Incendie nocturne — Michael Connelly

Trois enquêtes captivantes menées par Renée Ballard et un Harry Bosch vieillissant, mais terriblement attachant. Le nombre de personnages d’Incendie nocturne rend le début difficile, mais ne vous y trompez pas, vous retrouverez tout ce que vous aimez dans les livres de Michael Connelly.

Un feu à l'arrière plan et au premier plan, la couverture du livre de Michael Connelly, Incendie nocturne.
Vous retrouverez tout ce que vous aimez dans les livres de Michael Connelly

L’intrigue

Trois intrigues :

  • Après la mort du mentor d’Harry, sa veuve remet au policier à la retraite un livre du meurtre énigmatique : un jeune homme a été tué et son meurtrier n’a jamais été identifié. Il apparaît vite que John Jack Thompson n’avait pas eu à s’occuper de cette affaire. Que faisait-il avec le livre du meurtre à son domicile ? Bien sûr qu’Harry retrouvera l’assassin, mais avant, une découverte le bouleversera.
  • Un sans-abri a trouvé une mort accidentelle, son réchaud s’est renversé et a mis le feu à sa tente. Ivre mort, l’homme ne s’est pas réveillé. Mort accidentel, c’est du moins ce que croit Renée Ballard.
  • Harry innocente (très astucieusement) un accusé défendu par son demi-frère Mickey Haller, Harry serait-il passé au service du diable comme le lui reproche Renée Ballard et d’autres de ses collègues ?

Il est un peu difficile de se retrouver parmi les multiples personnages qui apparaissent au début d’Incendie nocturne, mais une fois tout le monde identifié, c’est un livre de Michael Connelly, donc un pur bonheur de lecture.

L’univers narratif

Los Angeles est ses environs, le LPAD et comme d’habitude des policiers qui se battent pour trouver la vérité et d’autres qui se battent pour faire carrière.

Les personnages

#Harry Bosch
Harry vieillit, utilise une canne parce qu’il vient de subir une opération du genou. Il a aussi été diagnostiqué pour une leucémie myéloïde chronique. Il est pourtant toujours le même : « tout le monde compte ou personne ».

#[Renée Ballard
Parfait complément d’Harry avec lequel elle travaille en équipe, mais j’aimerais tellement en savoir plus sur elle. Évidemment, il faut du temps pour installer un personnage, mais pour le moment, elle reste mystérieuse. Si un jour, elle doit prendre le relais d’Harry, sera-t-elle aussi intéressante ?

Le style

Incipit :

« Bosch arriva en retard et dut se garer dans une allée du cimetière, un peu plus loin. Il avança prudemment entre les tombes en boitant et sa canne s’enfonçant dans le sol meuble, jusqu’à ce qu’il voie les gens rassemblés devant celle du vieil inspecteur John Jack Thompson. »

Citation :

« —Ah merde alors ! Tu travailles pour ce type ?
— Quel type ?
— Haller. Tu bosses pour lui. Tu bosses pour le diable.
— Vraiment, pourquoi tu dis ça ?
— Parce que c’est un avocat de la défense. Et pire encore : il est bon. Il fait acquitter des types qui ne devraient pas l’être. Il défait tout ce qu’on fait. Même que… Tu le connais d’où ?
— J’ai passé pas mal de temps dans les tribunaux ces trente dernières années. Et lui aussi. »

Mon avis en résumé

Ce que vous aimerez :

  • Retrouver Harry Bosch
  • Michael Connelly, comme toujours (il ne rate jamais ses livres)

Ce que vous regretterez (ou pas) :

  • Le début du livre est un peu compliqué.

Mes notes

Univers narratif5,0/5
Personnages5,0/5
Intrigues5,0/5
Écriture5,0/5
Moyenne5,0/5

Info-livre : Incendie nocturne par Michael Connelly

Couverture du livre de Michael Connelly, Incendie nocturne

Editeur : LGF/Livre de Poche
ISBN : 978-2-253-24245-1
Pages : 563
Date de parution : 29/09/2021
(Initialement paru le 14/10/2020 chez Calmann-Lévy noir)

Partagez cet article
Image par défaut
Catherine Perrin

J'adore discuter de mes lectures. N'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me rejoindre sur les réseaux sociaux.

Publications: 323

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.