Aziyadé — Faut-il relire Pierre Loti ?

Aziyadé est aujourd’hui davantage une curiosité littéraire, relative à un monde enterré qu’un ouvrage qui a passé le temps. Son univers narratif, ses personnages sont très ancrés dans le XIXe siècle, ils sont déroutants pour un lecteur de notre époque.

En filigrane, vue panoramique sur le Bosphore en 1870, au premier plan, couverture du livre de Pierre Loti, Aziyadé
En filigrane, vue panoramique sur le Bosphore en 1870

L’intrigue

Loti, jeune officier britannique tombe amoureux d’Aziyadé qui appartient au harem d’un vieillard (dont on ne saura rien). Les difficultés à rencontrer une femme dans ses conditions sont évacuées. Même si ce roman est en partie autobiographique, cette impossibilité de croiser, à l’époque, une femme prisonnière d’un harem fait douter.

 Loti et Aziyadé passent du temps ensemble et voilà. L’ouvrage aurait pu être une histoire d’amour touchante, mais elle ne l’est pas, en grande partie à cause du jeune homme et de sa façon de voir les choses.

L’univers narratif

Istanbul en 1876, au moment où l’éphémère sultan Mourad V est déposé pour laisser la place à son frère Abdülhamid II, mais l’histoire de la Turquie est insuffisamment décrite par l’auteur.
 Azyadé est représentatif des modes de pensée de l’époque, les femmes comptent pour des prunes et les non occidentaux… Reste la peinture de la Turquie qui a enchanté les lecteurs de la fin du XIXe siècle, sans doute moins nos contemporains.

Les personnages

#Loti
Loti, un officier de marine anglaise est égoïste, pas loin d’être cynique. À aucun moment du livre, il ne s’interroge sur les conséquences de sa liaison avec la jeune femme.

#Aziyadé
Circassienne, elle a été réduite à l’esclavage dès l’enfance et a été ensuite vendue à un riche vieillard. Très amoureuse de Loti, elle lui est dévouée et soumise.

La structure

La structure est originale, Loti tient un journal intime composé de fragments que j’ai beaucoup aimé lire. Il correspond aussi avec un de ses amis, ce qui vaut aux lecteurs quelques digressions pas toujours passionnantes.

Le style

Incipit :

« Dans tout roman bien conduit, une description du héros est de rigueur. Mais ce livre n’est point un roman, ou du moins, c’en est un qui n’a pas été plus conduit que la vie de son héros. Et puis décrire au public indifférent ce Loti que nous aimions n’est pas chose aisée, et les plus habiles pourraient s’y perdre. »

Citation :

« Elle dit, traduisait Samuel que son Dieu n’est pas le même que le tien, et qu’elle n’est pas bien sûre, d’après le Koran, que les femmes aient une âme comme les hommes ; elle pense que quand tu seras parti, vous ne vous verrez jamais, même après que vous serez morts, et c’est pour cela qu’elle pleure. Maintenant, dit Samuel en riant, elle demande si tu veux te jeter dans la mer avec elle tout de suite ; et vous vous laissez couler au fond en vous tenant serrés tous les deux… Et moi, ensuite, je ramènerai la barque, et je dirais que je ne vous ai pas vus. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Une plongée dans la Turquie de la fin du XIXe siècle
  • Les fragments

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Un livre au paradigme (heureusement) dépassé.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages2,0/5
Intrigue2,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne3,3/5

Autres livres écrits au XIXe siècle

La fiancée de Lammermoor
(Faut-il relire Walter Scott ?)

A l'arrière-plan, une château en Ecosse, au premier plan, la couverture du livre de Walter Scott, La fiancée de Lammermoor
S’ils avaient eu le temps de se connaître parfaitement…

Quo Vadis ?
Henryk Sienkiewicz

Le Colisée en arrière plan et la couverture du livre de Henryk Sienkiewicz, Quo Vadis ?
Une histoire en pleine Rome antique

Info-livre : Aziyadé par Pierre Loti

Couverture du livre de Pierre Loti, Aziyadé

Editeur : Flammarion
ISBN : 2-08-070550-4
Pages : 284
Date de parution : 01/10/1989
(Initialement publié en 1879)

Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 373

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.