En guise d’appât — Lynda La Plante

Si vous chercher un livre de pur divertissement, facile et rapide à lire, avec ce qu’il faut de rebondissements, En guise d’appât de Lynda La Plante vous séduira. Idéal à dévorer en une soirée quand vous n’avez pas envie de réfléchir ou entre deux ouvrages sérieux.

En arrière-plan, un cambrioleur et au premier plan, la couverture du livre de Lynda La Plante, En guise d'appât
Un pur divertissement

Service Presse

Comment débute le livre ?

Jamie et Mark, une douzaine d’années, trouvent un van de chevaux dans un lac. À l’intérieur, une macabre découverte les attend.

Jack Warr est encore auréolé des lauriers de l’affaire précédente et vient de remporter une nouvelle victoire grâce à l’expertise d’un enquêteur à la retraite, Mike Haskin.

Le bébé de Jack et de sa compagne Maggie naît avant le commencement de l’enquête où Jack utilisera l’expérience acquise auprès de Mike. Bénéficiant de 15 jours de congés de paternité, Jack n’ose pas s’avouer qu’il s’ennuie. Alors quand son chef a besoin de lui, il ne résiste pas à son appel.

Qu’en ai-je pensé ?

Le début du roman est interminable et j’ai oublié la première scène à cause de toutes les péripéties qui suivent. Malgré tout, j’ai trouvé le livre efficace, avec suffisamment de rebondissements pour m’accrocher. Bref, idéal pour se détendre entre deux livres sérieux.

Comme certaines histoires policières, les cosy mysteries en particulier, je suis contente d’avoir aperçu un nouvel univers, mais il y a peu de chances que je récidive. En effet, je préfère en découvrir d’autres ou lire des valeurs sûres.

Quel est le thème ?

S’il y en a un, il m’a complètement échappé. Il s’agit en effet d’un livre de pur divertissement, plutôt réussi, mais ce n’est pas ma tasse de thé.

Où et quand ?

Jack Warr et sa femme vivent à Londres, mais c’est dans les Cotswolds que Jack devra enquêter.

Cotswolds
Cotswolds – près de Coberley

Qui sont les personnages ?

Jack Warr est un policier qui n’en fait qu’à sa tête, forcément. Il a un passé plus sombre qui explique son comportement, un peu comme Konrad dans la série d’Arnaldur Indridason, et tout comme lui, son passé sert de justification commode sans que l’autrice fasse des liens convaincants.

Deux inspecteurs viennent lui mettre des bâtons dans les roues, mais Jack se rit de leurs efforts, et ce sont des possibilités qui auraient pu être mieux exploitées.

Comment est-ce écrit ?

Incipit :

« La réserve nationale de Cleveland, bordée par Cirencester au nord et Swindon au sud, n’est qu’une longue succession de lacs. La réserve ne constitue elle-même qu’une petite portion du Cotswolds Water Park. Cet ensemble regroupe plusieurs centaines de bassins et d’étangs, pour certains aménagés à l’intention des amateurs de pêche et de sports nautiques, reliés entre eux par des pistes cyclables et des chemins de randonnée. »

Citation :

« Jack, qui avait pris le temps d’une halte pour enfiler sa nouvelle tenue, demanda au chauffeur de s’arrêter le long du trottoir, un peu après l’Emporium. Pas question que l’agent de sécurité de la galerie marchande puisse remarquer qu’il ne disposait pas de son propre véhicule. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Facile et rapide à lire
  • Prenant

Ce que j’ai regretté :

  • Un début qui m’a un peu perdue
  • Pas de profondeur

Mes notes

Univers narratif2,5/5
Personnages5,0/5
Intrigue3,0/5
Écriture4,0/5
Moyenne3,6/5
Plus de détails sur le système de notation

Lecture assez facile

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter neuf

Ce livre vous tente ? Achetez-le neuf grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Des livres de pur divertissement

Nouvelle Babel
Michel Bussi

En arrière-plan, une silhouette en train de se faire téléporter et au premier plan, la couverture du livre de Michel Bussi, Nouvelle Babel
À la fin du XXIe siècle, les hommes ont inventé la téléportation

L’éclatante revanche de Suzan Boyer
Sophie Endelys

A l'arrière-plan, le château d'If, au premier plan, la couverture du livre de Sophie Endelys, L'éclatante revanche de Suzan Boyer
A l’arrière-plan, le château d’If où Alexandre Dumas a fait séjourner Edmond Dantès

Info-livre : En guise d’appât par Lynda La Plante

Couverture du livre de Lynda La Plante, En guise d'appât

Editeur : Archipel (L’)
ISBN : 978-2-8098-4692-8
Pages : 352
Date de parution : 20/06/2024

Crédit photo
Cotswolds – près de Coberley : Saffron Blaze sous licence CC BY-SA 3.0

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter

En savoir plus sur l’utilisation des données

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609