Je ne reverrai plus le monde — Ahmet Altan

Je ne reverrai plus le monde – Textes de prison est le titre complet du livre d’Ahmet Altan. Sur une accusation qu’il a dénoncée comme grotesque — avoir envoyé des messages subliminaux pendant une émission télévisée — il a passé cinq ans en prison.

A l'arrière-plan, les barreaux d'une prison, au premier plan, la couverture du livre d'Ahmet Altan, je ne reverrai plus le monde
« D’ailleurs, une fois que je suis plongée dans l’écriture, tout ce qui m’entoure disparaît. »

Sommaire

L’arrestation

Accusée d’avoir participé au putsch de 2015, Ahmet Altan est arrêté en septembre 2016.

« Je me suis réveillé.
On sonnait à la porte.
J’ai jeté un œil au réveil électronique à côté de moi… “5 h 42”, les chiffres clignotaient.
“La police”, me suis-je dit. »

Alors qu’un policier lui tend un paquet de cigarettes, une phrase lui échappe :

« Merci, je ne fume que quand je suis tendu. »

Cette phrase va lui permettre de mieux résister aux angoisses de sa situation.

L’enfermement

Ahmet Altan raconte ses premiers jours de prison, alors qu’il était enfermé avec d’autres personnes dont il ne saura rien, même ce jeune et énigmatique professeur qui passe son temps à prier, isolé dans son dilemme : être libéré en dénonçant les autres, ou subir de longues années de prison.
Il nous étonne aussi par des problèmes inattendus : perdre son visage parce qu’on n’a pas de miroir, il voit son corps, ses mains, ses pieds, mais jamais son visage.
Et enfin, il nous explique ce qu’a été son procès, si on peut appeler ça un procès, la pression sur les juges : envoyer en prison ou être envoyé en prison. Il en rencontre certains qui sont passés de l’un à l’autre en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Comment il s’évadait

Il réfléchissait au courage, se déniant cette qualité que je lui reconnais, pourtant. Qu’il le veuille ou non. Il réfléchissait à Dieu, à la littérature. Il écrivait. Grâce à l’écriture, la prison s’effaçait. En oubliant, il retrouvait la liberté.

« D’ailleurs, une fois que je suis plongée dans l’écriture, tout ce qui m’entoure disparaît. Je romps le contact avec le monde extérieur et m’enferme dans une pièce invisible où personne ne peut entrer que moi. »

En prison, il a écrit trois livres dont l’étonnant Madame Hayat.

Mon avis en résumé

Ahmet Altan se plaint peu, il résiste à la façon d’un écrivain, tout en racontant une partie de sa vie que personne n’aurait envie de vivre. À lire.

Ma note

5/5

Info-livre : Je ne reverrai plus le monde par Ahmet Altan

Couverture du livre d'Ahmet Altan, je ne reverrai plus le monde

Editeur : Babel
ISBN : 978-2-330-15375-5
Pages : 215
Date de parution : 01/09/2021
(initialement paru le 11/09/2019 chez Actes Sud)

Justice et politique

Le jour où le monde a tourné
Judith Perrignon

En arrière plan, portrait de Margaret Thatcher, au premier plan la couverture du livre de Judith Perrignon, Le jour où le monde a tourné
«Elle pensait simplement que ça devait être fait. » Charles Moore

Impossible
Erri de Luca

En arrière plan, les Alpes, au premier plan la couverture du livre d'Erri de Luca, Impossible
« Reprenons du début de votre journée. »
Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 419

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.