Tue-moi encore — Rachel Abbott

Une intrigue originale qui ne ressemble à rien qu’on ait déjà lu. C’est ce que propose Tue-moi encore de Rachel Abbott. Beaucoup de personnages et de rebondissements, j’ai été parfois perdue, mais toujours j’ai toujours eu envie d’en savoir plus. Addictif.

A l'arrière-plan, un bâtiment de Manchester, au premier plan, la couverture du livre de Rachel Abbott, Tue-moi encore
A l’arrière-plan, un bâtiment de Manchester

L’intrigue

Duncan, le merveilleux mari de Maggie quitte le domicile un soir en laissant les enfants seuls. Ce comportement inexplicable inquiète Maggie. Elle fait face, comme elle peut, rassure les enfants.
Elle ne possède qu’un indice : avant de disparaître, il a reçu sur son téléphone la photographie d’une femme qui ressemble à Maggie. Quand cette dernière apprend que cette femme a été retrouvée morte, elle comprend qu’elle ne doit pas appeler la police.

Tom Douglas est soucieux, son amie Leo a disparu, ce qui est dans ses habitudes, mais sans assister au baptême de sa filleule ? Quand le cadavre d’une femme est découvert, Becky, la partenaire de Tom, reconnaît Leo.

L’univers narratif

L’histoire se déroule à Manchester, vous visiterez les anciennes usines désaffectées, mais pas celles qui ont été reconverties en appartement, plutôt celles qui offrent des cachettes propices où dissimuler des victimes.

Les personnages

#Maggie Taylor
Elle est avocate, mariée avec Duncan. Ils ont deux enfants. Au début du livre, elle doit défendre un criminel pour qui elle éprouve du dégoût, mais c’est son travail, elle doit le faire. Pauvre Maggie, elle rencontrera des personnages bien pires tout au long de son aventure.
La description de l’angoisse qui monte en Maggie est très réussie. Difficile de ne pas se laisser contaminer.

#Duncan Taylor
Son métier de plombier lui permet de s’occuper des enfants. Sa famille est très heureuse jusqu’au jour où il disparaît.

#Tom Douglas
Excellent policier, il a eu une aventure avec Leo. L’aventure s’est mal terminée, mais il a gardé beaucoup d’affection pour elle.
Il travaille avec Becky qui est aussi pugnace que lui.

Beaucoup d’autres personnages également, un psychologue qui vient en aide à Maggie, et les méchants bien sûr. Le lecteur ignore longtemps qui ils sont et découvre leurs profils peu à peu.

Le style

Incipit :

« Il pleuvait le jour où ils sont venus me prendre. Derrière ma fenêtre, je regardais les grosses gouttes glisser le long de la vitre et laisser des traînées sur mon reflet pâle. Je regrettais mes décisions précipitées, même si, sur le moment, elles m’avaient paru justes. À quoi ressemblerait ma vie maintenant ? »

Citation :

« Mais, plus elle avançait, plus l’ambiance changeait. Elle avait remarqué beaucoup de vieilles usines en rénovation, dont les fenêtres vides donnaient sur le canal. Il n’y avait ni cafés ni bars. C’était désert.
Sonia pressa le pas le long du sentier de halage et se courba pour traverser un long tunnel bas de plafond. Alors qu’elle parvenait à l’autre bout, une haute silhouette sortit de l’ombre et elle sentit la peur l’étreindre… »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Un thriller addictif

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages4,0/5
Intrigue5,0/5
Style4,0/5
Moyenne4,5/5

Autres thrillers tout aussi addictifs que Tue-moi encore

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle
Stuart Turton

En arrière-plan, un vieux manoir, au premier plan, la couverture du livre de Stuart Turton, Les sept morts d'Evelyn Hardcastle
Une ruine de l’extérieur et quelques belles pièces à l’intérieur

Murder Game
Rachel Abbott

En arrière plan une plage et un bateau, au premier plan, la couverture de Rachel Abbott
Alex s’est-elle suicidée ?

Le sang des Belasko
Chrystel Duchamp

En arrière plan, une maison avec terrasse et au premier plan, la couverture du livre de Chrystel Duchamp, Le sang des Belasko.
Une maison pour une famille heureuse, oui, mais…

Info-livre : Tue-moi encore par Rachel Abbott

Couverture du livre de Rachel Abbott, Tues-moi encore

Editeur : Belfond
ISBN : 978-2-7144-9417-7
Pages : 372
Date de parution : 01/04/2021
(Uniquement disponible en numérique)

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin
J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
Publications: 231

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.