Les fleurs de l’ombre — Tatiana de Rosnay

J’avais beaucoup aimé Elle s’appelait Sarah du même auteur.
Mais j’en avais peu lu d’autres.
Alors, qu’en est-il de Les fleurs de l’ombre ?

En arrière-plan la tour Eiffel et un robot, au premier plan la couverture du livre de Tatiana de Rosnay, Les fleurs de l'ombre
Après avoir quitté son mari, Clarissa a la chance d’avoir trouvé un luxueux duplex dans un immeuble réservé aux artistes.

Service Presse

L’univers narratif

Un Paris où la Tour Eiffel n’existe plus, victime d’attentats. De magnifiques immeubles ont été construits dans la zone dévastée.
Malheureusement, les causes de l’attentat sont à peine expliquées.

Les personnages

#Clarissa Katsef
Elle est écrivain.
Clarissa, à cause du livre de Virginia Woolf (Mrs Dalloway) et Katsef, à cause de Romain Gary (de son vrai nom Romain Kacew qui se prononce Katsef en polonais).
Elle vient de quitter son mari pour des raisons qui seront expliquées dans le livre.

#Mrs Dalloway
Lorsqu’on demande à Clarissa comment elle veut appeler son assistance robot personnelle, elle hésite entre Mrs Danvers (Rebecca de Daphné du Maurier) et Mrs Dalloway (toujours Virginia Woolf). Elle se décide pour cette dernière.
Mrs Dalloway fait ce que Clarissa lui demande : allumer les lumières ou lui lire ses mails. Elle a été programmée spécifiquement pour répondre à ses besoins.

#Jordan
Elle est la fille de Clarissa et de son premier mari, Toby. Elle s’inquiète pour sa mère.

#Adriana
Fille de Jordan et petite fille de Clarissa. Elle est très proche de sa grand-mère qui lui confie plus facilement ses angoisses qu’à Jordan.

#François
Second mari de Clarissa. Elle vient de le quitter pour des raisons qui seront distillées au compte-goutte tout au long du livre.

L’intrigue

Après avoir quitté son mari, Clarissa a la chance d’avoir trouvé un luxueux duplex dans un immeuble réservé aux artistes. Pour cela, elle a dû passer un entretien qui, à sa grande surprise, s’est révélé positif. Mais il commence à se passer des choses étranges.

Beaucoup de questions dans ce livre, mais l’auteur ne daignera pas y répondre. Ce qui m’a laissé sur ma faim. Dans une dystopie, j’aime que l’auteur apporte des réponses concrètes, la seule question devant rester sans réponse étant : est-ce que ce monde existera un jour ? Ou n’est-ce pas déjà le nôtre, au moins en partie.

Le style

Incipit :

« Elle avait visité vingt appartements avant de trouver. Personne ne pouvait imaginer l’épreuve que cela représentait, surtout pour une romancière obsédée par les maisons, par la mémoire des murs. »

Citation :

« Depuis une semaine, le chat se comportait de façon étrange. Clarissa se disait qu’elle devait en parler à Jordan. Chablis mangeait de moins en moins, miaulait en permanence. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Les nombreuses références littéraires
  • Le style
  • Le personnage de Clarissa

Ce qui peut vous agacer :

  • La fin bâclée
  • La dystopie qui ne débouche sur rien.

Mes notes

Univers narratif3,5/5
Personnages3,0/5
Intrigue2,0/5
Style4,0/5
Moyenne3,1/5

Info-livre : Les fleurs de l’ombre par Tatiana de Rosnay

Couverture du livre de Tatiana de Rosnay, Les fleurs de l'ombreEditeur : Coédition Robert Laffont/Héloïse d’Ormesson
ISBN : 978-2-221-24077-9
Pages : 329
Date de parution : 12/03/2020

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 221

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.