Les lettres d’Esther — Cécile Pivot

C’est la quatrième de couverture qui m’a décidée à lire Les lettres d’Esther : un atelier d’écriture épistolaire, cinq élèves et Esther. Au gré des exercices, ils se racontent leurs fêlures, leurs envies ou leurs interrogations.

Couverture du livre de Cécile Pivot, Les lettres d'Esther avec un stylo en arrière-plan.

Un ouvrage qui se dévore.

Service Presse

L’univers narratif

Il n’y en a pas vraiment, même si au détour d’une lettre on entre aperçoit un appartement somptueux ou un village.

Les personnages

#Esther, ni professeur ni écrivain. Libraire.

#Jeanne, libre comme l’air. Une vieille dame solitaire

#Nicolas et Juliette, un couple. L’atelier est une suggestion de la psy de Juliette.

#Samuel, un atelier d’écriture pour faire plaisir à sa mère. Ça ou autre chose.

#Jean, très occupé. Homme d’affaires

La difficulté avec un roman chorale, c’est qu’on s’intéresse parfois davantage à certains personnages qu’à d’autres. Cécile Pivot évite cet écueil, j’ai eu envie de lire chacune des lettres.

L’intrigue

Esther passe une petite annonce pour trouver des élèves. Chaque aspirant-épistolier doit correspondre avec deux personnes de l’atelier, Esther se plie aussi au jeu.
Lors de leur première, et unique rencontre, elle leur propose en guise d’exercice de répondre à la question : « Contre quoi vous défendez-vous ». Ensuite les premières lettres peuvent partir et chacun peut se dévoiler, un peu, beaucoup, ou pas du tout, en fonction de son correspondant.

Le style

Incipit :

« Rien ne s’est passé comme je l’avais prévu. J’aurais pu m’en douter après notre réunion à Paris, la seule fois où nous nous sommes rencontrés. »

Citation :

« Depuis un an et demi, il prend les choses comme elles viennent. Il n’a pas de prises sur elles, pas de projet, n’attend rien, espère peu. Il ne se sent pas le droit de demander quoi que ce soit à qui que ce soit. Il aurait le sentiment de prendre la place de cet autre qui le mériterait bien plus que lui. »

La structure

Comment construire une histoire avec six personnes qui s’écrivent, sans répéter les mêmes choses, sans oublier des éléments essentiels ? Cécile Pivot y parvient fort bien. Je n’ai jamais été perdue, je n’ai jamais eu envie de sauter des pages pour en savoir plus sur un des personnages.

Mon avis en résumé

Ce que vous allez aimer :

  • Le thème autour de l’écriture comme lien social
  • Les personnages
  • Un roman feel good

Roman coup de coeur.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Intrigue5,0/5
Style4,5/5
Structure5,0/5
Moyenne4,9/5

Info-livre : Les lettres d’Esther par Cécile Pivot

Couverture du livre de Cécile Pivot, Les lettres d'EstherEditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2-7021-6907-0
Pages : 320
Date de parution : 19/08/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 198

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.