L’arabe du futur — Riad Sattouf

Difficile de passer à côté de la sortie du tome 6 de L’arabe du futur. À force de le voir chroniqué, j’ai commencé la série, une autobiographie bouleversante.

A l'arrière-plan, un bâtiment à Damas, au premier plan, les couvertures des bandes dessinées de Riad Sattouf, L'arabe du futur, tome 1 et 2
Une autobiographie bouleversante
Photo arrière-plan de abd sarakbi sur Unsplash

Table des matières

L’arabe du futur Tome 1 et 2

Que se passe-t-il ?

Riad, un petit garçon blond et bouclé, a une maman bretonne et un papa syrien. Il nous raconte la rencontre de son père et sa mère, son enfance dès qu’il est en âge d’observer. Riad observe, rapporte ce qu’il a vu et c’est au lecteur de combler les vides laissés par l’enfant. C’est efficace, ces deux tomes m’ont bouleversée : enfants (et animaux) maltraités, violence envers les femmes, haine acquise dès le plus jeune âge entre les Arabes et les Juifs.

Des anecdotes plus amusantes sont relatées, ce qui permet de reprendre son souffle malgré des dessins dépouillés et des pages monochromes qui conviennent aux situations tristes ou dramatiques.

Où et quand ?

Le premier tome se déroule entre 1978 et 1984, le deuxième entre 1984 et 1985. Riad Sattouf nous emmène dans la Libye de Kadhafi et dans la Syrie de Hafez el-Assad.

Qui sont les personnages

Riad
C’est le narrateur. Il a deux ans lorsque commencent ses souvenirs. Il est alors « un homme parfait ».

Clémentine, la maman
Elle a rencontré son mari pendant ses études. Bien sûr, c’est elle qui a tapé sa thèse et elle le suit quand il décide de partir vivre à Tripoli. Elle est assez effacée et l’auteur consacre beaucoup plus de pages à son père qu’à sa mère.

Abdel Razak, le papa
Lorsqu’il nous est présenté pour la première fois, il drague lourdement l’amie de Clémentine, ce qui ne me l’a pas rendu sympathique. Déçu par ses résultats au doctorat d’histoire — même s’il est reçu —, il préfère quitter la France pour la Libye. C’est un personnage ambigu qui voudrait faire rentrer sa communauté dans la modernité, mais qui peine à se dégager entièrement de la tradition.

Le graphisme

Pour être tout à fait honnête, le graphisme a été loin de me séduire, pas parce qu’il est dépouillé, mais parce que je l’ai trouvé trop parodique. L’auteur utilise un code couleur (bleu pour la Libye par exemple) ce à quoi, je ne trouve pas grand intérêt.

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Une autobiographie bouleversante
  • Voyager dans le temps, en Libye ou en Syrie
  • Les observations d’un enfant

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le graphisme

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Narration5,0/5
Personnages5,0/5
Graphisme3,0/5
Moyenne4,5/5

Info-livres : L’arabe du futur par Riad Sattouf

Couverture de la bande dessinée de Riad Sattouf, L'arabe du futur, tome 1

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-014-5
Pages : 158
Date de parution : 07/05/2014

Couverture de la bande dessinée de Riad Sattouf, L'arabe du futur, tome 2

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-054-1
Pages : 160
Date de parution : 11/06/2015

L’arabe du futur tome 3

Riad a maintenant sept ans, il est blond-châtain et ses cheveux frisent légèrement. Il vit avec ses parents et son petit frère Yahya à Ter Maaleh, un village syrien. Clémentine, sa maman rêve de rentrer en France parce que la vie est difficile en Syrie. Même si le père de Riad donne quelques cours à Damas, ils n’ont pas beaucoup d’argent. Mais Abdel aspire à devenir riche et il pense qu’il y parviendra en Syrie.

Riad Sattouf raconte sa vie entre la France — sa maman est revenue pour accoucher de son troisième enfant — et la Syrie, ainsi que ses années d’école. Le père de Riad a un comportement de plus en plus problématique.

Ma note : 4,8/5

Couverture du livre de Riad Sattouf, L'arabe du futur, volume 3

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-094-7
Pages : 150
Date de parution : 06/10/2016
Date de l’avis : 16/06/2023)

L’arabe du futur tome 4

Riad va avoir dix ans, ses cheveux sont ondulés et châtains. Il rentre en sixième et ce sont les premières difficultés adolescentes.

Abdel a obtenu un poste d’enseignant très bien payé en Arabie saoudite. Mais Clémentine a refusé de le suivre dans ce pays où les femmes sont voilées et n’ont pas le droit de sortir seules. Clémentine doit faire vivre ses enfants avec ce que son mari lui envoie, elle cherche du travail, n’en trouve pas. Abdel verse désormais une grosse partie de son salaire sur un compte à Jersey. Un jour, c’est certain, il sera riche et n’aura plus besoin de travailler.

C’est le tome le plus dramatique, le père de Riad se rapprochant de plus en plus de la tradition et son comportement devient impardonnable. Clémentine décide de divorcer. Mais…

L’album se termine sur un cliffhanger. Après avoir lu ces deux tomes, je ne vais pas attendre très longtemps avant de réserver les deux derniers à la médiathèque.

Ma note : 4,8/5

Couverture du livre de Riad Sattouf, L'arabe du futur, volume 4

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-125-8
Pages : 282
Date de parution : 27/09/2018
(Date de l’avis : 16/06/2023)

L’arabe du futur tome 5

Riad a maintenant 14 ans et vit en France avec sa maman et son frère Yahya. Il rencontre de nouveaux amis et une fille pas comme les autres, Anaïck dont il tombe amoureux. Il dessine beaucoup, réfléchit tout le temps, pense à ce que sa famille syrienne dirait de lui ou de ses amis. Du côté de sa famille en France, la vie est toujours aussi sombre entre sa mère très en colère et son père absent. C’est le tome le plus triste que j’ai lu jusqu’à présent.

Le tome 5 utilise parfois une couleur rouge en arrière-plan ; le contraste entre l’écriture noire et le rouge est trop faible pour rendre la lecture aisée.

J’ai néanmoins très envie de lire le dernier tome.

Ma note : 4,8/5

Couverture du livre de Riad Sattouf, L'arabe du futur, volume 5

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-352-8
Pages : 176
Date de parution : 05/11/2020
(Date de l’avis : 25/07/2023)

L’arabe du futur tome 6

Dernier tome et dénouement. Riad Sattouf devient célèbre (au cas où ça vous aurait échappé).

Il passe son bac, décide de devenir dessinateur. Il sort de l’adolescence, mais il entend toujours la voix de son père dans sa tête, fait des rêves étranges. Il finira par s’en débarrasser grâce à une psychothérapie. Il doit encore subir des aléas de la vie, mais cette fois-ci, s’ils sont tristes, ils font partie de ceux que tout le monde vit un jour ou l’autre. Enfin, le printemps arabe permet de dénouer les situations dramatiques. J’étais heureuse pour lui (et pour sa maman). Un album moins sombre que les précédents.

Ma note : 5/5

Couverture du livre de Riad Sattouf, L'arabe du futur volume 6

Editeur : Allary
ISBN : 978-2-37073-424-2
Pages : 176
Date de parution : 24/11/2022
(Date de l’avis : 25/07/2023)

Sur le Moyen-Orient

L’homme qui riait sous les bombes

En arrière-plan, un hélicoptère de l'armée américaine, au premier plan, la couverture du livre de Benoît Christal, L'homme qui riait sous les bombes
Benoit Christal est parti d’un fait réel

Les recruteurs
Guillaume Dasquié

Tunis en arrière-plan et au premier plan, la couverture du livre de Guillaume Dasquié, Les recruteurs
« la chaleur de Tunis du mois de juillet pénètre jusqu’ici, »

Le passeur
Stéphanie Coste

En arrière-plan, une porte, au premier plan, la couverture du livre de Stéphanie Coste, Le passeur
Seyoum attend qu’on lui livre des candidats à la traversée vers Lampedusa.

Restons en contact : inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisations des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 593
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
2
0
J'adorerais avoir votre avis. Dites-le-moi en commentaire.x