Vestiaire de l’enfance — Patrick Modiano

Vestiaire de l’enfance invite à explorer les méandres de la mémoire. La plume de Patrick Modiano m’a transportée à travers des souvenirs qui ne m’appartiennent pas, mais qui m’ont pourtant paru familiers. Une écriture ciselée et des personnages insaisissables.

En arrière-plan, un micro et un casque et au premier plan, la couverture du livre de Modiano, Vestiaire de l'enfance.
Une écriture ciselée

Comment débute le livre ?

Dans une ville inconnue qui n’est jamais nommée, le narrateur, Jimmy Sarano, aperçoit une jeune fille, Marie, qu’il lui semble avoir déjà rencontrée. Bien sûr, il fera le lien et ses souvenirs se mêleront au présent, à moins qu’ils empiètent sur sa vie.

Qu’en ai-je pensé ?

Vous vous êtes peut-être dit, en lisant le paragraphe ci-dessus, ben oui, comme d’habitude chez Modiano. Mais alors pourquoi est-ce que je le lis avec tant de plaisir ? Certes, il y a l’écriture ; surtout, chaque histoire sortie de la plume du narrateur est à la fois similaire — comme Jimmy Sarano, on croise des personnages qu’on croit avoir déjà rencontrés — et totalement différente. Et évidemment, il reste des mystères non résolus, beaucoup même. J’en retire pourtant l’impression d’avoir revécu des souvenirs, tant Modiano a su m’entraîner dans la vie de cet énigmatique écrivain, enfin, une partie seulement.

Vestiaire de l’enfance est un petit livre, mais il s’y passe une foule de choses qui sont plus ou moins liées entre elles.

Quels sont les thèmes ?

  • Personnages insaisissables
  • Mémoire
  • Souvenirs

Où et quand ?

Mystère pour le lieu, j’ignore si cette ville existe ou non, même si Modiano, site des rues, des monuments, précisions qui contrastent avec le flou de la mémoire.

Qui sont les personnages ?

Ils sont une des raisons pour lesquelles ce livre est si fascinant : qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils là ? Que cherchent-ils ? Même si le lecteur en apprend peu sur eux, ils prennent vie sous la plume de Modiano. J’ai l’impression d’avoir croisé Marie et les autres.

Jimmy Sarano
Il a quitté la France et vous mettrez un peu de temps à avoir une minuscule information sur le sujet. Il a écrit des romans, oubliés, et gagne sa vie en rédigeant un feuilleton, Les aventures de Louis XVII pour Radio-Mundial, où se croisent toutes les nationalités.

Marie
Un mystère à elle toute seule. C’est cependant elle qui déclenche les souvenirs.

Comment est-ce écrit ?

L’écriture ciselée de Patrick Modiano m’a fait lire une phrase après l’autre, presque sans m’en rendre compte.

Incipit :

« La vie que je mène depuis quelque temps m’a plongé dans un état d’esprit bien particulier. J’ose à peine évoquer ma vie professionnelle, qui se résume maintenant à peu de choses : l’écriture d’un interminable feuilleton radiophonique, Les aventures de Louis XVII. »

Vous voyez ce que je veux dire ?

Citation :

« Elle s’est assise sur le rebord du socle de la statue de Javier Cruz-Valer. C’est l’homme qui a créé dans les années trente notre poste de Radio-Mundial, le bienfaiteur grâce auquel la ville a connu un grand essor touristique et commercial. On lui doit le Brooks, la Cisneros Airways et l’aéroclub qui porte son nom… »

Mon avis en résumé

Si vous aimez Modiano, aucun doute que Vestiaire de l’enfance vous séduira, si vous ne connaissez pas, je vous recommanderai plutôt de commencer par Dora Bruder.

Ma note

On n’aime ou pas, mais je suis une grande fan. Par conséquent : 5,0/5

Lecture un peu exigeante

À vous maintenant

Vous l’avez lu ? Donnez-moi votre avis en commentaires. Pensez à activer la cloche qui se situe avant le bouton Publier le commentaire pour recevoir un mail avec les réponses à votre commentaire.

Acheter d’occasion

Ce livre vous tente ? Achetez-le d’occasion grâce au lien ci-dessous. Lien affilié, c’est-à-dire que si vous achetez après avoir cliqué sur ce lien, je toucherai une commission (sans coûts supplémentaires pour vous).

Les écrivains du souvenir

Marcel Proust
À La Recherche Du Temps Perdu

En arrière-plan, une pile de livre et une horloge. Au premier plan, la couverture du livre de Marcel Proust, La prisonnière.
Le plaisir de se perdre dans l’oeuvre

Annie Ernaux
Mémoire De Fille

En arrière-plan, une silhouette de fille, au premier plan, la couverture du livre d'Annie Ernaux, Mémoire de fille
Mémoire personnelle

Info-livre : Vestiaire de l’enfance par Patrick Modiano

Couverture du livre de Patrick Modiano, Vestiaire de l'enfance

Editeur : Folio
ISBN : 2070383644
Pages : 160
Date de parution : Avril 1991

Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)
Catherine Perrin (cath_lit_et_chronique)

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Rédactrice NetGalley

Articles: 602
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires