Les aérostats — Amélie Nothomb

J’avais beaucoup aimé Stupeurs et Tremblements, lu quelques autres livres qui m’avaient plus ou moins convaincue et que j’ai oubliés depuis. Après avoir lu Soif, sur un sujet casse-gueule, j’ai eu envie de vérifier si je retrouvais le style primesautier de l’auteur dans Les aérostats.

En arrière plan, une montgolfière et au premier plan, la couverture du livre d'Amélie Nothomb, Les aérostats.

L’univers narratif

On oublie tout de suite. Dans un livre de 172 pages, l’auteur n’a pas le temps de vous détailler Bruxelles. Vous connaissez ? Non ? Dommage, car vous n’en saurez pas plus.
De toute façon, cette histoire pourrait se passer ailleurs, mais surtout nulle part. C’est un conte.

Les personnages

#Ange

L’auteur précise que c’est un prénom épicène, clin d’œil à un autre livre. Une jeune fille de dix-neuf ans, très sérieuse, très très sérieuse.

#Pie

L’élève d’Ange. Il doit passer son bac. Il vit avec ses parents. Son père est un homme d’affaires autoritaire qui veut contrôler la vie de son fils. Sa mère est presque invisible.

#Donate

La colocataire d’Ange. Un personnage prometteur, psychorigide, mais Ange semble s’en accommoder. J’aurais aimé que l’auteur lui donne un rôle plus important.

L’intrigue

Pie va passer son bac, qui n’existe d’ailleurs pas dans le système belge. Il est dans un lycée français, ce qui explique tout. Il est dyslexique, mauvais en français. Son père engage alors Ange pour que Pie lise.
Croyez-moi si vous le voulez, l’adolescent lit Le rouge et le noir en une nuit.
D’accord, d’accord, c’est une lecture indispensable, mais ça on le savait déjà. Mais pour un ado réticent à la lecture, dyslexique de surcroît, il commence fort.

Le style

J’ai beaucoup de mal avec les dialogues de l’auteur que je trouve peu naturels. Bien sûr, c’est de la fiction et l’auteur écrit bien ce qu’il veut, mais ses dialogues me font grincer des dents.

« — Il est où ton Ludo ?
— Ludovic, je te prie, j’ai horreur de ces familiarités. »

Bref, pour l’époque où le récit se passe, je ne sais pas non plus.

Incipit :


« Je ne savais pas encore que Donate appartenait à la catégorie des gens perpétuellement offensés. »

Mon avis en résumé

Pour fan d’Amélie Nothomb uniquement.

Mes notes

Univers narratif1,0/5
Personnages2,5/5
Intrigue2,0/5
Style3,0/5
Moyenne2,1/5

Info-livre : Les aérostats par Amélie Nothomb

Couverture du livre d'Amélie Nothomb, Les aérostatsEditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2-226-45408-9
Pages : 172
Date de parution : 19/08/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.