Entre deux mondes — Olivier Norek

Il y a des livres qui vous forcent à regarder en face ce qui n’est qu’une mauvaise nouvelle, entendue aux informations, parmi de nombreuses autres, et vite oubliée.
Entre deux mondes, d’Olivier Norek est de ceux-là.

A l'arrière plan, une tente. Au premier plan, la couverture du livre d'Olivier Norek, Entre deux mondes
Les enfants heureux doivent imaginer leurs monstres, planqués sous leur lit…

L’univers narratif

La jungle de Calais où les migrants étaient bloqués, dans l’impossibilité de passer en Grande-Bretagne à cause d’un accord entre celle-ci et la France. Si vous avez des doutes sur ce qui s’y est réellement déroulé, consultez Wikipédia.

Jungle de Calais
Jungle de Calais

Les boutons bleus comportent des liens affiliés, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ces liens, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Les personnages

#Bastien
Policier français, il est affecté au commissariat de Calais, un commissariat où personne ne veut aller. On va vite comprendre pourquoi.
Avec sa femme Manon, ils ont une fille adolescente Jade.

#Adam
Policier syrien et pourtant dans l’opposition. Il craint pour sa vie, encore plus pour celle de sa femme, Nora, et de sa fillette, Maya. Il décide de quitter la Syrie avec sa famille qu’ils confient à un passeur.

#Kilani
Il n’a qu’une dizaine d’années. Que s’est-il passé pour qu’il se retrouve tout seul dans la jungle ?

L’intrigue

En juin 2016, la menace se rapproche pour Adam. Il risque d’être arrêté d’un moment à l’autre. Il fait alors partir sa femme et sa fille pour Calais et promet de les rejoindre plus tard.

La structure

En plus de suivre plusieurs personnages en plusieurs points du monde, le livre ne suit pas toujours un ordre chronologique. Mais pourquoi, nom d’un chien ? L’histoire est complexe, pourquoi en rajouter au risque de perdre le lecteur ? Alors que l’intrigue se suffit en elle-même.

Le style

Incipit :

« La main sur la poignée d’accélération, il profita du bruit du vieux moteur pour y cacher sa phrase sans créer d’incident ou de panique.
— Jette -là par-dessus bord. »

Réponse à la question précédente, accrocher le lecteur par une scène dramatique. J’aurais aimé qu’Olivier Norek ait recours à un moyen plus subtil que celui qui consiste à placer au début du livre la scène la plus dramatique de l’histoire, sans se soucier de la chronologie.

Citation :

« Les enfants heureux doivent imaginer leurs monstres, planqués sous leur lit. Au cours de sa vie, Kilani en avait affronté de nombreux, et ceux-là ne se cachaient pas. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • Le thème qui en fait une lecture indispensable
  • Les personnages

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • La structure non chronologique

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Style4,0/5
Structure1,0/5
Moyenne4,0/5

Mais à cause du thème, très documenté, ce livre est un coup de cœur.

Faits de société

Impact
Olivier Norek

A l'arrière plan, des déchets flottent dans la mer. Au premier plan, la couverture du livre d'Olivier Norek, Impact
Un roman policier ancré dans la problématique de la pollution.

Les hommes ont peur de la lumière — Douglas Kennedy

Los Angeles en arrière-plan, couverture du livre de Douglas Kennedy au premier plan, Les hommes ont peur de la lumière
Brendan, un chauffeur Uber, raconte ses nuits sans sommeil, sa vie sous tension…

Info-livre : Entre deux mondes par Olivier Norek

Couverture du livre d'Olivier Norek, Entre deux mondes

Editeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-3226-2
Pages : 413
Date de parution : 05/10/2017

Crédit photo
Jungle de Calais Attribution : malachybrowne sous licence CC BY 2.0

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 609
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires