Mystic River – Dennis Lehane

Mystic River est un roman noir d’une facture classique que ce soit par la profondeur des personnages ou la précision de l’écriture. Incontestablement, un chef-d’œuvre du genre. Peut-être avez-vous vu le film de Clint Eastwood, il a été tiré de ce roman.

A l'arrière-plan une rue de Boston, au premier plan, la couverture de Dennis Lehane, Mystic River
A l’arrière-plan une rue de Boston

L’intrigue

Dave, Jimmy et Sean sont amis d’enfances. Amis ? Pas si sûr en réalité. Jimmy et Sean jouent ensemble parce que leurs pères passent leurs samedis après-midi ensemble. Quant à Dave, il est plus toléré que recherché par les deux autres. Dave est enlevé sous leurs yeux par deux hommes qu’ils pensent être des policiers. Il parvient à s’échapper, est ramené par de vrais policiers chez sa mère. Jimmy et Sean, du haut de leurs onze ans, culpabilisent sans réaliser ce qu’il s’est passé, quelque chose d’horrible, ça, c’est sûr.

Vingt-cinq ans plus tard, la fille de Jimmy est assassinée…

Mystic River est un roman noir, mais aussi une tragédie tellement le mécanisme tend vers d’autres drames, implacablement. La fatalité est là, qui poursuit certains personnages depuis leur naissance, en fonction du quartier où ils vivent.

L’univers narratif

Dans le quartier d’East Buckingham (Boston), les habitants aisés vivent dans le Point, les moins favorisés dans les Flats. Puis les choses changent, le quartier commence à séduire les yuppies.

Les personnages

Chacun des personnages est en proie à des conflits intérieurs qui les font agir de façon pas toujours rationnelle. Aucun n’est entièrement bon, entièrement méchant, ils jouent avec les cartes que le destin leur a données.

#Sean
Fils d’un contremaître qui vit dans le Point, Sean a eu une enfance privilégiée par rapport aux autres. Lorsque Katie, la fille de Jimmy, est assassinée, il reprend son travail de policier après une mise à pied dont on ne connaîtra la cause qu’assez tard dans le livre.

#Jimmy
Né dans les Flats, Jimmy enfant a des comportements effrayants et il ne tarde pas à faire de la prison. Quand on le retrouve vingt-cinq ans après l’enlèvement de Dave, il est un père de famille rangé. Mais pourquoi et par qui sa fille a-t-elle été assassinée ?

#Dave
Il n’a jamais parlé de ce qui lui est arrivé, même pas à Céleste, sa femme. Lui aussi est un père de famille rangé. Mais il doit faire face quotidiennement au fait que tout le monde sait.

Jimmy et Dave, des personnages au lourd passé, Sean, pas toujours rationnel, un roman noir qui s’intéresse plus à l’impact de l’assassinat sur les trois hommes que sur la résolution de l’intrigue (à moitié surprenante seulement, mais je ne crois pas que l’intérêt du livre soit là).

Le style

J’ai aimé le style presque classique de l’auteur. Il prend le temps de poser les lieux, les personnages et cela en fait un grand livre.

Incipit :

« Quand Sean Devine et Jimmy Marcus étaient gosses, leurs pères travaillaient tous les deux à la confiserie Coleman d’où ils rentraient imprégnés de l’odeur écœurante du chocolat chaud. Cette odeur était devenue une partie intégrante de leurs vêtements, des lits dans lesquels ils dormaient, des dossiers en vinyle de leurs sièges de voiture. »

Citation :

« On devine parfois la vérité au plus profond de son âme et nulle part ailleurs. On la devine parfois confusément, au-delà de toute logique, et on a en général raison quand elle est de celles qu’on ne veut pas affronter. Alors, on tente de l’ignorer, on va consulter un psychiatre ou on passe de longues heures dans les bars à s’abrutir devant les écrans de télévision — tout pour essayer de s’échapper à ces vérités trop dures, trop laides, que l’âme a identifiées bien avant l’esprit. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Mi-roman noir mi-tragédie
  • Des personnages profonds
  • Une écriture ciselée

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Intrigue5,0/5
Personnages5,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne5,0/5

Info-livre : Mystic River par Dennis Lehane

Couverture de Dennis Lehane, Mystic River

Editeur : Rivages / Noir
ISBN : 2-7436-1281-9
Pages : 583
Date de parution : 07/05/2004

Si vous aimez les tragédies

La fiancée de Lammermoor
Walter Scott

A l'arrière-plan, une château en Ecosse, au premier plan, la couverture du livre de Walter Scott, La fiancée de Lammermoor
S’ils avaient eu le temps de se connaître parfaitement…

Le chat, le général et la corneille
Nino Haratischwili

En arrière plan un général, un chat et une corneille, au premier plan, la couverture du livre de Nino Haratischwili, Le chat, le général et la corneille
Une gamme infinie de peur …
Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 339

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.