Madame Hayat – Ahmet Altan

L’intrigue de Madame Hayat en rappellerait bien d’autres, si elle ne se déroulait pas dans un pays totalitaire, avec des personnages fascinants, sans compter le style d’Ahmet Altan, envoûtant.

En arrière-plan, une femme qui danse, au premier plan, la couverture du livre d'Ahmet Altan, Madame Hayat
« Elle se comportait comme si elle était dotée du droit de tout vouloir et douée de la force de tout abandonner.»

L’intrigue

Les parents de Fazil ont perdu leur fortune. Après le décès de son père, il part faire des études de littérature loin de chez lui. Devenu pauvre, il s’écarte de ses anciens amis et ne s’en fait pas de nouveau.
Pour gagner un peu d’argent, il obtient un travail figurant à la télévision. Il y rencontre pendant un tournage une femme plus âgée que lui, madame Hayat dont il n’apprendra rien si ce n’est qu’elle est solaire et qu’elle adore regarder des documentaires. Hélas, elle ne connaît rien à la littérature.
Sila, une jeune étudiante tout aussi passionnée que lui de littérature, a vécu la même histoire, tous deux subissent, comme ils peuvent, leur nouvelle pauvreté.

Madame Hayat ? Sila ?

L’univers narratif

Fazil vit dans un pays qui n’est pas nommé où les arrestations sont arbitraires et où des hommes avec des bâtons frappent tout ce qui les dérange et, vous vous en doutez, il n’en faut pas beaucoup pour les déranger. L’arbitraire se rapproche de Fazil et Sila. Le lecteur ne voit que les symptômes, ce qui donne à l’ambiance du livre, une atmosphère un peu kafkaïenne.

« Encore sous le choc, nous étions en train de comprendre que faire ce que nous avions toujours fait pouvait désormais nous valoir une condamnation. Il suffisait d’une blague, d’un bon mot, d’une seule phrase pour que la police déboule à l’aube et nous embarque. Face au vague et à l’immensité de cette menace nouvelle, il nous restait que la peur, une peur muette, collective. »

Les personnages

#Fazil, le narrateur
Il est partagé entre la littérature, madame Hayat et Sila. Et ça l’obsède.

#Madame Hayat
De quoi vit-elle ? A-t-elle été mariée ? « Deux ou trois fois », répond-elle à Fazil. Elle parle de son père, un peu, en lui attribuant chaque fois une profession différente. Elle ne semble craindre l’évolution du pays que pour Fazil.

#Sila
Dans une autre vie, une vie où les parents de Fazil et les siens seraient restés riches, ils seraient probablement tombés amoureux l’un de l’autre, Fazil n’aurait pas rencontré madame Hayat et ils se seraient mariés. Mais voilà, le contexte n’est qu’à moitié favorable à leur rencontre.

Le style

L’écriture est envoûtante et je me suis laissé bercer par les mots toujours utilisés avec la précision nécessaire pour décrire les personnages, la contrepartie étant un rythme lent.

Citation :

« Mais je sentais qu’elle était aussi capable de laisser tomber ce qu’elle avait passionnément désiré avec un désintérêt qui égalait en force le désir. Elle se comportait comme si elle était dotée du droit de tout vouloir et douée de la force de tout abandonner. »

Incipit :

« La vie des gens changeait en une nuit. La société se trouvait dans un tel état de décomposition qu’aucune existence ne pouvait plus se rattacher à son passé comme on tient à des racines. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • L’écriture de l’auteur
  • Les personnages
  • La description des symptômes d’un pays totalitaire

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le rythme lent (ça ne m’a pas gêné, mais vous pouvez ne pas apprécier)

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue3,0/5
Style5,0/5
Moyenne4,5/5

Autres livres sur des régimes totalitaires

Disputes au sommet
Ismail Kadaré

Photos de Mandelstam, Pasternak et Staline, couverture du livre de Ismail Kadaré, Disputes au sommet
« Et moi, je peux vous dire que vous êtes un très mauvais camarade, camarade Pasternak. »

Les testaments
Margaret Atwood

Une écriture simple avec des symboles forts

Info-livre : Madame Hayat par Ahmet Altan

Couverture du livre d'Ahmet Altan, Madame Hayat

Editeur : Actes Sud
ISBN : 978-2-330-15453-0
Pages : 272
Date de parution : 01/09/2021

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 323

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.