L’affaire William Smith — Patricia Wentworth

Un roman policier aux notes délicieusement désuètes, c’est ce que je vous propose aujourd’hui avec le livre de Patricia Wentworth, L’affaire William Smith. Si vous avez envie de retrouver un monde simple, où les méchants sont punis et les gentils récompensés, prenez un thé et plongez-vous dans cette enquête de miss Silver.

En arrière-plan, la parade de la Victoire à Londres (1946) et au premier plan, la couverture du livre de Patricia Wentworth, L'affaire William Smith
En arrière-plan, parade de la Victoire à Londres (1946)

L’intrigue

En Allemagne, William Smith fait toujours le même rêve. Est-ce que cet endroit a existé ? Possible, car William Smith ne se souvient pas de son passé, il n’est pas certain que ce nom soit le sien.
Quelques années plus tard, Brett Eversley ne se résout pas à accepter que Katharine ait refusé sa demande en mariage. Elle lui écrit qu’elle a déménagé et qu’elle a trouvé du travail, sans lui laisser sa nouvelle adresse ni d’indication sur son lieu de travail.
Le lecteur, lui, sait qu’elle a été embauchée par William Smith, au bazar de jouet Tattlecombe.

L’affaire William Smith est un roman policier avec meurtres et découverte du coupable, c’est aussi une histoire d’amour : Katharine et William parviendront-ils à surmonter les obstacles que le tueur dresse sur leur route ?

L’univers narratif

Le récit se déroule à Londres après la Deuxième Guerre mondiale et bien sûr tout est « so british ».

Les personnages

Les détectives

#Frank Abbott
Inspecteur de Scotland Yard, il envoie facilement les victimes rencontrer miss Silver quand il ne sait pas quoi faire d’un mystère. Ses nombreux amis et cousins lui permettent d’obtenir des informations.

#Miss Silver
Ancienne préceptrice, elle s’épanouit depuis qu’elle a décidé de devenir détective professionnelle. D’une courtoisie et d’une finesse sans faille, elle paraît tout deviner. Malgré cela, elle ne peut agir sans Scotland Yard.

#L’inspecteur principal Lamb
Il est le supérieur hiérarchique de Frank Abbott qui doit obtenir son autorisation avant d’agir. Malheureusement, miss Silver a beau s’enquérir de la famille de Lamb, ce dernier est souvent agacé par la détective qui a toujours raison, même contre lui.

Les autres personnages

Leur analyse psychologique n’est pas très poussée. Katharine et William sont presque parfaits, des amoureux attachants.
Brett et Cyril Eversley ne paraissent pas clairs dès le début de l’histoire, sans que l’on sache très bien ce qu’ils veulent.
Deux personnages touchants, Abel Tattlecombe et Mrs Salt, la sœur de celui-ci, soutiennent le jeune couple.

Quant au(x) coupable(s), vous n’allez pas tarder à le(s) détester. Très très méchant(s) et rien que méchant(s).

Tout cela n’en fait pas un livre haletant, plutôt un ouvrage à lire, confortablement installé dans son fauteuil préféré, une tasse de thé (anglais de préférence) à la main. Parfois, un monde simple qui oppose les gentils aux méchants, ça repose.

Le style

Incipit :

« Un camp de concentration en Allemagne — Noël 1944.
William Smith rêvait. Toujours le même rêve. Comme ses compagnons, il avait passé plus de cinq heures ce matin-là, au garde-à-vous dans la cour, dans ses sous-vêtements en lambeaux, exposé à un âpre vent de nord-est. Certains de ses hommes ne se relèveraient plus. Ils s’étaient effondrés, morts d’épuisement. »

Citation :

« Le policier ne répondit pas immédiatement. Il s’enfonça un peu plus dans son fauteuil et observa son hôtesse, dont le personnage s’accordait si bien avec l’atmosphère de la pièce. Le visage aux traits fins, au teint frais, lavé deux fois par jour à l’eau et au savon, rappelait une époque où l’artifice du fard n’était pas pour les dames comme il faut et où l’usage de la poudre de riz dénotait des mœurs légères. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Un roman policier « so british » et un peu désuet
  • Un personnage qui a perdu la mémoire

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Un livre plus romanesque que haletant.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages4,0/5
Intrigue3,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne4,0/5

Autres romans policiers délicieusement anglais

Bain de minuit à Buckingham
S. J. Bennett

A l'arrière-plan, un garde devant Buckingham, au premier plan, couverture du livre de S.J. Bennett, Bain de minuit à Buckingham
« Tu nous as aussi dit qu’elle avait joué au ballon avec le prince Georges à Pâques et prêté ses chaussures à Kate à la suite d’un incident. »

Son Espionne Royale mène l’enquête
Rhys Bowen

A l'arrière plan un château anglais et au premier plan, la couverture du livre de Rhys Bowen, Son espionne royale mène l'enquête.
“Il y a deux inconvénients à être un membre mineur de la famille royale d’Angleterre.”

Info-livre : L’affaire William Smith par Patricia Wentworth

Couverture du livre de Patricia Wentworth, L'affaire William Smith

Editeur : 10/18
ISBN : 978-2-264-03212-6
Pages : 320
Date de parution : 26/02/2007
(Initialement paru en France en 1996 dans la collection 10/18)

Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.