L’évanouissement de Marie — Natacha Sadoun

Un livre bien écrit suffit-il à capter le lecteur ? L’évanouissement de Marie est bien écrit. Hélas ! J’ai peiné à m’y intéresser, le personnage principal est difficile à cerner, et je n’ai pas compris ses réactions.

En arrière plan, la ville de Florence, au premier plan, la couverture du livre de Natacha Sadoun, L'évanouissement de Marie
Marie enquête en Toscane (en arrière plan, la ville de Florence)

L’intrigue

Paul est dans le coma après un violent accident. Marie s’enferme dans sa solitude, ne voit plus ses amis ni ceux de Paul. Vincent qu’elle retrouve par hasard est l’exception. Dans une armoire, elle découvre des cahiers de Paul et des feuilles de tous formats. Elle commence à les lire, comprend qu’il y a un secret à démasquer.
Secret ou pas, il ne semble pas que le mystère joue un rôle dans les décisions de Marie.

L’univers narratif

L’appartement de Marie, l’hôpital et la Toscane, un peu plus décrite que le reste :

« Elle savourait la quiétude des oliviers en bordure de chemin, les lignes formées au loin par les cyprès et les formes si doucement dessinées par les monts, les étendues de vignobles et les collines ; un paysage qui semblait avoir été fixé là à jamais. »

Les personnages

#Marie
Elle semble découvrir beaucoup de choses sur son couple, mais sans vraiment les partager avec le lecteur. Difficile de la trouver attachante.

#Paul
Absent tout au début du livre puisqu’il est dans le coma, il est la voix de la seconde partie de l’ouvrage. Beaucoup plus attachant que Marie, il est pourtant relégué à un second rôle.

#Vincent
Il a été plus qu’une aventure pour Marie, mais elle a finalement choisi Paul. Il va tenter de l’aider et peut-être l’aidera-t-il à sortir de sa solitude, un peu, un tout petit peu.

Le style

Incipit :

« La voix à l’autre bout du fil continuait de relater les faits, mais Marie était déjà ailleurs. Un souffle froid l’avait parcourue, un voile blanc l’avait un instant aveuglée et l’air s’était fait si rare que sa respiration émettait un son étrange, semblable à des râles courts et saccadés. »

Citation :

« En décidant d’enquêter sur l’histoire familiale de Paul et d’en percer l’abcès, elle s’était donné un but, elle avait pris les choses en main, elle se rendait utile, elle faisait quelque chose pour Paul, pour elle-même, pour apprivoiser le temps, pour occuper le vide, pour donner du sens au moment où tout lui échappait. Et elle ne cherchait pas à voir plus loin que cela. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • L’écriture
  • Le personnage de Paul

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le personnage de Marie est difficile à cerner, pas vraiment attachant.

Mes notes

Univers narratif2,5/5
Personnages2,0/5
Intrigue3,0/5
Style4,0/5
Moyenne2,9/5

Autres livres sur les conséquences d’un accident

Le ciel était fait de verre
Alexandre Rabor

En arrière plan, les pierres de Stonehenge, au premier plan, la couverture du livre d'Alexandre Rabor, Le ciel était fait de verre
Stonehenge en arrière plan

Les indécis
Alex Daunel

A l'arrière plan, les genres littéraires et au premier plan, la couverture du livre d'Alex Daunel, Les indécis
Et si la littérature nous aidait à comprendre quelle est notre place dans la vie ?

Info-livre : L’évanouissement de Marie par Natacha Sadoun

Couverture du livre de Natacha Sadoun, L'évanouissement de Marie

Editeur : Buchet-Chastel
ISBN : 978-2-283-03522-1
Pages : 151
Date de parution : 19/08/2021

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.