Les mémoires d’un chat — Hiro Arikawa

Ascenseur émotionnel : je suis passée du rire aux larmes et les « dingues de chat » me comprendront. Les mémoires d’un chat est un livre délicieux qui n’apprend rien, mais joue sur les émotions.

A l'arrière-plan, un chat avec une queue en forme de 7, au premier plan, la couverture du livre d'Hiro Arikawa, Les mémoires d'un chat
Un chat avec une queue en forme de 7

L’intrigue

Après cinq ans de bonheur avec Satoru, Nana, chat de gouttière au fort caractère ne peut plus rester avec lui. Tous deux font le tour des amis de Satoru pour trouver lequel pourra s’occuper de Nana, comme si ce dernier allait accepter la décision de son maître !

L’univers narratif

Dans un monospace aménagé pour le bien-être de Nana, Satoru retourne sur les lieux de son passé. Nana découvre la mer, le Fujiyama, l’histoire du jeune homme et celle d’Hachi, le chat de l’enfance.

Les personnages

#Nana
Nommé Nana (sept en japonais), parce que sa queue fait un crochet en forme de sept, le chat n’aime pas du tout ce nom de fille, mais il a eu beau miauler et miauler encore, il n’est pas parvenu à se faire comprendre.
Et ne l’appelez pas minou-minou, ça l’agace.

#Satoru
Depuis qu’il est enfant, Satoru aime les chats, Hachi son chat a eu une grande importance. Pendant toute une partie du livre, on se demande quelles sont les circonstances indépendantes de la vie du jeune homme qui lui font renoncer à son chat. Ses amis émettent plusieurs hypothèses, Nana qui évidemment le sait, n’en dira pas un mot, jusqu’à ce qu’un chat persan trahisse le secret.

#Les amis de Satoru
Kôsuké est l’ami de l’école primaire, il aurait bien voulu adopter Hachi, mais son père s’y est opposé. L’histoire la plus touchante, les choses s’arrangeront pour Kôsuké et Nana n’y est pas pour rien.
Yoshiminé est l’ami du collège, il vient de prendre un chaton, mais ce n’est pas un vrai chat (entendez qu’il n’attrapera pas les souris). Pas d’inquiétude, Nana va résoudre le problème. C’est l’histoire la plus amusante.
Sugi et sa femme, Chikako, sont des amis du lycée. Ils tiennent une maison d’hôtes qui acceptent les animaux domestiques (les chats aussi). Un récit plus subtil que les autres ou Nana ne jouera pas le premier rôle pour une fois.

Le style

Incipit :

« Je suis un chat. Je n’ai pas encore de nom. Il paraît que dans ce pays, un chat de génie a prononcé ces mots. Je ne sais pas s’il était génial, mais moi, au moins, j’ai un nom. Sur ce point, le chat de génie, je le mets à l’amende. »

Citations :

« C’était une route tout à fait ordinaire…
Une route ouverte à travers les collines, coincée de chaque côté entre les versants. Le talus était maintenu par des bouleaux et des bambous nains jusqu’à mi-pente. »

« - Regarde, si je le reprends par le cou comme ça, tu vois que…
— Nooon ! Tu vas pas recommencer, en plus ?
— Il replie ses pattes sous lui, tu vois ? C’est la preuve que c’est un vrai chat.
Lâche-moi ! D’un grand coup des deux pattes de derrière, après m’être débattu comme un saumon qui remonte un torrent, je suis enfin parvenu à m’échapper des bras de Yoshiminé. Avant de retoucher le sol, je me retourne dans le vide pour atterrir sur mes pattes. J’enchaîne avec une volte-face instantanée, prêt au combat. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Nana, Satoru et leur relation
  • L’humour
  • Les émotions

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue 5,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne5,0/5

Info-livre : Les mémoires d’un chat par Hiro Arikawa

Couverture du livre d'Hiro Arikawa, Les mémoires d'un chat

Editeur : Babel
ISBN : 978-2-330-12000-9
Pages : 336
Date de parution : 05/05/2021
(Paru initialement chez Actes Sud le 07/06/2017)

Histoires de chats

Abandonner un chat
Haruki Murakami

A l'arrière-plan, un chat dans la nature, au premier plan, couverture du livre d'Haruki Murakami, Abandonner un chat.
« Bien entendu, j’ai de nombreux souvenirs de mon père. »

La griffe du chat
Sophie Chabanel

Roman policier
Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.