L’archipel d’une autre vie — Andreï Makine

Temps de lecture : 3 min.

Que j’ai aimé ce conte sombre, L’archipel d’une autre vie où les invraisemblances et la naïveté du héros tiennent lieu de magie. Et que j’ai aimé que l’auteur aille plus loin que la traditionnelle fin heureuse.

En arrière-plan, l'étoile soviétique et au premier plan, la couverture du livre d'Andreï Makine, L'archipel d'une autre vie.
« À cet instant de ma jeunesse, le verbe “vivre” a changé de sens. »

Que se passe-t-il ?

Un jeune géodésiste stagiaire a été séparé de ses parents, envoyés au Goulag. Il a été élevé dans un orphelinat, avec ses semblables, pour ne pas contaminer les bons soviétiques.
À la fin de ses études, il a été muté à Tougour, dans l’Extrême-Orient russe. Il y rencontre Pavel Gartsev dont l’allure l’intrigue. Il le suit, finit par le rejoindre et l’entendre raconter sa vie.

Tout a changé pour Pavel, quand il a dû poursuivre un évadé alors qu’il avait été enrôlé dans l’armée soviétique.
La poursuite a duré longtemps, l’évadé se tenant toujours à peu de distances de ses poursuivants. Il avait compris que les devancer amènerait probablement l’armée à envoyer un hélicoptère, ce qui rendrait sa fuite plus difficile.

Les luttes internes de ses poursuivants l’ont aussi aidé. Et puis, il est rusé.

Où et quand ?

Le roman se déroule en Russie au début des années 1950. La poursuite de l’évadé se passe dans la taïga.

Qui sont les personnages ?

#Pavel
Son histoire commence par un chagrin d’amour. À l’armée, il n’est ni rebelle (il y aurait pourtant de quoi) ni ambitieux, mais ça ne suffit pas pour le tenir éloigné des ennuis, un de ses chefs le prend en grippe.
Pavel comprend vite que la poursuite de l’évadé n’est pas pour lui un moyen de se racheter, loin de là. Malgré tout ce qui lui est arrivé, il conserve une certaine naïveté.

#L’évadé
Je vous laisse le découvrir parce que ça fait partie du plaisir et du sens de cette lecture.

#Louskass et Boutov
Tout les oppose. Alors que Louskass est responsable de la sûreté militaire et n’hésite pas à rédiger des rapports susceptibles d’envoyer n’importe qui dans un camp, Boutov est un soldat qui a connu la guerre. On ne sait pas très bien lequel des deux dirige la poursuite.

#Ratinsky
Il est l’ennemi juré de Pavel en qui il voit surtout un bouc émissaire qu’il chargera de ses fautes. Au cours de la poursuite, il jettera des informations qui auraient dû faire comprendre à Pavel qu’il ne le laisserait pas en vie.

Comment est-ce écrit ?

Une écriture comme je les affectionne parce qu’elle s’efface derrière le message, une écriture fluide qui ne se lâche pas.

Incipit :

« À cet instant de ma jeunesse, le verbe “vivre” a changé de sens. Il exprimait désormais le destin de ceux qui avaient réussi à atteindre la mer des Chantars. Pour toutes les autres manières d’apparaître ici-bas, “exister” allait me suffire. »

Citation :

« L’ivresse vint vite, bavarde et libératrice, restituant ce que j’avais connu à la guerre : la camaraderie des hommes qui, frôlant chaque jour la mort, avaient besoin du regard d’un frère d’armes pour se sentir encore en vie. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Un conte sombre
  • La plongée dans la fin des années soviétiques
  • La morale de l’histoire

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue5,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne5,0/5

Info-livre : L’archipel d’une autre vie par Andreï Makine

Couverture du livre d'Andreï Makine, L'archipel d'une autre vie.

Editeur : Points
ISBN : 978-2-7578-8314-3
Pages : 233
Date de parution : 02/01/2020
(Paru en 2016 aux éditions du Seuil)

La Russie de Staline

La fin de l’homme rouge
Svetlana Alexievitch

En arrière-plan, la cathédrale St Basil à Moscou, au premier plan, la couverture du livre de Svetlana Alexievitch, La fin de l'homme rouge
En arrière-plan, la cathédrale St Basil à Moscou

Disputes au sommet
Ismail Kadaré

Photos de Mandelstam, Pasternak et Staline, couverture du livre de Ismail Kadaré, Disputes au sommet
« Et moi, je peux vous dire que vous êtes un très mauvais camarade, camarade Pasternak. »
Partagez cet article
Catherine Perrin
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 393

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.