Le baiser de la tulipe noire — Maxime Fontaine — Bertrand Puard

Le baiser de la tulipe noire (Les aventures de Milady) reprend le personnage des Trois mousquetaires d’Alexandre Dumas. Ce cosy mystery est agréable, plein de rebondissements. Il est sombre aussi, mais l’écriture laisse un peu à désirer.

En arrière-plan, un homme et une femme (XIIè siècle) et au premier plan, la couverture du livre de Maxime Fontaine et Bertrand Puard, Le baiser de la tulipe noire.
Retrouver les personnages de Dumas

Service Presse

Que se passe-t-il ?

La jeune et jolie Aude de Mantégnac demande l’aide d’une marchande de thé, Christabel Donaster qui se fait appeler, lorsqu’elle enquête, Milady de Winter. Oui, il s’agit bien de la dangereuse épouse d’Athos, l’un des trois mousquetaires.

Aude la convainc de se pencher sur le problème — oh combien incompréhensible ! — qui frappe son entourage : des inconnus pénètrent dans un château fortifié et se promènent sans que quiconque puisse les rattraper.

Milady reçoit un accueil mitigé de la part de la famille Mantégnac qu’Aude peine à entraîner dans l’enquête. La résolution de l’énigme, après comme il se doit, quelques morts inattendus, lorgne plus du côté gothique que du côté d’Alexandre Dumas. Un roman noir, donc.

Je n’y ai pas retrouvé l’atmosphère des livres de Dumas. L’apparition de deux personnages à la fin du livre laisse pourtant penser que le prochain tome s’engagera davantage dans l’univers de l’écrivain de romans historiques.

Mais vous irez de surprises en rebondissements.

Où et quand ?

À Paris et dans le Béarn, sous Louis XIII. Le cardinal de Richelieu est son Premier ministre.

Qui sont les personnages ?

Milady de Winter
Vous n’apprendrez pas grand-chose sur son passé que vous ne saviez déjà si vous avez lu Les trois mousquetaires. Elle n’a rien de vénéneux (pas encore ?). Elle est intrépide, monte à cheval et se bat comme un homme. On devine pourtant très peu d’empathie envers les autres.

Aude de Mantégnac
Pas aussi intrépide que Milady, mais elle refuse la soumission familiale à la malédiction qui pèse sur le château.

Comment est-ce écrit ?

J’ai un peu grincé des dents au début du livre à cause d’une écriture immature. Par chance, elle s’améliore au fil des pages. Pourquoi ces trois points de suspension avant le nom d’un personnage emblématique de Dumas ? Comme si le lecteur avait besoin qu’on lui précise : attention, vous allez être surpris.

Incipit :

« En s’aventurant dans un quartier populaire de Paris en ce soir d’avril 1624, Aude de Mantégnac se demanda si elle faisait preuve d’audace ou d’inconscience — un savant mélange des deux, sans doute. »

Citation :

« Le visage dissimulé dans une capuche, l’inconnu devant elle chevauchait à bride abattue. Il lui fallait rattraper l’avance prise par ce carrosse qui n’aurait jamais dû se mettre en mouvement sous la complicité des étoiles et d’un mince croissant de lune.
Il ne remarqua pas d’emblée que lui aussi était suivi. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Les nombreux rebondissements
  • Le personnage d’Aude de Mantégnac

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • L’écriture
  • Le personnage de Milady

Mes notes

Univers narratif3,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue4,5/5
Écriture2,0/5
Moyenne3,1/5
Plus de détails sur le système de notation

Lecture assez facile

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Personnages repris par des auteurs

La mort s’invite à Pemberley
PD James

Un câteau en arrière-plan, et au premier plan, la couverture du livre de P.D. James, La mort s'invite à Pemberley
Retrouver les personnages d’Orgueil et préjugés

Le cinquième cœur
Dan Simmons

Couverture du livre de Dan Simmons, Le cinquième coeur, dessin de Henry James, dessin de Sherlock Holmes et photo de la Maison Blanche
Quand Henry James rencontre Sherlock Holmes

Info-livre : Le baiser de la tulipe noire par Maxime Fontaine et Bertrand Puard

Couverture du livre de Maxime Fontaine et Bertrand Puard, Le baiser de la tulipe noire

Editeur : Fleuve Noir
ISBN : 978-2-265-15783-5
Pages : 301
Date de parution : 02/11/2023

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 605
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires