Le Maître et Marguerite — Mikhaïl Boulgakov

En mêlant magie noire et réalisme, Le Maître et Marguerite, offre une satire du régime stalinien et une réécriture du Faust de Goethe. J’ai aimé les personnages excentriques, l’intrépide Marguerite ou encore les sinistres et facétieux acolytes du diable.

Un diable en arrière-plan, et au premier plan, la couverture du livre de Mikhaïl Boulgakov, Le maître et Marguerite - Satire de Moscou sous régime stalinien
Littérature russe

Comment débute le livre ?

Mikhaïl Alexandrovitch Berlioz, rédacteur en chef d’une revue littéraire et Ivan Nikolaïevitch Ponyriev, poète, devisent, assis sur un banc, à propos de l’existence de Jésus. Intéressé par la conversation, un étranger, Français ? Polonais ? leur demande de confirmer qu’ils ne croient pas en Dieu. En entendant la réponse, à savoir que dans ce pays, personne ne croit plus en Dieu, l’homme, sans doute un original, s’en réjouit fort. Il ne s’arrête pas là et annonce à Berlioz qu’il n’assistera pas à sa réunion de ce soir parce qu’une femme a acheté de l’huile de tournesol qu’elle a déjà renversée. Berlioz n’y comprend rien (et, à ce stade, moi non plus).

Qu’en ai-je pensé ?

Le roman continue sur le même ton et je commençais à me demander quand le Maître et Marguerite allaient enfin apparaître. Quand le Maître finit par se manifester, c’est de façon très discrète. Marguerite, elle, prend beaucoup plus d’espace dans l’histoire.

La mise en place est longue, mais nécessaire, remplie d’évènements où la cocasserie se mêle au drame. J’ai particulièrement aimé la scène du bal des damnés, un modèle du genre. J’ai non moins apprécié les allusions burlesques au régime stalinien, les disparitions, mais aussi l’omniprésence d’un hôpital psychiatrique. Quand les gens ne meurent pas, qu’ils ne disparaissent pas, ils se retrouvent dans un hôpital psychiatrique.

Mais comme souvent avec les romans russes, j’ai lutté avec les noms propres et leurs variations.

Quels sont les thèmes ?

  • Satire du système soviétique
  • Écrivains dans une dictature
  • Le bien et le mal
  • Rédemption
  • Le diable ?

Où et quand ?

À Moscou dans les années 1930. Mikhaïl Boulgakov utilise de nombreux personnages de sa connaissance, et des notes de bas de page, donne les explications qui nous manquent… ou pas.

Nul besoin de notes pour comprendre que les disparitions mystérieuses des habitants d’un immeuble font allusion aux arrestations de ces années sombres.

Qui sont les personnages ?

À Moscou dans les années 1930

Le Maître
Il a écrit un livre sur les derniers moments de Jésus. La critique l’a éreinté.

Marguerite
Si le Maître est un personnage plutôt falot et passif, Marguerite, une femme intrépide et amoureuse, est prête à tout, mais vraiment à tout pour le sauver.

Woland
Professeur de magie noire, mais pas seulement

Koroviev et le chat Béhémot
Les acolytes de Woland sont aussi sinistres que facétieux.

À Jérusalem, il y a deux mille ans

Yeshoua Ha Nozri
Jésus, mais une interprétation libre

Ponce Pilate, procurateur de Judée
Il est fasciné par Yeshoua Ha Nozri. Il aurait voulu le sauver, mais n’y est pas parvenu.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« C’était à Moscou, au déclin d’une journée printanière particulièrement chaude. Deux citoyens firent leur apparition sur la promenade de l’étang du Patriarche. Le premier, vêtu d’un léger costume gris clair, était de petite taille, replet, chauve, et le visage soigneusement rasé s’ornait d’une perte de lunettes de dimensions prodigieuses, à monture d’écaille noire. »

Citation :

« C’est à cause du choc éprouvé, sans doute, qu’il avait pu apprendre ainsi tout d’un coup une langue qu’il ignorait jusqu’alors. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • La satire de Moscou sous régime stalinien
  • Un livre entre cocasseries et drames
  • Les personnages de Koroviev et Béhémot

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • La difficulté due aux noms russes

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages4,0/5
Intrigue5,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne4,8/5
Plus de détails sur le système de notation

Lecture exigeante

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Vous procurer le livre gratuitement ou d’occasion

Téléchargez gratuitement Le Maître et Marguerite sur le site Ebooks libres et gratuits.

Sinon, vous pouvez l’acheter d’occasion. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ces liens, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Sous domination soviétique

Le cœur de Kiev
Andreï Kourkov

En arrière-plan, une casquette soviétique et au premier plan, la couverture du livre d'Andreï Kourkov, Le cœur de Kiev
Kiev en 1919 sous domination soviétique

Disputes au sommet
Ismail Kadaré

Photos de Mandelstam, Pasternak et Staline, couverture du livre de Ismail Kadaré, Disputes au sommet
« Et moi, je peux vous dire que vous êtes un très mauvais camarade, camarade Pasternak. »

Info-livre : Le Maître et Marguerite par Mikhaïl Boulgakov

Littérature russe

Couverture du livre de Mikhail Boulgakov, Le Maître et Marguerite

Editeur : Inculte-Dernière Marge
ISBN : 978-2-36084-135-6
Pages : 631
Date de parution : 06/10/2021

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 602
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires