Einstein, le sexe et moi — Olivier Liron

Olivier Liron, autiste Asperger, a participé — et gagné — à plusieurs reprises au jeu Questions pour un champion, animé à l’époque par Julien Lepers. Il utilise son expérience avec humour. Einstein, le sexe et moi ne pouvait que me séduire.

En arrière plan, Albert Einstein et au premier plan un Rubik's cube et la couverture du livre d'Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi
On ne lit jamais trop les témoignages de ceux qui sont différents

En réalité pas tant que ça, même si…

La description du harcèlement scolaire est terrifiante

Un autiste Asperger est souvent perçu comme quelqu’un de bizarre, pas un handicapé, non, mais quelqu’un de bizarre. Que les autres enfants s’en donnent à cœur joie, cela n’a rien d’étonnant et c’est déjà effrayant en soi. Mais que les surveillants, les professeurs, ne voient rien, n’entendent rien, ne réagissent pas, bref, n’aient aucune bienveillance, ce mot pourtant bradé un peu partout, ça m’énerve grave. À en perdre un français châtié. Alors si ce livre peut contribuer à faire comprendre que nous sommes tous différents, même si certains d’entre nous le sont plus que d’autres, je suis ravie de son succès.

En revanche, je n’ai pas aimé l’humour de l’auteur

Est-ce vraiment de l’humour d’ailleurs, plutôt du sarcasme envers ses concurrents ou envers l’animateur. Tellement facile de mettre en évidence des personnes prises sur le vif dans une situation aussi peu naturelle qu’une émission télévisée.
J’ai retenu qu’il fallait s’entraîner dur pour participer à Questions pour un champion, réviser et réviser encore, apprendre une encyclopédie par cœur, quel drôle d’idée ! Quand je vous dis que nous sommes tous différents.

Le style

Incipit :

« Je suis autiste Asperger. Ce n’est pas une maladie, je vous rassure. C’est une différence. »

Citation :

« À l’école, aucun espace protégé n’existe. C’est la jungle pure. Tout est danger pour l’enfant. J’ai vécu ces années comme une bête traquée et j’aurais pu déchiqueter les autres avec les dents. La pionne que je cherchais désespérément du regard et qui me disait en ricanant : “Tu veux ma photo ?” J’aurais pu la déchiqueter avec les dents. La prof de maths qui m’accusait de ne pas suivre son cours (alors que j’aurais pu répéter au mot près la moindre de ses blagues minables), et qui se moquait de moi devant toute la classe pour se venger même si j’avais 20/20. J’avais envie de lui déchiqueter sa grosse verrue sur le menton. »

Mon avis en résumé

On ne lit jamais trop les témoignages de ceux qui sont différents, même ceux des témoignages qu’on apprécie peu, ou peut-être surtout à cause de ça, justement.

Info-livre : Einstein, le sexe et moi par Olivier Liron

Couverture du livre d'Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi.Editeur : Alma Editeur
ISBN : 978-2-36279-287-8
Pages : 195
Date de parution : 06/09/2018


Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.