La belle écriture de Leila Slimani, ses personnages bien campés, les détails sur la vie au Maroc dans les années 1950 font de son livre « Le pays des autres » une lecture prenante et marquante.

En arrière-plan, une tajine et au premier plan, la couverture du livre de Leila Slimani, Le pays des autres
Mathilde doit composer avec la culture de son nouveau pays

Que se passe-t-il ?

Mathilde, une jeune et jolie Alsacienne, vient d’épouser Amine, un officier marocain qu’elle a rencontré pendant la Deuxième Guerre mondiale. Amine a hérité de terres, achetées par son père, et décide de les exploiter. Mathilde et son mari vivent d’abord avec la famille d’Amine, puis rejoignent leurs terres où se trouve une maison inconfortable. Mathilde doit composer avec la culture de son nouveau pays et un mari qui travaille dur, mais sans beaucoup de succès.

Comme dans les livres de Marie-Hélène Lafon, la terre et ses exigences sont omniprésentes, mais aussi la situation des femmes et les relations familiales. Ce qui a donné à ma lecture un petit air de déjà lu.

Où et quand ?

À la fin des années 1940 et dans les années 1950 aux environs de Meknès, au Maroc. La tension monte entre les Marocains de souche et les colons français. Beaucoup de détails sur cette époque, sur le lieu en font un livre prenant. J’ai ressenti la chaleur, la sécheresse de la terre.

Maroc
Maroc

À la fin des années 1940 et dans les années 1950 aux environs de Meknès, au Maroc. La tension monte entre les Marocains de souche et les colons français. Beaucoup de détails sur cette époque, sur le lieu en font un livre prenant. J’ai ressenti la chaleur, la sécheresse de la terre.

Qui sont les personnages ?

Ce sont les personnages qui donnent sa saveur aux livres. Qu’aurions-nous fait à leur place, dans ce lieu et dans cette période ?

Mathilde
Elle est jeune et gaie, parfois inconséquente. Mais elle est généreuse, elle soigne les habitants des alentours, malgré son peu de moyens. Elle se soumet à Amine et à sa culture, même si au fond d’elle, il y a toujours un petit quelque chose qui se révolte.

Amine
Lorsqu’il était en France, il buvait de l’alcool, faisait comme les Français, mais il n’en est pas revenu convaincu pour autant. Il s’attend à ce que Mathilde se conduise comme une Marocaine, même s’il l’aime profondément.

Aïcha
La fille aînée de Mathilde et Amine est une curieuse enfant, sauvage et précoce. J’ai très envie de savoir ce qu’il va advenir d’elle.

La famille d’Amine
Mouilala, la mère d’Amine, adopte vite sa belle-fille, mais elle est dépassée par ses enfants. Selma rêve de vivre à l’européenne alors qu’Omar passe dans la clandestinité pour lutter contre les colons.

La famille de Mathilde
Le père de Mathilde meurt alors qu’elle vit au Maroc. Elle se rend à son enterrement et se confronte à sa sœur, Irène. Pauvre Mathilde.

Comment est-ce écrit ?

Une belle écriture, il n’y a aucun doute.

Incipit :

« La première fois que Mathilde visita la terre, elle pensa : “c’est trop loin.” Un tel isolement l’inquiétait. À l’époque en 1947, ils ne possédaient pas de voiture et ils avaient parcouru les vingt-cinq kilomètres qui les séparaient de Meknès sur une vieille trotteuse conduite par un Gitan. Amine ne prêtait pas attention à l’inconfort du banc en bois ni à la poussière qui faisait tousser sa femme. Il n’avait d’yeux que pour le paysage et il se montrait impatient d’arriver sur les terres que son père lui avait confiées. »

Citation :

« Il portait sur son visage cette fatigue qui est propre aux bons médecins. Sur leurs traits on voit, comme en transparence, les douleurs de leurs patients, on devine que ce sont les confidences de leurs malades qui courbent leurs épaules et que c’est le poids de leur secret et de leur impuissance qui ralentit leur démarche et leur élocution. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé

  • L’écriture de l’autrice
  • Les détails qui vous entraînent au Maroc quand c’était une colonie
  • La profondeur des personnages

Ce que j’ai regretté (… mais peut-être pas vous)

  • Une intrigue qui manque un peu d’originalité.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue3,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne4,5/5
Plus de détails sur le système de notation

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Des histoires de colons

L’Or
Blaise Cendrars

En arrière-plan, un lingot d'or, au premier plan, la couverture du livre de Blaise Cendrars, L'or
Comment Johann Sutter a été ruiné par la découverte de l’Or sur ses terres.

Le Pays du Dauphin Vert
Elizabeth Goudge

Une frégate à l'arrière-plan et la couverture du livre d'Elizabeth Goudge, Le pays du Dauphin Vert
Une frégate (clipper) nommé Le Dauphin Vert

Info-livre : Le pays des autres par Leïla Slimani

Couverture du livre de Leila Slimani, Le pays des autres

Editeur : Folio
ISBN : 978-2-07-292347-0
Pages : 416
Date de parution : 06/05/2021

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 593
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
J'adorerais avoir votre avis. Dites-le-moi en commentaire.x