D’Ambre et de Lumière — Jacqueline Lefort

En des temps normaux, je croise Jacqueline Lefort à une séance de dédicace, l’occasion d’échanger quelques mots avec cette autrice chambonnaise.
Y aura-t-il des séances de dédicace cette année pour D’Ambre et de lumière ?

Sous licence CC BY-SA 3.0
Crédit photo Condition de la soie Saint Etienne Oualid SAHTOUT

Devant l’incertitude, je me suis procuré le livre à la librairie du Chambon.

L’univers narratif

L’histoire débute aux confins du Velay et du Vivarais, au pied du mont Mézenc, aux Estables, puis se poursuit à Saint-Étienne.

Les personnages

#Ambre
Fille d’un peintre alcoolique qui n’a pas épousé sa mère. Elle comprend très tôt que les autres comptent sur elle.

#Blanche, la mère d’Ambre
Très jeune, elle est tombée amoureuse de Reinhard qui lui promet, ainsi qu’à leur fille, un avenir radieux. Avenir qu’il ne leur donnera jamais.

#Gaspard
Ami d’enfance d’Ambre, c’est un enfant trouvé. Il a eu la chance d’être recueilli et élevé par Mado.

#Félicien et sa fille Alice
Après la mort de Reinhard, Félicien épouse Blanche. C’est un homme bon qui leur procure le foyer qu’elles n’ont jamais eu.
Malheureusement, Alice n’accepte pas les nouvelles venues.

#La famille de Jean-Baptiste Marcelier, patron d’Ambre
Jean-Baptiste Marcelier a développé l’entreprise de son père. C’est un homme autoritaire, qui s’intéresse peu aux autres, exception faite de son fils Jocelyn, appelé à lui succéder. Il ne s’est pas opposé au mariage de ce dernier avec une jeune fille de condition modeste, Constance.

L’intrigue

Le père de Blanche a refusé de recueillir sa fille et sa famille sous son toit. Blanche n’a d’autres solutions que de se réfugier chez Angèle, sa nourrice. Ambre y vit quelques années de bonheur.
Après la mort d’Angèle, son père boit de plus en plus, devient violent…

Le style

Incipit :

« Assis sur un bloc de pierre, les mains croisées sur son bâton de pèlerin, Gaspard surveillait ses brebis qui paissaient en contrebas d’une colline à la végétation peu généreuse. »

Citation :

« Isidore était ce qu’on appelait un “voyageur”, c’est-à-dire qu’il travaillait pour le compte d’un grossiste et était chargé d’approvisionner les épiceries essaimées sur plusieurs cantons de Haute-Loire et d’Ardèche. Ponctuellement, sauf au gros de l’hiver lorsque les routes étaient impraticables, il venait faire sa tournée aux Estables dans sa charrette attelée à sa vieille jument nommée Panache ».

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • La découverte d’un terroir
  • L’intrigue romanesque à souhait
  • Le personnage de Gaspard

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Style4,5/5
Moyenne4,9/5

Info-livre : D’Ambre et de lumière par Jacqueline Lefort

Couverture du livre de Jacqueline Lefort, D'Ambre et de lumièreEditeur : Mot Passant
ISBN : 978-2-35792-092-7
Pages : 365
Date de parution : 12/03/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 198

2 commentaires

  1. Je viens de découvrir cette auteure et j’en suis ravi .Son écriture est facile à lire , ses histoires bien menées et ses personnages attachants , même les méchants ! J’ai fait de cette écrivaine , en quelques jours , l’une de mes préférées . A lire sans modération .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.