Débarquer — Hugo Boris

Je n’ai pas compris le thème du livre Débarquer d’Hugo Boris. J’ai aimé que l’histoire de Magali soit traitée avec beaucoup de réalisme, mais je n’ai pas compris le rapport avec ce qui est arrivé à Andrew, personnage pas assez travaillé à mon goût.

A l'arrière-plan, le cimetière américain à Colleville-sur-mer, au premier plan, la couverture du livre d'Hugo Boris, Débarquer
Cimetière américain de Colleville-sur-Mer en arrière-plan

Service Presse

Que se passe-t-il ?

Le matin du 6 juin 1944, Andrew Calkins se trouve à bord du navire porteur USS Charles Carroll. D’ici quelques heures, il participera au débarquement, non sans avoir vécu quelque chose d’inédit.

De nos jours, Magali, guide sur les plages de Normandie, doit faire face au départ mystérieux de Darius, son mari. Est-il mort ? A-t-il volontairement disparu ? Nul ne le sait. Épuisée, elle doit quand même accueillir un vétéran.

L’intrigue est assez plate, les difficultés de Magali sont décrites avec minutie et je me suis un peu ennuyée en me demandant quel message l’auteur voulait faire passer.
Au fil du livre, Magali va se transformer, mais je n’ai pas vu le rapport avec l’histoire d’Andrew.

Où et quand ?

En Normandie, en particulier sur les plages du débarquement, en 1944 et de nos jours.

Qui sont les personnages ?

Ils auraient dû être attachants, mais j’ai eu du mal à m’intéresser à eux et je suis restée à l’extérieur de l’histoire.

#Andrew
On le voit agir le matin du débarquement et on le retrouve des décennies plus tard, devenu un vieux monsieur de 90 ans. On ignore tout de sa vie d’avant. Et même si, pour la lectrice que je suis, il s’est passé peu de temps pour passer d’une époque à l’autre, je n’en savais pas assez pour vraiment le comprendre.

#Magali
Maman d’Émilien et d’Albane, elle fait de son mieux pour eux, malgré la disparition de leur père. C’est un personnage réaliste du début jusqu’à la fin même si le dénouement ne répond pas à la soif de comprendre du lecteur.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« La main d’Andrew Calkins glisse vers sa cuisse dans un mouvement réflexe. Imprégné d’huile contre les gaz de combat, son caleçon est poisseux. La sensation d’humidité l’a réveillé. Les moteurs de l’USS Charles Caroll tournent encore, il les sent vibrer dans les montants de la couchette. »

Citation :

« Magali emmène les deux enfants pour finir la nuit avec elle, dans son lit, mais il y a eu trop de nervosité dans l’air. À ses côtés, Albane ne veut pas se rendormir, Émilien non plus. Ils ont tous les trois les yeux grands ouverts, aux aguets dans l’ombre grise de la chambre. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Le personnage de Magali
  • La fin réaliste

Ce que vous regretterez ou pas :

  • Le manque de lien entre les histoires
  • Une intrigue plate

Mes notes

Univers narratif4,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue2,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne 3,3/5

Info-livre : Débarquer par Hugo Boris

Couverture du livre d'Hugo Boris, Débarquer

Editeur : Grasset
ISBN : 978-2-246-82833-4
Pages : 198
Date de parution : 17/08/2022

Cimetière américain de Colleville-sur-Mer en arrière-plan : Photo by Mathis Jrdl on Unsplash

Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.