Des âmes et des saisons — Boris Cyrulnik

Psycho-écologie
« Quand le contexte écologique suscite des évènements différents, on n’a pas les mêmes choses à raconter. L’éthos, la hiérarchie des valeurs morales qui caractérise une culture, dépend, plus qu’on ne croit de la structure du milieu. »

Couverture du livre de Boris Cyrulnik, Des âmes et des saisons
L’environnement agit sur l’être humain

À l’aide de nombreux exemples empruntés à la psychologie ou à l’éthologie, Des âmes et des saisons montre à quel point l’environnement agit sur l’être humain. Contrairement à ce que l’homme a longtemps pensé, il a certes dominé la matière, mais il est loin d’avoir dominé la nature.

Au sommaire de cet article

L’approche psychoécologique

Elle distingue trois niveaux :
Le premier niveau concerne l’enveloppe proche du corps. Le deuxième niveau, plus éloigné, est constitué de la famille, du quartier et de l’école. Enfin, le troisième et dernier niveau est celui des mots et des représentations abstraites.
Chacun de ces niveaux quand il se modifie ou qu’il change impacte notre personnalité et notre biologie.

La psychoécologie appliquée aux relations hommes femmes

Ce n’est pas un mystère que c’est un sujet qui m’intéresse particulièrement. Les théories de Boris Cyrulnik m’ont parfois surprise, souvent séduite.

La différence de taux de testostérone entre les hommes et les femmes n’expliquent pas tout. La commissaire européenne à la concurrence, Nelly Kroes, a accusé la testostérone d’être la cause des prises de risques des traders, ayant entraîné l’effondrement de certaines banques. Non, répond le neuropsychiatre, c’est un préjugé, similaire à celui des hommes qui s’opposaient aux votes des femmes, sous prétexte que leurs hormones les rendaient instables.

Une forte tendance à idéologiser les découvertes

J’avais retrouvé un biais similaire, mais dans le contexte inverse, dans le livre de Pascal Picq, Et l’évolution créa la femme. Boris Cyrulnik cite une professeure d’université, féministe radicale, qui a cherché à démontrer qu’aucune femme n’a été nazie. J’aurais aimé le croire, mais c’est faux bien sûr. Il s’interroge sur les motivations de cette enseignante, voulait-elle prouver que l’homme représente le Mal ? « Dans ce cas, conclut Cyrulnik, le féminisme qui devrait être la fierté de notre société risque de se transformer en sexisme décourageant. »

L’éducation des hommes et des femmes

L’agressivité masculine a sûrement été une adaptation nécessaire à la survie. Mais ce n’est pas certain que l’agressivité masculine est si naturelle que ça. On élevait les petits garçons en leur inculquant l’idée qu’ils ne pourraient pas échapper à la guerre. Ils étaient séparés de leur famille et souvent battus :

« Pour bien éduquer un jeune garçon, il fallait le battre, on lui apprenait qu’il connaîtrait la guerre plusieurs fois dans sa vie. On glorifiait la violence, hommes tués, grands animaux tués. Ce n’est que depuis quelques décennies que la violence a été disqualifiée et qu’on cherche à protéger les femmes et les enfants. La violence s’est civilisée en se cantonnant aux spectacles sportifs. »

Pendant ce temps, les femmes étaient élevées dans l’intention du mariage, elles devraient avoir des garçons qui partiraient à la guerre.
J’aime beaucoup la question posée par l’auteur. Était-ce une si bonne affaire pour les hommes ?

« Peu d’hommes regrettent l’époque où ils devaient s’engager dans n’importe quelle armée ou bien travailler quinze heures par jour dans des conditions de torture physique, sans voir la lumière, et puis donner tout l’argent à leur femme. On les applaudissait, on les héroïsait, on leur donnait tous les pouvoirs en attendant la silicose qui les emportait à la cinquantaine. Était-ce vraiment une bonne affaire ? »

Vous trouverez bien d’autres choses dans ce livre
Vous apprendrez que chez certains animaux, lorsque c’est nécessaire, une femelle peut se transformer en mâle.

Malheureusement, Des âmes et des saisons manque de fil conducteur, ce qui le rend difficile à lire.

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Les théories de Boris Cyrulnik ont quelque chose de rassurant

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Un livre un peu confus

Ma note

Note globale : 4,0/5

Info-livre : Des âmes et des saisons par Boris Cyrulnik

Couverture du livre de Boris Cyrulnik, Des âmes et des saisons

Editeur : Odile Jacob (Editions)
ISBN : 978-2-7381-5411-8
Pages : 299
Date de parution : 20/01/2021

D’autres livres sur l’homme et son évolution

Et l’évolution créa la femme
Pascal Picq

Photos de singes et couverture du livre de Pascal Picq, Et l'évolution créa la femme
Pascal Pick étudie la domination masculine au travers de l’évolution et des hominidés actuels.

Sapiens Une brève histoire de l’humanité
Yuval Noah Harari

En arrière-plan, une représentation imaginaire de l'évolution humaine (l'homme se redresse au fil du temps, l'homme moderne regarde son smartphone), au premier plan, la couverture du livre de Yval Noah Harari, Sapiens
Une brève histoire de l’humanité…
Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 198

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.