L’île des souvenirs — Chrystel Duchamp

Rares sont les romans policiers qui arrivent à me tromper, je me laisse pourtant manipuler par Chrystel Duchamp et la fin me cueille toujours par surprise. Ajoutez à cela un univers terrifiant, un tableau intitulé L’île des morts et vous aurez une idée du livre de Chrystel Duchamp, L’île des souvenirs.

En arrière-plan, le tableau de Füssli, Le cauchemar, au premier plan, la couverture du livre de Chrystel Duchamp, L'île des souvenirs.
En arrière-plan, le tableau de Füssli, Le cauchemar

Service Presse

Sommaire

Que se passe-t-il ?

Delphine se réveille dans une chambre inconnue. Il lui faudra du temps pour se rappeler qu’elle a été enlevée.
Maelys, l’ex de Delphine, l’a détestée de toute son âme quand Delphine a rompu, elle n’avait qu’une idée en tête : se venger. Mais quand elle la voit, sale, amaigrie, attachée à un radiateur, elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour sauver son amie. Les ravisseurs des deux jeunes filles ne leur en donneront pas la possibilité.

C’est une lecture addictive, qui sème le doute. Bizarre quand même, cette histoire d’enlèvement, deux jeunes femmes kidnappées par les mêmes ravisseurs, l’une s’en sort, pas l’autre. Bizarre, effectivement. Mais croyez-moi, votre imagination n’arrivera pas à dépasser celle de Chrystel Duchamp et vous ne verrez pas venir la solution de l’énigme.

Où et quand ?

À Lyon, dans une sinistre bâtisse où personne ne peut entendre les appels à l’aide. L’univers est noir, glauque, violent. Bref, c’est glaçant.

Qui sont les personnages ?

Delphine
Élevée strictement par deux parents peu aimants qui attendaient d’elle l’excellence en tout, elle mène une vie dissolue dès qu’elle est étudiante. Mais elle peine à reconnaître son homosexualité.

Maelys
D’origine plus modeste, Maelys sait qu’elle est lesbienne, ce n’est pas pour ça qu’elle a été harcelée au lycée, mais pour ses rondeurs.

Delphine est son grand amour.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« “Que fais-tu dans la vie ?”
Voilà la question qui introduit idéalement une conversation entre deux personnes se rencontrant pour la première fois. »

Citation :

« Aux murs étaient accrochés un crucifix, un miroir au verre fissuré et un tableau qui capta l’attention du capitaine. Sa culture artistique était trop pauvre pour lui permettre de nommer cette œuvre ou son auteur. Clémence déplorait qu’il boude musées et expositions, et lui reprochait son manque d’intérêt pour l’art. Il lui rétorquait qu’il était né avec l’incapacité de s’émouvoir devant une sculpture ou une peinture. Toutefois, en ce matin de mai, cette toile le bouleversa. »

Le détail en plus

Une copie du tableau de Böcklin, l’île des morts, joue un rôle dans l’intrigue.
Arnold Böcklin en a peint cinq versions (la quatrième a été détruite lors des bombardements de Berlin à la fin de la Deuxième Guerre mondiale). J’ai choisi la cinquième version parce que le jour accroit l’idée d’un lieu fantasmé.

Tableau de Böcklin, L'île des morts
Tableau de Böcklin, L’île des morts

Le tableau a inspiré le monument aux morts de l’île du Souvenir à Lyon, dans le parc de la Tête d’Or.

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Une lecture addictive
  • Une résolution imprévisible
  • Un tableau qui joue un rôle

Mes notes

Univers narratif 5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Écriture 5,0/5
Moyenne

D’autres romans très noirs

Le colonel ne dort pas
Émilienne Malfatto

En arrière-plan, une ville en ruines, au premier plan, la couverture du livre d'Emilienne Malfatto, Le colonel ne dort pas.
En arrière-plan, une ville en ruines

Frankenstein ou le Prométhée moderne

En arrière-plan, Frontispice de l'édition de 1831. Au premier plan, la couverture du livre de Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne
En arrière-plan, Frontispice de l’édition de 1831

La dame de Reykjavik
Ragnar Jónasson

Un errière-plan, un dessin de Reykjavik, au premier plan, la couverture du livre de Ragnar Jónasson, La dame de Reykjavik
Hulda a 64 ans dans le premier tome

Info-livre : L’île des souvenirs par Chrystel Duchamp

Couverture du livre de Chrystel Duchamp, L'île des souvenirs.

Editeur : Archipel (L’)
ISBN : 978-2-8098-4697-3
Pages : 288
Date de parution : 09/03/2023

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 593
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
J'adorerais avoir votre avis. Dites-le-moi en commentaire.x