Une vie française — Jean-Paul Dubois

Que j’ai du mal avec les protagonistes qui ont tout pour eux et qui traînent leur désenchantement dans un livre. Certes, la vie de Paul Blick a été marquée par un drame quand il était enfant, mais le personnage d’Une vie française n’est assez profond pour que je m’y attache.

A l'arrière plan, l'Arc de Triomphe et un drapeau. Au premier plan, la couverture du livre de Jean-Paul Dubois, Une vie française
En France, de la présidence de De Gaulle à celle de Chirac.

Même chose pour les autres personnages. Par conséquent, difficile de s’intéresser à leurs vies.

L’univers narratif
Les personnages
L’intrigue
Le style
Mon avis en résumé
Mes notes
Info-livre
Livres similaires

L’univers narratif

En France, de la présidence de De Gaulle à celle de Chirac. La réussite du livre, nous replonger dans ses années, beaucoup moins sexy paillettes que la jeune génération a l’air de le penser. J’ai néanmoins regretté qu’il n’y pas plus de détails sur cette période, qu’il y ait juste un avis désenchanté sur les présidences, avis énoncé par un narrateur qui ne vote pas.

Les personnages

#Paul Blick
Né dans la classe moyenne avant la présidence de Charles de Gaulle. Un drame marque sa jeunesse et sa famille qui ne s’intéresse pas à lui autant qu’elle le devrait.

#Claire et Victor Blick, les parents de Paul
Il est concessionnaire Simca, elle est correctrice de presse. On devine qu’ils auraient été des parents attentionnés et aimants si la perte de leur fils aîné ne les avait pas anéantis.
Marie Blick, la mère de Victor, traite Paul avec mépris, du moins c’est ainsi qu’il le perçoit.

#Anna

Belle, intelligente, elle accepte d’épouser Paul. Elle est le personnage le plus difficile à cerner. Les relations entre Paul et elle le sont encore plus.

L’intrigue

Alors que Paul n’est encore qu’un enfant, le 28 septembre 1958, son frère aîné, Vincent meurt d’une péritonite aiguë. À partir de ce jour-là, Paul va grandir tout seul, au milieu de la famille.

Un tel drame peut anéantir n’importe qui et donner à la vie un tournant inattendu, mais il est difficile de faire le lien entre ce drame et le comportement de Paul.

Le style

Incipit :

« Et ma mère tomba à genoux. Je n’avais jamais vu quelqu’un s’affaisser avec autant de soudaineté. Elle n’avait même pas eu le temps de raccrocher le téléphone. »

Citation :

« L’autre n’est que le reflet trompeur de soi-même, le miroir chargé d’apaiser la terreur d’une insondable solitude. Nous avons tous la faiblesse de croire que chaque histoire d’amour est unique, exceptionnelle. Rien n’est plus faux. Tous nos élans de cœur sont identiques, reproductibles, prévisibles. Passé le foudroiement initial, viennent les longues journées de l’habitude qui précèdent le couloir infini de l’ennui. »

Parfaitement écrit, mais c’est un cliché et pas des plus gais.

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Le parallèle entre la vie politique française et la vie de Paul Blick

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le manque de profondeur des personnages
  • Le côté « feel-bad » du livre

Mes notes

Univers narratif4,0/5
Personnages2,0/5
Intrigue2,0/5
Style3,0/5
Moyenne2,8/5

Info-livre : Une vie française par Jean-Paul Dubois

Couverture du livre de Jean-Paul Dubois, Une vie française

Editeur : Editions de l’Olivier
ISBN : 2-87929-467-3
Pages : 356
Date de parution : 01/09/2004

Livres sur le même thème

Pas vraiment ce que je préfère en littérature. Peut-être n’êtes-vous pas d’accord avec moi. Voici des livres avec des personnages déprimés ou losers.

Le chagrin

A l'arrière-plan, un jeune homme prend sa tête entre les mains, au premier plan la couverture du livre de Lionel Duroy, Le chagrin
L’histoire d’une enfance fracassée.

Les magnolias

A l'arrière plan, deux vieilles femmes. Au premier plan, couverture du livre de Florent Oiseau, Les Magnolias
« À l’étage, on trouve des vieux entreposés sur des canapés et des aide-soignantes qui parlent entre elles.»

L’île introuvable

A l'arrière plan, une île, au premier plan, la couverture du livre de Jean Le Gall, L'île introuvable
“Des années plus tard, ils mettront du passé dans le présent.”

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 231

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.