Littérature classique étrangère

Stefan Zweig, Sigrid Undset, Henryk Sienkiewicz

Un couple en arrière-plan, et au premier plan, la couverture du livre de Gabriel García Márquez, Nous nous verrons au mois d'aôut

Nous nous verrons en août — Gabriel García Márquez

🖤🖤🖤🖤 Chaque année au mois d’août, Ana Magdalena entreprend un voyage rituel sur une île. Cette année-là, quand commence Nous nous verrons en août, le rituel dérape. Malgré une fin énigmatique, j’ai aimé le personnage d’Ana Magdalena et l’écriture envoûtante de Gabriel García Márquez.
Lire la suiteNous nous verrons en août — Gabriel García Márquez
En arrière plan, les couvertures de trois livres de Stefan Zweig, Le joueur d'échec, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme, La confusion des sentiments.

Trois courts romans de Stefan Zweig

🖤🖤🖤🖤🖤 De courts romans qui abordent tellement de thèmes qu’elles en sont déroutantes et qu’elles demandent réflexion. Au cœur des histoires des livres, Le joueur d’échecs, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme ou encore La confusion des sentiments, Stefan Zweig parle de passions exacerbées, qui deviennent addiction, maladie ou folie et qui figurent la réalité du monde dans lequel il vivait.
Lire la suiteTrois courts romans de Stefan Zweig