Jalna — Mazo De la Roche

Est-ce que c’est pareil pour vous ? Il peut m’arriver de ne pas retrouver l’enthousiasme d’un ouvrage que j’avais apprécié à la première lecture. En revanche, un livre qui ne m’a pas emballée ne me séduit pas plus des années plus tard. Et c’est le cas pour La naissance de Jalna. Mais peut-être avez-vous un avis contraire ?

En arrière plan, une feuille d'érable, au premier plan, couverture du livre de Mazo de la Roche, Jalna
Une grande propriété, Jalna, quelque part autour de Toronto…

L’intrigue

Dans la famille Whiteoak, tout ne va pas toujours de soi. Ils s’aiment, certes, mais en clan, tout le monde ne prête pas attention à tout le monde, sauf Renny qui se voit comme le patriarche.

Piers est tombée amoureux de la toute jeune Pheasant et bien que Renny lui ait demandé de cesser de la rencontrer, il passe outre.

Il m’a été difficile d’entrer dans l’intrigue, précédée de longues descriptions du lieu et des personnages.

L’univers narratif

Une grande propriété, Jalna, quelque part autour de Toronto où vivent tous les membres de la famille. Une grande salle à manger où se déroulent les repas… et les disputes. Chaque membre de la famille, à l’exception des plus jeunes, a sa chambre qui constitue son domaine réservé où il peut se consacrer à sa passion s’il en a une.

Les personnages

Des personnages souvent égoïstes, ce qui les rend peu attachants.

#Adeline, l’aïeule
Âgée de 99 ans, elle a toute sa tête même si elle s’endort souvent. Son perroquet insulte tout le monde en hindou, ce qui l’amuse beaucoup. Elle utilise sa canne pour ponctuer ses remontrances et réclame fréquemment d’être embrassée. Trois de ses quatre enfants sont encore vivants : Augusta, qui a épousé un baronnet au grand dam de sa mère, jalouse, Ernest qui rédige une biographie de Shakespeare et Nicolas qui a eu une vie compliquée. Seul Philippe, décédé, a eu une descendance, avec deux femmes.

#Renny, le patriarche
Fils aîné de Philipe, c’est lui qui dirige la propriété et qui prend soin des plus jeunes. Il aime les femmes, mais plus que tout, il aime Jalna. D’un caractère froid et distant.

#Eden
Demi-frère de Renny, ce beau garçon est aussi un poète de talent. Il est malheureusement immature et égoïste.

#Aylane
Certainement le personnage que je comprends le mieux. Intelligente et cultivée, elle est pleine d’empathie pour les autres.
Sa différence avec eux met en relief les caractéristiques du clan Whiteoak.

#Wakefield
Très présent même s’il n’est pas au cœur de l’histoire. Adorable et insupportable à la fois. Ceci étant dit qui souhaiterait, en 2021, être élevé dans une telle famille ?

Le style

Demi-fluide, ce qui rend le début du livre un peu laborieux.

Incipit :

« Wakefield Whiteoak courait de plus en plus vite, mais vint le un moment où il ne put aller plus loin. Il ne savait pas pourquoi il avait tout à coup accéléré le pas. Il ne savait même pas pourquoi il courrait. Lorsqu’à bout de souffle il se jeta à plat ventre sur l’herbe nouvelle de la prairie, il oublia tout à fait avoir jamais couru et resta étendu, la joue pressée contre l’herbe tendre, le cœur battant très fort dans sa poitrine, la tête vide de toute pensée. »

Citation :

« — Veux-tu remettre cette pomme à sa place, Finch, dit Piers d’un ton sec en passant. Tu pourrais savoir qu’il ne faut pas toucher aux pommes une fois qu’elles sont emballées. Elles seront tout abîmées avant d’arriver à Montréal. Il s’empara du marteau d’un des hommes et se mit avec des coups furieux à fermer l’un des paniers. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Une saga familiale
  • Une grande propriété au Canada

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Des personnages peu attachants

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Intrigue3,0/5
Personnage3,0/5
Style3,0/5
Moyenne3,5/5

Autres sagas familiales

Les grandes familles
Maurice Druon

Couverture du livre de Maurice, Druon , Les grandes familles sur un arrière plan.
A l’arrière-plan, le palais Brongniart dans les années 1930.

Suite française
Irène Némirovsky

A l'arrière-plan, des militaires sur des tanks ; au premier plan la couverture du livre d'Irène Némirovsky, Suite française
Un récit, presque à chaud, de la débâcle de juin 1940

L’île des oubliés
Victoria Hislop

A l'arrière-plan, le fort de l'île de Spinalonga, au premier plan, la couverture du livre de Victoria Hislop, L'île des oubliés
A l’arrière-plan, le fort de l’île de Spinalonga

Info-livre : Jalna par Mazo De la Roche

Couverture du livre de Mazo de la Roche, Jalna

Editeur : Omnibus
ISBN : 978-2-258-19504-2
Pages : 1029
Date de parution : 06/05/2021
(Ce livre comprend La naissance de Jalna, Matins à Jalna et Mary Wakefield)

Première publication de La naissance de Jalna : 1944

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 270

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.