Si vous aimez les Vikings, pourquoi ne pas lire une des sagas nordiques qui raconte leur histoire ? Si La saga d’Egil, probablement écrite pas Snorri Sturluson, n’est pas des plus captivantes, elle a le mérite d’avoir été rédigée au XIIIe siècle, quelque 200 ans après les aventures d’Egil, poète et guerrier.

Un long navire en arrière-plan et la couverture du livre La saga d'Egil, au premier plan
Une histoire de vikings

Que se passe-t-il ?

L’histoire commence avec le grand-père d’Egil, Kveldulf. Après des démêlés sanglants avec Harald, roi de Norvège, Kveldulf et son fils Skallagrim se réfugient dans une terre récemment découverte, l’Islande, où ils vivent paisiblement. En revanche, les deux petits-fils, Thorolf et Egil ont soif de richesses et partent dans les pays du Nord dans de longs navires1. La saga se termine avec un des fils d’Egil, Thorstein et son conflit avec un voisin qui cherche à lui prendre ses propriétés, certainement la partie la plus savoureuse du livre ; celle qui fait comprendre qu’il n’y a pas de pouvoir centralisateur et régulateur dans l’Islande des premiers colons. C’est une version adoucie des luttes sanglantes entre familles qui courent tout au long de l’épopée.

Si l’image que vous avez des Vikings est celle d’un peuple de pilleurs, La saga d’Egil vous confortera dans cette idée. On tue beaucoup, et la vie n’a qu’une valeur marchande pour un proche du roi.

Où et quand ?

La saga se déroule dans les pays nordiques, en Angleterre et en Islande au IXe siècle.

Quels sont les thèmes ?

  • Biographie d’Egil, guerrier et poète
  • Vie des Vikings
  • Premiers colons en Islande
  • Histoire islandaise

Qui sont les personnages ?

Ils sont nombreux et portent souvent le même nom, ce qui ajoute à la difficulté de la lecture.

Egil
Il est guerrier (pillard aussi) et poète. Vous aurez l’occasion de lire de longs poèmes d’Egil. D’autres poèmes nous sont parvenus, indépendants de la saga.

Harald
Il fut le premier roi de Norvège (il l’aurait unifiée, mais on sait peu de choses sur lui). Contrairement à ce qui a été longtemps admis et à ce qui est écrit dans la saga, l’Islande a été colonisée avant que les mécontents de la politique d’Harald y trouvent refuge.

Egil Skallagrimsson d'après un manuscrit du XVIIe siècle
Egil Skallagrimsson d’après un manuscrit du XVIIe siècle

Eirik (à la Hache Sanglante)
Fils d’Harald, il doit son surnom au fait d’avoir décapité dix-huit de ses frères (sympa, le monsieur). Les relations entre la famille d’Egil et lui restent houleuses, et donc sanglantes.

Comment est-ce écrit ?

Parce que l’auteur donne beaucoup de détails, j’ai souvent eu l’impression qu’il cherchait à transmettre des informations réelles avant qu’elles soient oubliées. Mais ça rend le livre difficile à suivre :

« Eyvind était un homme noble. Le fils qu’il eut avec Sigrid s’appela Finn le loucheur qui fut lui-même père d’Eyvind le Plagiaire, et de Geirlaug, qui devint la femme de Sighvat le Rouge. Finn le Loucheur épousa Gunnhild, la fille du jarl Hardan et d’Ingibjorg, elle-même fille du roi Harald les beaux cheveux. »

Vous suivez toujours ?

La narration du livre n’est pas très élaborée, pas de suspense ; les personnages décident d’une action, la réalisent. Vous en connaîtrez les conséquences en quelques paragraphes. Et quand il s’agit de mariage, rien de romanesque. Celui d’Egil est expédié en quelques lignes :

« Egil fit ensuite sa demande en mariage à Asgerd, qui voulut consulter son père et Arinbjorn. Ce dernier s’entretint avec sa parente et l’encouragea à prendre Egil pour mari, mais Asgerd fit la même réponse. Les deux amis rendirent alors visite à Bjorn. Celui-ci réagit favorablement, mais dit que la décision devenait revenir à Arinbjorn. Ce dernier parla fortement de l’union et Egil se fiança avec Asgerd. Les noces auraient lieu chez Arinbjorn. Le jour des réjouissances, un somptueux banquet fut organisé et Egil prit Asgerd comme épouse. Il fut de belle humeur tout l’hiver. »

J’aurais aimé en savoir plus sur ce curieux va-et-vient entre les personnages, mais je suis restée sur ma faim.

Mon avis en résumé

À lire si :

  • L’histoire des Vikings vous passionne
  • L’histoire en général vous passionne
  • Si vous vous rendez prochainement en Islande

Mes notes

Difficile d’appliquer des critères contemporains. Un classique à lire… ou pas. 5/5

Sur l’Histoire islandaise plus proche de nous, lisez aussi La cloche d’Islande de Halldór Laxness

Romans sur les Vikings

Le crépuscule et l’aube
Ken Follett

A l'arrière-plan, ruine d'une abbaye et au premier plan, la couverture du livre de Ken Follett, Le crépuscule et l'aube
Le livre commence en 997…

Civilizations
Laurent Binet

Couverture du livre de Laurent Binet, Civilizations et trois photos, Charles Quint, Atahualpa et de la caravelle Santa Maria
Et si les Vikings avaient apporté le fer aux incas…

Info-livre : La saga d’Egil

Couverture du livre, La saga d'Egil

Editeur : LGF/Livre de Poche
ISBN : 978-2-253-18313-6
Pages : 288
Date de parution : 17/11/2021

  1. Le terme drakkar a été créé au XIXe siècle, de même que l’image des casques à cornes. ↩︎
Cet article vous a-t-il été utile ? Notez-le !
[Total: 0 Moyenne : 0]
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 582

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Pour amateur d’histoire, même si on sait depuis que les sagas ne sont pas une source incontestable de l’histoire.