Au prochain arrêt — Hiro Arikawa

Un train en arrière-plan et au premier plan, la couverture d'Hiro Arikawa, Au prochain arrêt
Hasards, rencontres fortuites…

Très différent de son précédent livre, Les mémoires d’un chat, Au prochain arrêt de Hiro Arikawa est un roman cosy. On s’y love pour suivre de courts moments de vie, comme si jonction ferroviaire signifiait aussi carrefour de l’existence.

Que se passe-t-il ?

Dans le train, Masashi reconnaît une jeune femme et en est irrité ; tous les deux fréquentent la même bibliothèque et elle prend souvent avant lui l’ouvrage qui lui fait envie.

Shōko monte dans le train que vient de quitter Masashi à Takarazuka. Elle est vêtue d’une coûteuse robe blanche. Une mariée ! s’exclame une petite fille, ce n’est pas le cas.

Misa se dispute avec son compagnon.
Les gens se croisent, engagent une conversation, parfois très courte, parfois qui se prolongera au-delà de leur voyage. Six mois plus tard, on retrouve les mêmes personnes dans le même train, au retour.

Analyse
Au prochain arrêt est un livre rempli de douceur qui célèbre le hasard, les rencontres fortuites. Mais j’ai parfois été perdue quand la narratrice retourne dans le passé pour que nous comprenions l’importance des échanges. Elle évoque les choix auxquels chacun se trouve confronté, choix des études, deuil d’un évènement ou encore rupture.

Où et quand ?

De nos jours, sur la ligne Hankyū Imazu.

Imazu Line
Imazu Line

Qui sont les personnages ?

Ils sont nombreux et il m’est arrivé de les confondre (les prénoms japonais n’aident pas). Certains personnages m’ont plus marquée que d’autres (ce sera peut-être différent pour vous). J’ai surtout retenu Shōko, la mariée qui n’en est pas une, Tokié, une vieille dame un peu excentrique, mais pleine de sagesse. Mais j’ai aussi aimé les histoires des autres, et, à aucun moment, je ne me suis ennuyée.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« Les gens qui prennent le train seul se composent en général une mine indifférente. Leur regard, qui va des publicités placées en hauteur au paysage à l’extérieur, erre en évitant sans cesse de croiser celui d’autrui. Ou alors ils passent leur temps à lire quelque chose, à écouter de la musique ou à fixer l’écran de leur téléphone. »

Citation :

« Peut-être manquaient-elles de courage. Elles n’avaient pas l’audace de tenter une université un peu trop difficile et de se dire que si cela ne marchait pas, elles n’auraient qu’à tenter leur chance à nouveau l’année suivante. Toutes avaient opté pour ce qu’elles pouvaient avoir. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • La douceur du livre
  • Partir au Japon
  • Les personnages

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • La narration est parfois confuse

Si vous aimez le calme et la douceur de ce livre, je vous recommande La papeterie Tsubaki d’Ito OGAWA ou Première personne du singulier d’Haruki Murakami

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue4,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne4,5/5
Plus de détails sur le système de notation

Info-livre : Au prochain arrêt par Hiro Arikawa

Couverture du livre d'Hiro arikawa, Au prochain arrêt

Editeur : Babel
ISBN : 978-2-330-17904-5
Pages : 183
Date de parution : 03/05/2023

Crédit photo
Imazu Line : Onagadori sous licence CC BY-SA 3.0

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 602
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires