S’adapter — Clara Dupont-Monod

Oui, c’est un bon livre auquel j’ai mis une bonne note parce que le traitement du thème est original, qu’il est superbement écrit. J’ai pourtant peu apprécié ma lecture, n’arrivant pas à trouver crédible la réaction du fils aîné ou de certains autres personnages. Il vous reste à vérifier si S’adapter est fait pour vous.

Un mur de pierres en arrière-plan, la couverture du livre de Clara Dupont-Monod, S'adapter au premier plan
L’histoire est racontée par les pierres de la maison

L’intrigue

Un enfant inadapté naît dans une famille, il vivra plus longtemps que ne l’avait annoncé le médecin, sans doute parce que sa courte vie aura été heureuse.
L’histoire explore les réactions des frères et de la sœur. Elle est racontée par les pierres de la maison, ce qui induit une distanciation et ça n’en est pas le seul élément.
La fin est du livre est touchante et met les larmes aux yeux.

L’univers narratif

La famille de l’enfant vit dans les Cévennes, un pays magnifiquement décrit.

Les personnages

Les personnages sont nommés par leur position dans la famille, père, mère, aîné… Lorsque les narratrices (les pierres) parlent de l’enfant inadapté, elles écrivent « l’enfant ». Malgré cela, je n’ai jamais été perdue. En revanche, c’est un autre des éléments de distanciation et je l’ai regretté.

#L’aîné
Il s’occupe beaucoup de l’enfant, et j’ai eu du mal à l’imaginer : trop sérieux, trop mature pour son âge.

#La cadette
Elle est plus compréhensible. Tout en elle se révolte contre ce coup du sort qui marque l’arrêt de sa proximité avec son frère aîné et de l’insouciance de sa famille. De cette expérience douloureuse, elle en fera pourtant le meilleur.

#Le dernier

Né après la mort de l’enfant, il se pose beaucoup de questions. Lui est aussi est trop sérieux et trop mature.

Le style

Incipit :

« Un jour dans une famille, est né un enfant inadapté. »

Citation :

« En revanche, nous reconnûmes cette vieille logique absurde, propre aux humains et aux animaux, à laquelle heureusement nous échappons : la fragilité engendre la brutalité, comme si le vivant souhaitait punir ce qui ne l’est pas assez. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Les Cévennes
  • La fin du livre

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • La narration distanciée
  • Des enfants trop matures

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages3,5/5
Intrigue4,0/5
Style5,0/5
Moyenne4,4/5

Livres avec des narrateurs humains ou non

Les furtifs
Alain Damasio

Le sang des Belasko
Chrystel Duchamp

En arrière plan, une maison avec terrasse et au premier plan, la couverture du livre de Chrystel Duchamp, Le sang des Belasko.
Une maison pour une famille heureuse, oui, mais…

Info-livre : S’adapter par Dupont-Monod

Couverture du livre de Clara Dupont-Monod, S'adapter

Editeur : Stock
ISBN : 978-2-234-08954-9
Pages : 170
Date de parution : 25/08/2021

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 323

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.