Le cœur de l’Angleterre — Jonathan Coe

Le roman de Jonathan Coe, Le cœur de l’Angleterre décrit le pays en plein débat sur la sortie du royaume de l’Union européenne. L’intrigue et les personnages manquent toutefois d’intérêt. Lisez l’article pour comprendre cet avis mitigé.

En arrière-plan, une porte ouverte laisse sortir un drapeau britannique et au premier plan, la couverture du livre de Jonathan Coe, Le coeur de l'Angleterre
L’Angleterre confrontée à une crise politique majeure

Comment débute le livre ?

Lois et Benjamin assistent à l’enterrement de leur mère. Bientôt lassé de la réception qui suit, Benjamin décide alors de rentrer chez lui et parce qu’il est un peu inquiet de la réaction de son père, l’emmène avec lui. Lois et sa fille, Sophie, le rejoignent plus tard ainsi que Doug, un ami de Ben. Sophie qui vient de réussir sa thèse a été larguée par son compagnon. Doug, journaliste, s’enflamme sur la politique de l’Angleterre.

Qu’en ai-je pensé ?

Le début de l’intrigue ne vous paraît pas passionnant ? Pareil pour moi.

L’histoire est plate. J’ai suivi l’entrée en littérature de Benjamin et les amours de Sophie, sans enthousiasme. Mais ce n’est pas là que réside l’intérêt du livre.

Le Brexit vu par les Anglais. Doug explique que la colère gronde parce que la crise survenue quelques années auparavant a pesé sur la population. Et elle en subit les conséquences, salaires gelés, pas de sécurité de l’emploi ni de plan retraite, quant aux vacances en famille, elles coûtent trop cher. Bref, les gens se pensent appauvris alors qu’aucun des responsables de la récession n’a été touché.

J’ai aimé cette incursion au cœur de l’Angleterre du pré-Brexit, même si j’aurais aimé plus de personnages pro-Brexit. J’ai compris que le narrateur aurait voulu que l’Angleterre demeure au sein de l’Union européenne et ça se sent dans ses personnages. En d’autres termes, le sujet m’intéressait, mais je suis un peu restée sur ma faim.

Une fin de feel good. La fin sort un peu de nulle part et rien ne permettait de la voir arriver. Elle est sans doute plus liée au Brexit qu’à la transformation des personnages, et je regrette une absence de cohérence avec les évènements.

Quels sont les thèmes ?

  • L’Angleterre confrontée à une crise politique majeure
  • Saga familiale

Où et quand ?

En Angleterre, avant le 23 juin 2016 (date du référendum) et après.

Qui sont les personnages ?

Les personnages évoluent peu, que ce soient Benjamin, Lois ou Sophie, ce sont des gens, comme vous et moi, avec des vies plus ou moins banales. Et ce n’est pas ce que je cherche dans un roman. En revanche, un personnage secondaire m’a séduite. Il s’agit d’un clown triste, le Baron Brainbox, harcelé par un confrère, mais dont l’attachement à sa belle-fille se révèle touchant.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« L’enterrement était achevé. La réception se dispersait. Benjamin décida qu’il était l’heure de partir.
— Papa, je crois que je vais bouger. »

Citation :

« — Personne ne se rappellera que certains voulaient “sortir”.
— Absolument. En même temps, vous savez, certains… Doug se demandait comment formuler la chose. Il y a tout de même quelques pointures, non ? Prenez Boris Johnson par exemple, c’est un vrai poids lourd.
— Ce n’est pas joli de se moquer de son physique, dit Nigel, même si Dave est très fâché contre lui.
— Il ne s’attendait pas à ce qu’il se déclare pro-Brexit ?
— Pas du tout. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Le Brexit, sujet rarement évoqué dans les romans

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Des personnages plats
  • Une intrigue plate

Lisez ce livre pour en savoir plus sur l’Angleterre et les raisons qui l’ont fait sortir de l’Union européenne, mais n’espérez pas trouver une histoire captivante.

Mes notes

Univers narratif4,0/5
Personnages3,0/5
Intrigue2,5/5
Écriture4,0/5
Moyenne3,4/5
Plus de détails sur le système de notation

Lecture un peu exigeante

Sur l’Histoire de l’Angleterre

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter d’occasion

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Marie Stuart
Stefan Zweig

Elizabeth Ire, John Knox, Marie Stuart à treize ans et la couverture du livre de Stefan Zweig, Marie Stuart
Elizabeth Ire, John Knox et Marie Stuart à treize ans

Nord et Sud
Elizabeth Gaskell

En arrière-plan, usines de filage de coton de coton (début XIXe), au premier plan, couverture du livre d'Elizabeth Caskell, Nord et Sud
Usines de filage du coton au début du XIXe siècle

Info-livre : Le cœur de l’Angleterre par Jonathan Coe

Couverture du livre de Jonathan Coe, Le cœur de l'Angleterr

Editeur : Folio
ISBN : 978-2-07-292266-4
Pages : 608
Date de parution : 25/03/2021

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 602
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires