Dune — Frank Herbert

Un livre de science-fiction avec un univers imaginaire fabuleux : des dunes à perte de vue, pas d’eau et de gigantesques et terrifiants vers de sable. Hélas, les personnages de Dune, créés par Frank Herbert, sont caricaturaux et l’histoire difficile à suivre.

En arrière-plan, des dunes et au premier plan la couverture du livre de Frank Herbert, Dune
Des dunes à perte de vue, pas d’eau et de gigantesques et terrifiants vers de sable

Intrigue

La famille Atréides arrive sur la planète Arakis, cadeau empoisonné de l’empereur Padishah Shaddam IV qui règne sur des centaines de mondes dans la galaxie. L’ancien gouverneur de la planète, le Baron Vladimir Harkonnen ne l’entend pas de cette oreille et envahit Arakis. Le duc est tué, sa femme Jessica et son fils Paul ont réussi à s’enfuir.

Entre le moment où les Atréides accèdent à la capitale d’Arakis et où le duc est assassiné, il y a de nombreux rebondissements, ce qui continue par la suite.

L’univers narratif

Frank Herbert a imaginé une planète de sable, Arakis, que les autochtones, les Fremens, appellent Dune. Il n’y pleut jamais. Une planète qui serait sans intérêt si elle ne produisait pas l’Épice, aux vertus gériatriques, très prisées dans l’empire.

J’aurais aimé savoir plus de choses sur cette planète. Les vers de sable paraissant être là uniquement pour que Paul Atréides relève un défi. Dommage !

Les personnages

#Les Fremens

Ces hommes du désert ont appris à vivre sans eau grâce à une technologie avancée, chaque Fremen porte un vêtement spécial, le distille qui leur permet de recycler leurs flux.

Maltraités par la maison Harkonnen, ils attendent un Messie le « Mahdi ».

#Paul Atréides
Sa mère, Jessica, a désobéi à l’ordre Bene Gesserit, en donnant naissance à un garçon et non à une fille.

Paul n’a que quinze ans lorsque son père est tué.
Son moteur, c’est l’ambition et la vengeance, ça au moins c’est clair. Pour le reste, on n’aimerait qu’il ait d’autres caractéristiques que ses pouvoirs, que son personnage soit plus travaillé psychologiquement. Il en est de même pour Jessica, dont j’ai peiné à comprendre les motivations. Par conséquent, difficile de m’intéresser à leur sort.

#L’entourage de la famille Atréides
Paul a été éduqué par sa mère qui lui a enseigné ses connaissances de Bene Gesserit — l’ordre auquel elle appartient — et par trois guerriers de valeurs.

#La famille Harkonnen
Que ce soit le Baron Vladimir Harkonnen ou ses deux neveux, ils ne sont que méchants. Certes, Vladimir est obèse et ne se déplace pas facilement, mais peu d’autres caractéristiques sont mises en avant.

Bien sûr, de nombreux autres personnages croisent la route des Atréides : Yueh (le docteur Suk), Liet Kynes (le planétologiste). Paul devra également combattre les Sardaukars, une troupe d’élite fanatique qui obéit à l’empereur.

Le style

Les personnages ont des pouvoirs, ils devinent les intentions de leurs interlocuteurs et peu importe ce que ces derniers viennent de dire. Avec, pour conséquence, un manque de fluidité.

Incipit :

« Durant la semaine qui précéda le départ pour Arakis, alors que la frénésie des ultimes préparatifs avait atteint un degré presque insupportable, une vieille femme vint rendre visite à la mère du garçon. Paul. »

Citation :

« Des rires s’élevèrent et Jessica fut surprise. Le contrebandier avait ri, ainsi que la fille du confectionneur de distilles, et Duncan Idaho, et la femme à la mystérieuse escorte.
La tension est curieusement répartie ici, ce soir, se dit-elle. Il se passe trop de choses que j’ignore. Il va me falloir créer de nouvelles sources d’informations.
Le regard du Duc alla de Kynes à Bewt puis à Jessica. Il se sentait bizarrement isolé, comme si quelque chose de vital venait de lui échapper. “Possible”, murmura-t-il. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • La planète Dune et ses vers de sable
  • Les nombreux rebondissements

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Des personnages à la limite de la caricature
  • Une écriture ardue
  • Ne pas en savoir plus sur certains personnages

Mes notes

Univers narratif4,0/5
Personnages2,5/5
Intrigue4,5/5
Style3,0/5
Moyenne3,5/5

Autre roman avec des êtres extraordinaires

Les furtifs
Alain Damasio

Mais que sont les furtifs, ces êtres insaisissables ?

Info-livre : Dune par Frank Herbert

Couverture du livre de Frank Herbert, Dune

Editeur : Pocket
ISBN : 978-2-266-32048-1
Pages : 928
Date de parution : 26/08/2021
(Dune a été publié la première fois en 1965 aux États-Unis)

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 339

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour Catherine, ce roman n’est que l’entrée en matière de la saga de Frank Herbert, qui se déroule sur des millénaires. Dans les autres tomes, vous trouverez probablement aussi certains personnages caricaturaux et la lecture parfois ardue (ou moins passionnante), mais vous en apprendrez plus sur les personnages, vous découvrez d’autres personnages, d’autres planètes, d’autres peuples tels que le Tleilax (des généticiens) ou les honorés matriarches, et vous finirez par apprendre comment tous les éléments s’emboitent, l’importance des vers de sable et de l’épice, etc. Ce n’est pas un coup de coeur à recommander à tous, mais probablement un incontournable pour les amateurs de science-fiction.