Un soir d’été — Philippe Besson

Un soir d’été de Philippe Besson allie facilité de lecture et scènes marquantes. J’ai beaucoup aimé la description de ces vacances dans les années 1980, une époque où les téléphones portables n’existaient pas. En revanche, j’ai trouvé la fin un peu abrupte.

A l'arrière-plan, une boisson d'été. Au premier plan, la couverture du livre de Philippe Besson, Un soir d'été
Un soir d’été, en 1985…

Que se passe-t-il ?

Après une année éprouvante de prépa — il a réussi ses concours —, Philippe se rend à l’île de Ré avec ses parents. Il retrouve ses amis d’enfance, François et Christophe qui vivent là toute l’année, ainsi que Nicolas qui vient d’arriver avec sa mère. Bientôt, ils font connaissance d’Alice et Marc, des Parisiens. Ils sont à l’âge où l’on préfère ses copains et ses amourettes à tout, où l’été est un moment magique. Mais la magie est brisée par un évènement dramatique.

Le livre se termine un peu trop vite à mon goût, j’aurais aimé que Philippe Besson s’attarde davantage sur la suite. Le premier chapitre donne néanmoins des indications précieuses sur l’état d’esprit du narrateur aujourd’hui.

Quels sont les thèmes ?

  • Apprentissage
  • Drame
  • Jeunesse

Où et quand ?

À l’île de Ré en 1985, l’année où le Rainbow Warrior a coulé, ce à quoi les six amis s’intéressent peu. À l’époque, il n’y avait pas de téléphone portable et quand on voulait voir ses amis, eh bien, on allait chez eux, à moins d’avoir convenu d’un rendez-vous auparavant. J’ai beaucoup aimé retrouver cette époque.

Phare de l'île de Ré
L’île de Ré

Qui sont les personnages ?

Philippe, le narrateur
Il a dix-huit ans et assume son homosexualité. Il est aussi un remarquable observateur.

François et Christophe
Ils habitent l’île toute l’année et travaillent avec leurs pères, respectivement boucher (François) et pêcheur (Christophe). Et comme l’été est un moment important des affaires familiales, pas question de vacances pour eux ; ils rejoignent leurs amis après leur journée.

Nicolas
Du même âge que les autres, il vient de rater son bac. Il est plus secret, reste un peu à l’écart. Une amitié commence à se nouer avec Philippe, auquel il fait quelques confidences.

Marc et Alice
C’est François qui remarque la jolie Alice en premier, mais c’est Nicolas qui l’aborde. Marc et Alice n’appartiennent pas au même milieu social que les autres, mais ce sont les vacances, alors tout le monde s’en fiche, sauf Philippe qui refuse le rôle de « transfuge social ».

Comment est-ce écrit ?

L’écriture de Philippe Besson est prodigieusement fluide, j’ai dévoré le livre sans m’en rendre compte. Je suis pourtant certaine de ne jamais oublier l’atmosphère de ces vacances à l’île de Ré en 1985.

Incipit :

« Ce matin, au détour d’une rue, dans la ville où j’habite désormais, j’ai cru reconnaître son visage et sa démarche. »

Citation :

« En ce temps-là, ce n’est pas bourgeois, l’île. On vient avec sa caravane, sa toile de tente, on n’a pas de résidence secondaire, ça n’existe presque pas les résidences secondaires, encore moins les villas photographiées dans les magazines de déco, ce sont des vacances pas chères, au camping, on a réservé longtemps en avance son emplacement sous un pin, on y installe son petit chez-soi pour trois ou quatre semaines, on sort une bonbonne de gaz pour préparer le frichti sous l’auvent, on mange sur des tables pliantes, dans des assiettes en carton, le soir à la fraîche on boit l’apéro dans des verres en plastique, on ne fait pas de manières, on veille au porte-monnaie, mais quand même, on offre une gaufre ou une glace au petit, on sait se payer des extras, et on se couche dans une grande promiscuité. »

Mon avis en résumé

Ce que j’ai aimé :

  • La facilité de lecture
  • Les scènes marquantes

Ce que j’ai regretté (mais peut-être pas vous) :

  • Le livre se termine trop vite

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigue4,5/5
Écriture5,0/5
Moyenne4,9/5
Plus de détails sur le système de notation

Parmi les meilleurs livres du moment (2024)

Des adolescents en vacances

Mémoire de fille
Annie Ernaux

En arrière-plan, une silhouette de fille, au premier plan, la couverture du livre d'Annie Ernaux, Mémoire de fille
« Ce n’est pas à lui qu’elle se soumet, c’est à une loi indiscutable, universelle, celle d’une sauvagerie masculine… »

Leurs enfants après eux
Nicolas Mathieu

Photos d'un haut fourneau, d'une moto et de bouteilles de bière. Couverture du livre de Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux.
Les conséquences de la désindustrialisation.

Info-livre : Un soir d’été par Philippe Besson

Couverture du livre de Philippe Besson, Un soir d'été

Editeur : Julliard
ISBN : 978-2-260-05580-8
Pages : 208
Date de parution : 04/01/2024

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Publications: 562

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.