582

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.